Revivez les moments marquants de l’édition 2012 de Star Académie | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Revivez les moments marquants de l’édition 2012 de Star Académie

Image principale de l'article Revivez les moments marquants de l’édition 2012
Photo : Eric Carriere

Lorsqu'ils se sont retrouvés dans les 8500 pieds carrés de la nouvelle Académie de Frelighsburg, les Académiciens savaient que leur avenir s'annonçait radieux, énorme et exceptionnel, à l'image du manoir dans lequel ils allaient vivre. Cette aventure hors norme a finalement dépassé leurs attentes.

• À lire aussi: Revivez les grands moments de l’édition 2003 de Star Académie

• À lire aussi: Revivez les moments marquants de l’édition 2004 de Star Académie

• À lire aussi: Revivez les moments forts de l’édition 2005 de Star Académie

• À lire aussi: Les grands moments de l’édition 2009 de Star Académie

Le dimanche 22 janvier 2012, l’avenir s’annonce beau et palpitant pour les 14 candidates et candidats sélectionnés pour la cinquième saison de Star Académie. Ils sont conscients que, durant les prochaines semaines, ils vont devoir donner le meilleur d’eux-mêmes, car leur famille, leurs amis et des centaines de milliers de Québécois s’attendent à les voir briller sur scène comme de véritables artistes professionnels. Grâce à la magie de la télévision, on va pouvoir les suivre pas à pas et assister à leur cheminement lors des différents cours et des différentes rencontres exceptionnelles prévus pour eux. Rétrospectivement, on se rend compte que ces jeunes hommes et ces jeunes femmes ont eu bien de la chance! 

Photo : Paul Ducharme / TVA Pub


LE CORPS PROFESSORAL
Chanter, danser, jouer, composer, bouger en ayant le bon rythme avec élégance et fougue, et se démarquer de façon originale de tout ce qu’on peut voir et entendre, suppose du talent, mais aussi énormément de travail. Savoir émouvoir un public n’est pas donné à tout le monde; cela doit se parfaire. Pour les aider à acquérir ces connaissances et à maîtriser leur talent, les membres du corps professoral de l’Académie sont les meilleurs dans leur catégorie! Patrick Huard est le professeur d’interprétation; il est bien connu comme humoriste, mais aussi comme comédien. Gregory Charles, le professeur de chant et des ateliers de voix, est un touche-à-tout de la musique, aussi comédien, pianiste, chanteur, chef de chœur, compositeur, animateur de radio et de télévision. Michel Rivard, le professeur de création artistique, est un improvisateur de talent — et un membre de Beau Dommage, le groupe mythique des années 1970. Josée Lavigueur, la professeure de mise en forme, est animatrice de plusieurs émissions à la télévision et réalisatrice de DVD d’exercice. Geneviève Dorion-Coupal, professeure de danse depuis la première saison de Star Académie, est une chorégraphe de talent. Biz, le professeur d’expression orale, est écrivain et un membre du groupe Loco Locass. Le directeur de l’Académie, René Angélil, est tout simplement le plus grand imprésario de la planète. Les Académiciens ne vont fréquenter que de grosses pointures, qui ont envie de transmettre leur savoir et de partager leur expérience avec des jeunes qui ont soif d’apprendre.

• À lire aussi: Les anciens Académiciens révèlent des secrets à Sans rancune


DE NOUVELLES EXPÉRIENCES
Un des moments forts de cette édition a été de voir Michel Rivard pleurer toutes les larmes de son corps en entendant Mélissa Bédard chanter le grand succès Le cœur est un oiseau, de Richard Desjardins. Cette chanson a permis à la jeune mère de famille d’être sauvée par le public, qui a été touché par la couleur toute personnelle qu’a su lui donner la jeune femme, alors qu’elle avait été mise en danger. 

L’autre épisode marquant s’est déroulé lors de la finale, lorsque Jean-Marc Couture a été proclamé gagnant de la cohorte de 2012, notamment grâce à son interprétation magistrale de Quand on n’a que l’amour, de Jacques Brel.

Paul Ducharme


LES CLASSES DE MAÎTRE
Au fil des semaines, les classes de maître, données par Ginette Reno, sont devenues des rendez-vous incontournables, autant pour les Académiciens que pour les téléspectateurs. Sous forme de discussions et d’échanges, la chanteuse a raconté des bribes de sa carrière avec une foule d’anecdotes toutes plus intéressantes les unes que les autres. Celle qui a commencé sa carrière à l’âge de 12 ans, donc 54 ans plus tôt — et qui est un témoin privilégié de l’évolution de la musique au Québec —, avait beaucoup à raconter! Elle a aussi reçu plusieurs artistes invités, à qui l’on a demandé de partager des événements importants de leur carrière. 

Comme chaque saison, plusieurs chanteurs sont venus agrémenter les galas du dimanche, ce qui a permis aux Académiciens de se frotter aux plus grands de la chanson francophone. De façon plus simple, Michel Rivard a également reçu dans l’antre du cabaret «la galette émergente» — installé dans le grenier du manoir — des invités de la relève, comme Patrice Michaud, qui est d’ailleurs l’animateur du variété dominical de la saison 2021.

• À lire aussi: Album Nos retrouvailles: Les anciens Académiciens expliquent leurs choix de chansons


QUARANTE PIEDS DE HAUT
Le gala du dimanche à TVA est une émission à grand déploiement avec une pléiade de vedettes invitées, mais pour les candidats, c’est fort différent... et beaucoup plus que ça. Ce sont de nouvelles expériences dont ils se souviendront toute leur vie! Le studio Mels, où ils se produisent, est impressionnant. Même s’ils se sont déjà quasiment tous produits sur scène, jamais ils n’ont eu l’occasion de donner des spectacles de cette ampleur avec des effets pyrotechniques réservés habituellement aux grandes vedettes internationales, des effets avec de l’eau et des acrobaties aériennes, sans compter qu’ils sont accompagnés par des danseurs dans leurs numéros. Plus de 80 techniciens ont installé l’immense scène, dont les dimensions sont impressionnantes: 40 pieds de hauteur, 82 pieds de largeur et 48 pieds de profondeur. 

JOEL LEMAY/AGENCE QMI


L’ABOUTISSEMENT
Lors du lancement de leur album collectif, qui s’écoulera à plus de 200 000 exemplaires et qui sera rapidement certifié platine, les Académiciens vivent un vrai délire. Leurs admirateurs leur vouent une véritable adoration, certains n’hésitant pas à attendre près de huit heures dehors, dans le froid glacial de mars, pour pouvoir apercevoir leurs idoles et réclamer éventuellement un autographe. 

Après la finale de la saison, les Académiciens, vêtus de la toge et du mortier, ont eu droit à une collation des grades dans l’enceinte d’une chapelle située non loin de l’Académie, durant laquelle les professeurs ont remis des récompenses aux plus méritants dans différentes catégories. La cérémonie s’est ensuite terminée par le bal des finissants, où chacun a pu en profiter un peu pour souffler, avant de commencer les répétitions pour la tournée qui est prévue. 

Le 31 mai 2012, c’est soir de grande première au Centre Bell, où les Académiciens se produisent pour la première fois devant plus de 12 000 spectateurs enthousiastes. Les jeunes artistes sont en liesse et n’en reviennent pas d’avoir cette chance. Chacun a son moment bien à lui pour communier avec la foule, avant que la bande offre une dernière chanson en rappel, I Will Always Love You, le grand succès de Dolly Parton, repris ensuite par Whitney Houston. L’invité spécial du spectacle, Damien Robitaille, va notamment chanter Casseroles, la chanson qu’il a spécialement composée pour appuyer les étudiants en grève, surnommés «les carrés rouges». Comme quoi les candidats ne sont pas déconnectés de la réalité! La tournée Star Académie 2012 est finalement un énorme succès avec 30 spectacles à guichets fermés. 

Les Académiciens savent qu’ils viennent de vivre ensemble de grandes choses. Chacun doit maintenant retourner à ses affaires pour tenter de lancer sa carrière solo. Le vrai travail de fond commence, mais la boîte à souvenirs des uns et des autres est désormais remplie de moments intenses et uniques. 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus