Les 14 méchants les plus détestables de District 31 | 7 Jours
/magazines/7jours

Les 14 méchants les plus détestables de District 31

Image principale de l'article Les 14 méchants les plus détestables
Yan Turcotte / Aetios Productions

Fraude, drames familiaux, violence conjugale, trafic de drogue, crime organisé... Au fil des intrigues des 770 épisodes de la quotidienne District 31, l’auteur Luc Dionne a créé plusieurs méchants qui ont donné du fil à retordre à l’équipe d’enquêteurs dirigée par le commandant Chiasson. Voici quelques personnages que le public a aimé détester.

• À lire aussi: Voici ce qui vous attend concernant les intrigues dans la dernière semaine de District 31

• À lire aussi:
Les comédiens de District 31 se remémorent leurs plus beaux souvenirs

• À lire aussi: 8 personnages présents depuis les débuts de District 31

Voici les 14 méchants les plus détestables de District 31:

1) Carl Juneau (Marc Bélanger)   

Photo: Lawrence Arcouette

L’auteur Luc Dionne s’est souvent inspiré de la réalité pour écrire les intrigues de District 31, et celle mettant en scène le personnage de Carl Juneau rappelle le drame entourant Cédrika Provencher. La disparition du petit Théo Gagnon, âgé de huit ans, est la toute première enquête sur laquelle ont planché les enquêteurs du 31, au début de la diffusion de la quotidienne en 2016. Contrairement à la vraie vie, Patrick (Vincent-Guillaume Otis) a réussi à recueillir les confessions du tueur, Carl Juneau (Marc Bélanger). Une scène déchirante qui a complètement bouleversé les fans de District 31.

2) Christian Phaneuf (Emmanuel Auger)  

Photo: Lawrence Arcouette


Le meurtre du redoutable chef des Sixers Christian Phaneuf, tiré à bout portant par nul autre que le commandant Daniel Chiasson (Gildor Roy), figure parmi les revirements les plus surprenants des six saisons de District 31. Et dire qu’Emmanuel Auger a failli refuser ce rôle! «J’avais déjà joué des vilains, des tout croches, des détestables... je pensais avoir fait le tour. Puis je me suis dit que j’allais proposer un méchant différent. J’ai baissé ma voix, ralenti mon débit, et ça a donné le dangereux Phaneuf.»

3) Louis Bourgoin (Stéphane Demers)  

Photo: © Aetios Productions


Stéphane Demers nous a offert une superbe interprétation dans l’une des scènes les plus tragiques de la cinquième saison de District 31. Acculé au pied du mur par les enquêteurs du 31 à la suite des confessions de la prostituée de luxe Pascale Lanier (Caroline Néron), le ministre Louis Bourgoin s’est enlevé la vie. Une scène qui a bouleversé les téléspectateurs, même s’ils ne portaient pas l’ancien directeur général du Service de police du Grand Montréal dans leur cœur.

4) Yannick Dubeau (Patrice Godin)  

Photo: © RADIO-CANADA

• À lire aussi: Patrice Godin retrouve enfin sa sœur biologique et partage une superbe photo avec elle

Lorsque Patrice Godin s’est joint à la distribution de District 31 en 2018, il savait que son personnage de sergent-détective possédait un côté sombre, sans se douter que c’était un véritable psychopathe. «À l’audition, le personnage était décrit comme un enquêteur efficace, mais tourmenté par son passé. J’ignorais qu’il était dérangé au point de séquestrer une travailleuse du sexe dans son sous-sol», explique Patrice.

5) Mélissa Corbeil (Brigitte Paquette)  

Photo: Yan Turcotte

• À lire aussi: Brigitte Paquette considère son rôle dans District 31 comme un véritable cadeau

Brigitte Paquette a décroché le rôle de la détestable Mélissa Corbeil en participant aux Enfants de la télé. «On m’a invitée à rendre hommage à l’auteur Luc Dionne dans le cadre d’une émission spéciale. Alors que nous regardions un extrait d’Omertà, il s’est exclamé sur le plateau: “Mais pourquoi cette fille-là ne travaille pas?” Trois jours plus tard, il m’offrait de me joindre à la distribution de District 31.» La responsable du Service des enquêtes indépendantes s’est immédiatement fait haïr du public québécois, notamment en voulant faire tomber le commandant Chiasson.

6) Nick Romano (Mathieu Baron)  

Photo: Yan Turcotte


• À lire aussi: Mathieu Baron animera une nouvelle émission

Même s’il avait le don de nous faire enrager, c’est avec un petit pincement au cœur qu’on a dit adieu à Nick Romano, puisqu’il figurait parmi les personnages qu’on aimait le plus détester. D’ailleurs, l’épisode de sa mort a enflammé les réseaux sociaux. Malgré les trois coups de feu, plusieurs refusaient de croire que l’ex-policier était bel et bien décédé, chacun y allant de son hypothèse. Même son interprète, Mathieu Baron, s’est amusé à laisser planer le doute en publiant des clichés de scénarios — préalablement biffés — sur les réseaux sociaux.

7) Hugo Simard (Alex Godbout)  

Photo: © Aetios Productions

Si Alex Godbout n’en est pas à son premier méchant, ceux qu’il a joués sont fort différents. Dans L’heure bleue, il campait le colérique Thomas, dans Les petits rois, le fendant Adaboy, et dans District 31, le jeune policier Hugo Simard, neveu de l’ex-lieutenante Gabrielle Simard, qui veut faire payer le commandant Daniel Chiasson. «Pour camper un méchant, il faut comprendre ses motivations, ses blessures. Il y a toujours une raison à ce qu’il fait.»

8) Thomas Lizotte (Maxime Gibeault)  

Photo: © Aetios Productions


Maxime Gibeault est devenu l’ennemi numéro un des téléspectateurs en interprétant l’affreux Thomas Lizotte de District 31. Quoiqu’il apprécie le défi d’interpréter des vilains, Maxime s’inquiète parfois à l’idée d’être piégé dans ce type de rôles pour longtemps. «Parfois, quand les gens me disent sur la rue qu’ils m’écraseraient en voiture tellement ils détestent mon personnage, je me dis que j’ai réussi ce pour quoi on m’a engagé, mais quand un commis refuse de me servir à l’épicerie, j’en reviens un peu. Il demeure que jouer des vilains m’a permis de partager des scènes intenses avec des comédiens d’exception comme Catherine St-Laurent et Vincent-Guillaume Otis», explique le comédien.

• À lire aussi: Emi Chicoine s'ouvre sur son expérience de travail avec son amoureux, Maxime, dans District 31

9) Laurent Cloutier (Patrick Labbé)  

Photo: © RADIO-CANADA


• À lire aussi: Patrick Labbé aurait aimé avoir un 7e enfant

On le sait: au départ, Laurent Cloutier devait mourir au 16e épisode! «Quand j’ai lu les premiers textes, j’ai tellement apprécié l’écriture de Luc Dionne que j’étais prêt à laisser passer ce personnage pour attendre un autre rôle dans District 31», raconte le comédien. En apprenant cela, l’auteur a décidé de ne pas tuer Laurent Cloutier, au grand bonheur des téléspectateurs, qui ont adoré détester cet agent des Services secrets et ancien lieutenant-détective du 31 froidement assassiné au tout début de la cinquième saison.

10) Amélie Bérubé (Charlotte Legault)  

Photo: © Aetios Productions


«Au départ, je ne devais prendre part qu’à une seule journée de tournage dans la peau de l’escorte Amélie Bérubé, alias Nadia ou Miss BBQ. À mon grand bonheur, mon personnage a pris du galon au fil des intrigues, lorsqu’elle est devenue la blonde de Laurent Cloutier (Patrick Labbé)», se remémore Charlotte Legault. Disparu pour sa propre sécurité, le personnage d’Amélie a effectué un grand retour à la finale de la cinquième saison. Une apparition trop courte pour «celle qui en savait trop» sur le meurtre de Christian Phaneuf.

11) Patricia Ledoux (Anne Casabonne)  

Photo: © Aetios Productions


Luc Dionne assume toutes les intrigues qu’il a créées pour District 31. En entrevue à QUB Radio, il a par contre avoué n’avoir qu’un seul regret: avoir pris la décision de faire disparaître le personnage de Patricia Ledoux (Anne Casabonne). «Quand j’ai regardé l’épisode, ça m’a fait beaucoup de peine parce qu’elle est extraordinaire. C’est une actrice de grand talent. J’aurais pu faire une année avec elle.» C’est vrai qu’elle était hyper efficace en terroriste enragée qui a kidnappé le journaliste Jean Brière (Jeff Boudreault) avec son névrosé de partenaire, Vincent Lemaire (Patrick Drolet).

12) Denis Corbin (Paul Doucet)  

Photo: © Aetios Productions


• À lire aussi: Un nouveau projet bien spécial pour Paul Doucet

Ripou par excellence en cette sixième et ultime saison de District 31, ce policier corrompu de la brigade des stupéfiants a su se faire détester dès ses premières apparitions au petit écran. Plusieurs sentaient que Denis Corbin (Paul Doucet) était louche, une impression qui a été confirmée lorsque nous avons découvert qu’il était impliqué dans la mort du bien-aimé Stéphane Pouliot.

13) Nancy Riopelle (Geneviève Schmidt)  

Photo: © Aetios Productions


• À lire aussi: Un nouveau projet excitant pour Geneviève Schmidt

En 2020, Geneviève Schmidt a reçu le Gémeaux du meilleur rôle de soutien féminin dans une dramatique pour son interprétation de Nancy Riopelle dans District 31. «Dites-vous que j’ai aimé camper ce personnage, autant que vous avez haï Nancy Riopelle. En tant qu’actrice, c’est rare qu’un même rôle nous permette de jouer la peine, la rage, la folie, en plus de sacrer à la caméra! (rires)» Ce personnage tourmenté a connu une fin tragique: elle a retourné son arme contre elle devant la maison de Bruno Gagné (Michel Charette). 

14) François Labelle (Peter Miller)    

 

Peter Miller a incarné plus souvent qu’à son tour de détestables personnages au petit et au grand écran. Mais celui du motard hyper intelligent François Labelle aura particulièrement marqué le public québécois. «J’aime ça, parce que les gens jouent avec moi. Ils me disent des choses comme: “Hey, mon Labelle, approche-toi pas de moi!” J’adore ça. Les gens sont polis et respectueux. Et moi, je reste terre à terre grâce à ça», a confié le comédien dans une entrevue à 7 Jours. Les scènes entre Peter et son bon ami dans la vraie vie Mathieu Baron, ainsi que celles avec Dan Bigras, étaient savoureuses, à un point tel que ces personnages de bandits étaient aussi populaires que ceux des enquêteurs du 31.

Psitt!

Photo: © Aetios Productions

Mention spéciale au trafiquant de drogue Joël Racicot (Sébastien Leblanc), auteur du meurtre de Stéphane Pouliot (Sébastien Delorme). Surpris par Poupou dans en entrepôt de kratom, il tire trois fois sur l’enquêteur à bout portant. Juste pour ce geste, il mérite le titre du méchant par excellence de District 31!

À VOIR AUSSI: Les 30 meilleurs vilains de la télévision québécoise

s


À VOIR AUSSI: L'évolution des comédiens de District 31

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus