Les grands moments de l’édition 2009 de Star Académie | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Les grands moments de l’édition 2009 de Star Académie

Image principale de l'article Revivez les grands moments de l’édition 2009
Photo : Richard Lefebvre / TVA

Après une pause de quatre ans, Star Académie revient en 2009 pour une saison haute en couleur... et riche en vedettes! Les aspirants Académiciens et le public ont dû faire preuve de patience, mais l'attente en aura valu la peine, notamment grâce à la présence exceptionnelle de l'équipe Dion-Angélil.

• À lire aussi: Revivez les grands moments de l’édition 2003 de Star Académie

• À lire aussi: Revivez les moments marquants de l’édition 2004 de Star Académie

• À lire aussi: Revivez les moments forts de l’édition 2005 de Star Académie

Plus de 3500 candidats se présentent aux auditions pour Star Académie 2009. Pour la première fois, le processus de sélection se fait dans le cadre de l'émission Les auditions de Star Académie, animée par Herby Moreau. Le public est invité à voter pour ses coups de coeur. Après deux rondes d'auditions, un jury rencontre chacun des finalistes afin de sélectionner les 20 chanceux qui vont participer à l'émission de variétés du dimanche. «Parmi eux, il y en a qui sont très bons et qui ont tout ce qu’il faut pour mener une carrière, disait Paul Marchand, membre du jury ultime, au magazine 7 Jours. Ils nous en mettront plein la vue cette année, et je pense qu’il y aura une belle unité entre eux. Ce sera une année très forte.»

Photo : Marco Weber / TVA Publications

UN COUPLE GÉNÉREUX
Le fait qu’autant de jeunes artistes ont souhaité tenter leur chance n’est pas étranger à l’arrivée de René Angélil à la direction de l’Académie. Le grand manitou de l’industrie a éprouvé un réel plaisir à partager son expérience avec les Académiciens. Et même s’il devait souvent s’absenter de Sainte-Adèle pour ses obligations professionnelles, il ne manquait pas de décortiquer les prestations de ses apprentis par vidéoconférence, semaine après semaine. «Je vais essayer d’être le plus disponible possible», avait-il assuré lors de l’annonce de son arrivée. La présence de René à Star Académie a aussi amené Céline Dion à fouler les planches du célèbre concours musical. Elle l’a fait avec une générosité extraordinaire, offrant carrément un concert d’une vingtaine de minutes aux téléspectateurs grâce à la complicité des Académiciens, avec qui elle a repris plus d’une dizaine de ses grands succès. Cette soirée magique demeurera dans les annales de l’émission.

• À lire aussi: 10 ex-académiciens lancent l'album «Star Académie - Nos retrouvailles»


BEAUCOUP DE NOUVEAU!
En plus de René Angélil, plusieurs nouvelles personnalités se sont greffées à l’établissement d’enseignement artistique le plus flamboyant de la province, dont Sophie Faucher comme professeure d’expression orale, l’ancien joueur de hockey Stéphane Quintal en tant que professeur d’éducation physique, Michel Rivard comme professeur de création artistique et Johanne Blouin pour enseigner le chant. Patrick Huard, qui a hérité du rôle de professeur d’interprétation, est sans nul doute un des mentors qui a le plus touché les jeunes élèves. Le comédien et humoriste a aussi beaucoup appris en côtoyant ses étudiants. «Pour moi, l’expérience a été comme une belle fontaine de Jouvence. C’est symbolique tout ça puisque, cette année, j’ai aussi fêté mes 40 ans et mes 20 ans de carrière. Disons que ça m’a replongé dans mes propres débuts et que ça m’a donné une énergie nouvelle», disait-il dans 7 Jours

À la tête de l’émission quotidienne, Jean-Pier Gravel a succédé à Pascale Wilhelmy. Il s’agissait d’un rêve pour celui qui était recherchiste sur l’émission en 2004 et en 2005, et qui avait même tenté sa chance comme participant en 2004. «J’ai accueilli cette proposition avec une joie immense. Je connais bien l’équipe et je peux avouer, aujourd’hui, qu’à l’époque, je rêvais de pouvoir un jour animer la quotidienne de Star Académie», mentionnait-il au magazine 7 Jours


UNE CHANSON RASSEMBLEUSE
C’est le 8 février 2009 qu’a démarré la grande aventure de Star Académie, dévoilant du même coup à plus de 2,3 millions de téléspectateurs la chanson phare de cette quatrième édition,1000 cœurs debout, du chanteur français Cali. Ce choix marque une rupture, car pour la première fois, l’hymne de la saison n’est pas l’œuvre d’un artiste québécois. Cette décision a soulevé des questionnements autant ici qu’en France, car Cali, alias Bruno Caliciruni, avait jusqu’alors décliné l’invitation du Star Academy français. «Dans l’émission française, ce sont uniquement les artistes qui vendent beaucoup de disques qui sont invités, et cette mentalité ne me rejoint pas du tout. Chez vous, la démarche m’a plu: je suis pratiquement inconnu au Québec, et on a choisi ma chanson uniquement pour des critères artistiques. Cela m’a énormément touché», avait-il mentionné lors de son passage au Québec.      

Photo : Lawrence Arcouette


LA «WILLMANIA»
Cette édition de 2009 a mis bien plus que le chanteur Cali en lumière. Parlez-en au jeune finaliste masculin William Deslauriers, de Plessisville, qui a provoqué une véritable «Willmania». Mis en danger au sixième gala de la saison, le cadet de la cohorte de 2009 a touché le cœur des gens lorsqu’il a repris Moisi moé’ssi, de Fred Fortin, pour défendre sa place. Son cri du cœur a été entendu par le public, qui l’a sauvé, et son admirable reprise a été enregistrée sur l’album de cette saison. Elle a ensuite pratiquement éclipsé la version originale, devenant un gros succès radiophonique. C’est néanmoins seulement à sa sortie de l’Académie que le jeune homme de 19 ans a compris l’engouement qu’il avait suscité chez ses admirateurs. «Ça me fait rire, même si je trouve ça flatteur. Nous avons été cloîtrés pendant tellement longtemps que nous n’avons pas eu conscience du fait que la ''Willmania'' s'était créée», mentionnait-il au magazine Le Lundi.

Pendant que William Deslauriers faisait fondre le cœur de ses admiratrices, ceux de Pascal Chaumont et de Sophie Vaillancourt se sont trouvés. Lors des répétitions de la tournée, les deux artistes ont commencé à se fréquenter. Leur relation n’a toutefois duré que quelques mois, puisqu’une fois la série de spectacles terminée, les deux amoureux ont dû repartir chacun de leur côté. «C’était pas mal plus compliqué qu’on pensait de vivre notre amour à distance», a dit par la suite Pascal au magazine 7 Jours. Deux autres âmes se sont aussi rencontrées, de façon platonique cette fois-ci, à l’Académie de Sainte-Adèle, celles de Vanessa Duchel et de Maxime Proulx. Ces deux-là sont rapidement devenus des complices à l’amitié inébranlable. 

Photo : Richard Lefebvre / TVA



• À lire aussi: Une candidate de «Star Académie» a contracté la COVID

• À lire aussi: Album Nos retrouvailles: Les anciens Académiciens expliquent leurs choix de chansons


BRAVO, MAXIME!
Maxime Landry a finalement remporté les honneurs de la quatrième saison grâce à son interprétation de la magnifique chanson Si Dieu existe, de Claude Dubois. Son interprétation touchante et puissante lui a permis de mettre la main sur la bourse de 50 000 $, alors que la bourse de 15 000 $ a été remportée par la finaliste Carolanne D’Astous-Paquet. Cette dernière avait misé sur Si j’étais un homme, de Diane Tell, en tant qu’ultime chanson de son parcours dans l’émission. Plusieurs autres Académiciens ont aussi été récompensés à la collation des grades, dont Karine Labelle pour son style, Jean-Philippe Audet pour sa polyvalence et Joanie Goyette pour sa présence scénique. 

Procurez-vous votre numéro souvenir Échos Vedettes Biographie Star Académie et l'album Nos retrouvailles Star Académie. Disponible partout en kiosque ainsi que sur jemagazine.ca/staracademie

À VOIR AUSSI: TOUTES LES GRANDES STARS QUI ONT CHANTÉ AVEC LES ACADÉMICIENS AU FIL DES ANS  

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus