Suzie Villeneuve confie être une grande fan de Star Académie | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Suzie Villeneuve confie être une grande fan de Star Académie

Image principale de l'article Elle confie être une grande fan de Star Académie
Photo: Julien Faugere

La carrière de Suzie Villeneuve a décollé à la télévision en 2003 lors de la première cuvée de Star Académie. La chanteuse, qui a aussi participé à La Voix en 2020, nous révèle les émissions qui la passionnent au petit écran.

• À lire aussi: Suzie Villeneuve dévoile le sexe de son enfant à naître

• À lire aussi:
Suzie Villeneuve se confie sur sa belle histoire d’amour avec Alex, le nouvel homme dans sa vie

Quel est votre premier souvenir télé?
Ce sont les histoires d’Iniminimagimo, avec Joël Legendre. J’aimais cette émission, qui m’accompagnait au quotidien quand j’étais petite.

Quelle émission vous a passionnée à l’adolescence?
Watatatow et Les Simpson ont été des classiques de mon adolescence. Par ailleurs, comme j’étais une romantique qui rêvait à son prince charmant, j’ai beaucoup aimé Dawson.

Karine Pelletier et Hugo St-Cyr, Watatatow.

Photo : © Radio-Canada

Karine Pelletier et Hugo St-Cyr, Watatatow.


• À lire aussi: Sophie Cadieux revient sur ses débuts dans Watatatow

Quelle a été votre première apparition à la télévision?
J’en ai redécouvert un extrait lorsqu’Annie (Villeneuve, sa sœur) a participé à l’émission 1res fois. Nous devions avoir 11 ans et nous avions participé à un concours de chant dans un centre commercial. La télé régionale nous avait filmées et interviewées. C’était gênant de revoir ça: j’avais des broches et mes cheveux étaient à moitié frisés. Je l’avais, le look!

Quelle série internationale avez-vous dévorée?
J’aime les séries qui nous ramènent dans l’ancien temps, comme La chronique des Bridgerton, dont je suis en train de regarder la deuxième saison. J’ai aussi bien aimé Outlander: Le chardon et le tartan. Même si ce sont des séries de fiction, elles piquent ma curiosité sur une certaine époque. Il me semble que c’est ainsi que j’aurais aimé qu’on m’enseigne l’histoire, car elles me font réfléchir sur les mentalités des siècles derniers.

La chronique des Bridgerton, avec Luke Newton et Ruby Barker.

Photo: © Nick Briggs/NETFLIX

La chronique des Bridgerton, avec Luke Newton et Ruby Barker.

Sam Heughan et Caitriona Balfe, Outlander: Le chardon et le tartan.

Photo: Sony Pictures Television

Sam Heughan et Caitriona Balfe, Outlander: Le chardon et le tartan.

Mis à part les émissions de fiction, que regardez-vous à la télé?
Je demeure une grande fan de Star Académie. Je ne manque jamais un Variété, mais mon moment préféré de la semaine demeure le post-mortem de Lara Fabian. J’adore l’écouter donner des conseils aux Académiciens. Ce sont des bijoux pour la suite de leur carrière. Même moi je bénéficie parfois de certains des outils qu’elle leur offre. Ce sont des cadeaux!

Marc Dupré, Gregory Charles, Lara Fabian et Guylaine Tremblay, Star Académie.

Photo: Genevieve Charbonneau

Marc Dupré, Gregory Charles, Lara Fabian et Guylaine Tremblay, Star Académie.

Quelle émission québécoise vous a le plus marquée?
Les hauts et les bas de Sophie Paquin, que j’ai vraiment aimée. Tous les deux ou trois ans, je ressors mes DVD de la série et je la regarde. C’était drôle et rafraîchissant.

Élise Guilbault et Suzanne Clément, Les hauts et les bas de Sophie Paquin.

Photo : Serge Gauvin

Élise Guilbault et Suzanne Clément, Les hauts et les bas de Sophie Paquin.

Quel méchant de la télé avez-vous adoré détester?
J’ai été marquée par le rebelle de 2 Frères, Kevin Drisdell, interprété par Marc Beaupré. 

Qui vous fait immanquablement rire à la télévision?
Dominic Paquet est tellement drôle! Il me fait rire même quand il ne parle pas. Je suis fan de tout ce qu’il fait; je suis aussi allée le voir en spectacle. 

Dominic Paquet

Photo: Patrick Seguin

Dominic Paquet

Quel est votre plus grand plaisir coupable à la télévision?
Ce sont les séries à l’eau de rose comme Les frères Scott. J’ai les DVD et j’ai regardé toutes les saisons pendant la pandémie. Je les mettais au moment où je faisais ma comptabilité. Ça mettait un peu de joie dans certaines activités ennuyantes du quotidien.

James Lafferty et Chad Michael Murray, Les frères Scott.

Photo: VRAK TV

James Lafferty et Chad Michael Murray, Les frères Scott.

À quelle émission restez-vous fidèle depuis des années?
J’ai tardé avant de me lancer dans District 31; ça m’a pris une saison ou deux avant d’y prêter attention. Comme tout le monde m’en parlait, j’ai fini par essayer et j’ai succombé. Au début, c’était super, parce que j’ai pu regarder en rafale plusieurs épisodes d’un coup. Maintenant, j’attends religieusement chaque épisode, que je regarde le matin suivant sa diffusion. C’est ma petite tradition.

Vincent-Guillaume Otis et Sébastien Delorme, District 31.

Photo: Yan Turcotte

Vincent-Guillaume Otis et Sébastien Delorme, District 31.

Si vous pouviez participer à n’importe quelle émission sur la planète, laquelle choisiriez-vous?
J’aimerais aller chanter une chanson à The Voice aux États-Unis, mais je n’ai jamais effectué les démarches nécessaires. Mon ami Jean Airoldi essaie également depuis des années de me convaincre d’essayer la version française de The Voice, mais je n’en suis pas encore là. Peut-être un jour, sait-on jamais!

Vous chantez dans le spectacle Un certain souvenir, qui rend hommage à Michel Louvain. Avez-vous un souvenir de lui qui vous fait sourire?
Je me rappelle avoir participé à un énorme spectacle avec lui à Québec et l’avoir croisé parmi une foule d’artistes. Quelle énergie le public démontrait devant lui! Tout le monde était tellement heureux de le voir sur scène! Ça me touche, parce que c’est ce même public, qui l’a suivi tout au long de sa carrière, que je vais rencontrer grâce à Un certain souvenir.

À VOIR AUSSI: Les vedettes québécoises qui ont un jumeau

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus