Album Nos retrouvailles: Les anciens Académiciens expliquent leurs choix de chansons | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Album Nos retrouvailles: Les anciens Académiciens expliquent leurs choix de chansons

Voici les chansons que les ex-Académiciens ont choisi d'interpréter sur l'album Nos retrouvailles

Image principale de l'article Les anciens expliquent leurs choix de chansons

Sur le tout nouvel album Nos retrouvailles, paru récemment, les gagnants et finalistes des cinq premières cuvées de Star Académie revisitent des chansons qui ont marqué leur parcours dans l'aventure.

• À lire aussi: Trois nouveaux rendez-vous incontournables pour les fans de Star Académie

• À lire aussi: Voici quels seront les invités du premier gala de variétés de Star Académie

• À lire aussi:
Une candidate de «Star Académie» a contracté la COVID

Dans le numéro souvenir Échos Vedettes Biographie Star Académie, les 10 participants s'ouvrent sur cette expérience unique ainsi leur vie après l'Académie, en plus de se confier par rapport au choix de la chanson qu'ils ont décidé d'interpréter sur cet album bien spécial.

Wilfred LeBouthillier (Gagnant - 2003) 

Photo : Valerie Blum


Wilfred LeBouthillier n’avait pas énormément de choix de chansons à revisiter pour cet album de retrouvailles, car il n’a pas souvent chanté en solo durant Star Académie.

«J’ai seulement chanté trois chansons en solo, parce que je n’ai été mis en danger qu’une seule fois. Comme je pense qu’on a assez entendu La ballade de Jean Batailleur, j’ai donc choisi C’était l’hiver, qui reste une chanson que j’aime beaucoup. J’ai grandi avec les chansons de Francis Cabrel et de Zachary Richard; je trouve d’ailleurs qu’il y a beaucoup de similitudes entre les deux. Reprendre cette chanson, que je n’avais plus jamais chantée depuis Star Académie, m’a fait revenir au moment de la finale. Ça m’a replongé dans cette émotion, même si on a fait la chanson d’une manière vraiment différente.»

Marie-Élaine Thibert (Finaliste - 2003) 

Yves Parent


Marie-Élaine Thibert a choisi de réinterpréter la chanson L’Adieu, de Didier Barbelivien, qu’elle avait chantée lors de sa seconde mise en danger et qu’elle n’avait quasiment jamais refaite depuis.

«Pour une interprète, c’est un magnifique terrain de jeu pour laisser place à l’émotion pure. C’est une chanson qui ne vieillira jamais, selon moi. Encore aujourd’hui, quand j’entends les premières paroles, j’ai les larmes aux yeux et je pense à mes grands-parents. Un jour, la vie sépare ceux qui se sont tant aimés, et ça brasse beaucoup de beaux souvenirs et d’émotions fortes.»

• À lire aussi: Revivez les grands moments de l’édition 2003 de Star Académie

Stéphanie Lapointe (Gagnante - 2004) 

Stéphanie Lapointe a choisi de revisiter la chanson L’infidèle, de Claude Dubois, qu’elle avait présentée sur le plateau de Star Académie, en 2004.

«C’est la chanson qui a été la plus importante pour moi autour de ce projet. Je ne l’ai pas chantée souvent par la suite, parce que je l’ai interprétée tellement de fois, sur tous les plateaux télé... Quinze ans plus tard, j’avais finalement le goût de la revisiter. En fait, s’il y a une chanson que je voulais refaire, c’est celle-là. Quand j’entends les premières notes de cette chanson, j’ai l’impression de retourner en arrière, au moment où je l’ai livrée pour la première fois. C’est aussi pour cela que j’étais contente de la revisiter à ma façon.»

Marc-André Niquet (Finaliste - 2004) 

 

Marqué par sa rencontre avec Isabelle Boulay durant Star Académie, Marc- André Niquet a choisi de reprendre C’est quoi, c’est l’habitude.

«C’est une chanson qui n’a pas d’âge et dans laquelle peuvent se reconnaître bon nombre d’amoureux et d’amoureuses de ma génération. Elle est désarmante de vérité; c’est un constat honnête qu’un être humain peut faire à un autre. Comme je suis orienté vers l’avenir et continuellement en train de créer, c’est la première fois que je la revisite. Je dois admettre que c’est un grand privilège de pouvoir le faire dans ces circonstances. De plus, l’arrangement épuré de Joseph Marchand me ressemble et fait vibrer une corde sensible en moi.»

• À lire aussi: Les anciens Académiciens révèlent des secrets à Sans rancune

Marc-André Fortin (Gagnant - 2005) 

 

Marc-André Fortin a choisi de reprendre À ma manière, la chanson de Diane Juster qui lui a permis de remporter la finale de Star Académie, en 2005.

«Elle est associée à un beau moment dans ma vie. C’est une grande chanson qui m’a permis de montrer l’interprète que je suis, mais aussi l’homme et l’artiste. Je ne l’ai pas souvent chantée, mais je me suis fait régulièrement demander si elle se retrouvait sur un album. C’est désormais chose faite. Pour moi, c’est une chanson intemporelle, car peu importe le moment dans notre vie, c’est important de dire qui on est, à sa manière.»

Audrey Gagnon (Finaliste - 2005) 

 

La chanson I Will Always Love You n’a pas apporté que du bonheur à Audrey Gagnon. «Je l’avais interprétée en 2004, au premier gala du dimanche, et je n’avais pas été choisie par le public. J’avais associé cette chanson à une déception. La refaire en studio m’a permis de me réconcilier avec elle.» 

La chanteuse a toutefois décidé de s’éloigner de la version popularisée par Whitney Houston. «La mélodie et le texte restent intemporels, mais j’ai récemment redécouvert la musique country, et je suis tombée en amour avec la version originale de Dolly Parton. J’ai donc opté pour une interprétation plus dénudée et plus intime, une version qui ressemble davantage à la personne que je suis devenue au fil des années.»

• À lire aussi: 10 ans plus tard, Marc-André Fortin revient sur son cancer

• À lire aussi:
Audrey Gagnon de Star Académie est maman à nouveau et dévoile une première photo du bébé

Maxime Landry (Gagnant - 2009) 

 

Maxime Landry n’a pas choisi sa chanson au hasard. Le petit garçon, de Serge Reggiani, représente beaucoup pour lui. 

«Pour ma toute première audition, je m’étais présenté à 5 h du matin pour être certain de pouvoir auditionner. Les portes étaient barrées, personne n’était arrivé. J’ai été le premier ce matin-là et j’ai chanté cette chanson. Depuis, je la fais presque à chacun de mes spectacles, elle figurait aussi sur mon premier album. J’ai toujours aimé la chanson française. C’est la touchante histoire d’un papa qui se retrouve tout seul avec son fils et qui essaie de lui expliquer que sa maman les a quittés et qu’elle ne reviendra pas... une histoire touchante à raconter et à interpréter.»

Carolanne D'Astous-Paquet (Finaliste - 2009) 

 

Carolanne D’Astous-Paquet a chanté Le saule lors de sa première mise en danger, et elle a eu l’impression de rencontrer le public pour la première fois à ce moment-là.

«J’aime dire que c’est ma chanson porte-bonheur dans mon parcours à Star Académie. Isabelle Boulay est une artiste marquante pour moi: je l’écoute depuis toujours, et nous sommes natives de la même région. Ce qui est particulier, c’est que je chante cette chanson depuis mon enfance et que sa signification a évolué au fil du temps. Le saule raconte une grosse peine d’amour, mais je la vois aussi comme un deuil à faire, que ce soit d’une personne ou d’une situation. Dans le contexte actuel, elle prend un autre sens.»

• À lire aussi: Maxime Landry donne des détails sur son 5e roman

• À lire aussi:
Maxime Landry révèle pourquoi il a choisi de retourner s’installer en Beauce

Jean-Marc Couture (Gagnant - 2012) 

 

Si tu m’aimes encore est une libre adaptation de Nino Ferrer de la chanson It’s a Man’s Man’s Man’s World, de James Brown. Cette chanson fait partie du bagage musical de Jean-Marc Couture.

«J’affectionne particulièrement cette pièce parce que son rythme et ses sonorités blues se marient parfaitement à mes influences musicales. Elle représente un des moments forts de mon passage à Star Académie, et je l’ai pratiquement chantée à chacun de mes spectacles depuis. En tant qu’artiste, c’est sur scène, devant mon public, que je me sens comblé. Avec la rareté des spectacles dernièrement, la chanson prend un tout autre sens. Lorsque tout redeviendra comme avant, j’espère que l’amour du public sera encore là.»

Sophie Pelletier (Finaliste - 2012) 

 

Tue-moi, de Dan Bigras, est une chanson qui aura marqué le passage de Sophie Pelletier à Star Académie.

«Pour le premier gala, je voulais présenter une composition originale, mais une amie m’a fortement encouragée à préparer une reprise, en cas de mise en danger. J’ai changé de chanson la veille de la première émission et j’ai donc dû la répéter pour la première fois devant Ginette Reno, Jean-Pierre Ferland et René Angélil. J’étais terrorisée, mais ça s’est bien passé. Tout le public présent m’a chaudement applaudie. Par la suite, je l’ai chantée à quelques reprises, mais ça me fait plaisir d’en faire une nouvelle version pour cet album. Cette chanson m’a permis d’offrir la perfo dont je suis la plus fière.» 


Le premier gala de variétés de «Star Académie 2021» sera diffusé le dimanche 14 février, à TVA.

Procurez-vous votre numéro souvenir Échos Vedettes Biographie Star Académie et l'album Nos retrouvailles Star Académie. Disponible partout en kiosque ainsi que sur jemagazine.ca/staracademie

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus