Revivez les moments forts de l’édition 2005 de Star Académie | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Revivez les moments forts de l’édition 2005 de Star Académie

Image principale de l'article Revivez les moments forts de l’édition 2005
Paul Ducharme

Il y avait de l'intensité dans l'air durant la saison 2005, avec l'arrivée de plusieurs nouvelles personnalités dans le corps professoral, dont Denise Bombarider, Dan Bigras et Josée Lavigueur. Cette troisième édition, qui a confirmé la popularité de l'émission auprès des téléspectateurs, s'est achevée dans un duel épique qui a couronné le gagnant le plus généreux de l'histoire de Star Académie, Marc-André Fortin.

• À lire aussi:
Revivez les grands moments de l’édition 2003 de Star Académie

• À lire aussi:
Revivez les grands moments de l’édition 2004 de Star Académie

De grands changements se sont opérés dans le corps professoral à la troisième saison. Après Josélito Michaud et Denise Filiatrault, Denis Bouchard a pris la tête de l’Académie comme directeur. Le comédien et metteur en scène prônait le travail avant tout et prêchait par l’exemple, puisqu’il combinait son poste à Sainte-Adèle avec le tournage de la populaire série Annie et ses hommes et ses contrats de mise en scène. «Il y a une seule recette pour réussir: la discipline. Les candidats vont suer, et on verra ce qui va en sortir», affirmait-il à Échos Vedettes

Paul Ducharme

UN CHOIX NATUREL
Denise Filiatrault a décidé de quitter son poste de directrice de l’Académie. Comme elle venait d’être nouvellement nommée directrice artistique du Théâtre du Rideau Vert, elle voulait avoir le temps de se consacrer à ses nouvelles fonctions. La grande dame de notre show-business n’a toutefois pas coupé définitivement le cordon avec les Académiciens, puisqu’elle a accepté de demeurer auprès d’eux en tant que professeure d’expression scénique. «J’ai écouté mon cœur», a-t-elle dit pour expliquer son retour à Sainte-Adèle. En 2005, un poste de création artistique a aussi été créé pour Dan Bigras, tandis que Josée Lavigueur est venue prêter main-forte à Bruny Surin comme professeure de conditionnement physique. «On va leur donner le goût de bouger et les mettre en forme pour qu'ils soient capable d'affronter une carrière», lançait la bombe d’énergie au Journal de Montréal. L’art de communiquer était un enjeu très important durant la troisième saison de Star Académie. Le renforcement de cette habileté a aussi été mis de l’avant par Joël Legendre, qui a fait sa place en tant que professeur de diction. «Je vais être extrêmement rigoureux, et si un candidat s’absente à trois reprises, il ne reviendra plus dans mon cours», affirmait-il à l’époque. Denise Bombardier a également enseigné aux jeunes artistes l’art de débattre, en animant des joutes oratoires entre eux. 

Photo : Julien Faugere

DÉPART VOLONTAIRE
Une fois annoncée la liste des professeurs, c’est le 11 septembre 2005 qu’on a présenté les 14 Académiciens de la troisième saison, qui avait pour chanson thème L’étoile d’Amérique, de Claude Léveillée. Le jury des auditions, composé de Stéphane Laporte, Dominique Savoie et Bill St-Georges, a nommé les 10 candidats qui allaient faire assurément leur entrée à Star Académie. Dix autres Académiciens potentiels ont donc dû se tailler une place en donnant sur scène tout ce qu’ils avaient le temps d’une chanson de qualificaton. Linda Rocheleau, David Tremblay, Kaven Haché et Jenny Hachey ont ainsi réussi à joindre les rangs de l’émission la plus regardée du Québec. Aussitôt arrivée à Sainte-Adèle, Jenny Hachey ne s’est toutefois pas sentie aussi bien qu’elle l’aurait souhaité. Après seulement une semaine, la candidate de 19 ans de Rivière-Rouge, dans les Laurentides, a décidé de plier bagage. «Je ne me sentais pas tellement bien avec les caméras et les micros, ce qui fait que je n’étais pas moi-même. On ne peut pas savoir ce que c’est tant qu’on ne le vit pas. C’est une fois rendue à l’Académie que j’ai compris que c’était trop pour moi», expliquait-elle au magazine 7 Jours

Ceux qui se sont accrochés ont pu vivre des moments extraordinaires lors d’activités et de voyages hors du commun. Ils ont, entre autres, partagé la glace avec les joueurs des Canadiens de Montréal en visitant leur camp d’entraînement en compagnie de Bruny Surin. Plusieurs ont tenté leur chance — en vain — devant le filet de José Théodore, sous le regard amusé de Saku Koivu. Les jeunes artistes ont également troqué les patins pour une rencontre plus protocolaire lorsqu’ils ont eu l’honneur d’être reçus par le premier ministre du Canada, à Ottawa. Après avoir visité la Chambre des communes et le bureau du premier ministre, les Académiciens ont partagé un repas avec Paul Martin, lors duquel ils ont discuté de sujets aussi variés que la politique et la musique. Les finalistes masculins, Francis Greffard et Kaven Haché, ont de leur côté eu l’incroyable privilège d’aller rendre visite à Francis Cabrel dans son vignoble d’Astaffort, dans le sud de la France. Ils doivent encore se souvenir de cette expérience aujourd’hui! 

VIVA LAS VEGAS!
Quel aspirant au métier de chanteur ne voudrait pas rencontrer Céline Dion? Comme la diva de Charlemagne ne pouvait pas se déplacer durant la compétition, 11 Académiciens se sont rendus à Las Vegas pour la retrouver, au cours d’un voyage de trois jours. Directement dans la ville du Nevada, les Académiciens ont suivi une classe de maître avec René Angélil en personne, qui s’est amusé à répondre à toutes leurs questions, même les plus audacieuses. Il s’est entretenu avec eux sur sa passion du jeu, sur ses premières années en couple avec Céline, et même sur son ancienne carrière de chanteur avec les Baronets. Céline a quant à elle accueilli ses jeunes admirateurs de Sainte-Adèle dans sa loge du Caesars Palace, après son spectacle. Quelques jours plus tard, elle a chanté Je ne vous oublie pas avec eux durant le quatrième gala, retransmis sur écran géant, avant d’annoncer que Kaven Haché était sauvé par le public. 

Jocelyn Chevalier

LA BATAILLE DU SAGUENAY
La saison de Star Académie a culminé avec une bataille épique entre deux talentueux Académiciens en provenance du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Respectivement de Jonquière et d’Hébertville, ce n’était pas la première fois qu’Audrey Gagnon et Marc-André Fortin croisaient le fer: ils ont participé à des dizaines de concours dans leur région natale avant d’atteindre l’Académie. Et si les deux artistes ont divisé leur coin de pays, ils ont aussi rendu les gens de chez eux très fiers lorsqu’ils ont accédé ensemble à la grande finale. Par ailleurs, pendant que les uns et les autres délibéraient de leur ultime choix de vote, Audrey et Marc-André, eux, étaient plus unis que jamais durant les dernières heures de l’aventure. Marc-André a même prouvé sa solidarité envers le Québec lorsque, le soir de son couronnement, le nouveau champion a décidé de partager avec Audrey la bourse de 50 000 $ qu’il venait de remporter. Ce geste de grande classe définit bien le grand gagnant de Star Académie 2005.

Le premier gala de variétés de «Star Académie 2021» sera diffusé le dimanche 14 février, à TVA.

Procurez-vous votre numéro souvenir Échos Vedettes Biographie Star Académie et l'album Nos retrouvailles Star Académie. Disponible partout en kiosque ainsi que sur jemagazine.ca/staracademie

À lire aussi

Et encore plus