Un premier contrat à la radio pour Nathalie Simard | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Un premier contrat à la radio pour Nathalie Simard

Image principale de l'article Un premier contrat à la radio
PHOTO COURTOISIE/Bruno Petrozza

Cet automne, Nathalie Simard se découvre une nouvelle passion pour la radio, puisqu’elle est à la barre de l’émission Vos midis avec Nathalie, diffusée du lundi au vendredi de 11 h 30 à 13 h, à l’antenne de Country Pop 92,9.

• À lire aussi: Nathalie Simard émue de fierté par le deuxième numéro de son magazine

• À lire aussi: Nathalie et Ève Simard se confient sur leur complicité à toute épreuve

«Lorsqu’on m’a proposé d’animer cette émission, je me suis aussitôt lancée dans cette aventure. Je ne pouvais pas refuser ça, car je trouve que c’est un beau privilège d’avoir un micro pour communiquer quotidiennement avec les gens.»

Dans le cadre de son émission, la chanteuse répond aux demandes spéciales des auditeurs et reçoit différents invités et collaborateurs. «Je parle avant tout de sujets qui m’interpellent. Parmi mes collaborateurs se trouvent Josée Lavigueur, qui nous donne des trucs pour gérer le stress, et Martin Bilodeau, qui nous parle de méditation. Je serai en ondes jusqu’au début décembre. On verra ensuite si cette aventure se poursuivra.»

Par ailleurs, Nathalie Simard lançait récemment le deuxième numéro de son magazine Simplement bien avec Nathalie. «Ce second numéro a comme titre Osez devenir qui vous êtes... vraiment! On y retrouve des entrevues inspirantes avec Renee Wilkin, Josée Boudreault et Guylaine Tanguay. Ce magazine représente beaucoup pour moi, parce qu’il est l’accomplissement d’un cheminement personnel que je partage avec les gens.»

Jonglant ainsi entre la radio, son magazine et ses conférences, Nathalie Simard n’envisage pas de revenir vers la musique à court terme. «Je n’ai pas de projets musicaux pour l’instant, mais je ne suis fermée à rien. Toutefois, j’aime beaucoup ce que je fais en ce moment.» 

À VOIR AUSSI: Toutes les grandes stars qui ont chanté avec les Académiciens au fil des ans

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus