François Morency songe déjà à une 5e saison de Discussions avec mes parents | 7 Jours
/magazines/lasemaine

François Morency songe déjà à une 5e saison de Discussions avec mes parents

Image principale de l'article François Morency songe à une 5e saison
Radio-Canada

Lorsque François Morency a lancé le livre Discussions avec mes parents, il était loin de se douter que son best-seller prendrait bientôt la forme d’une série, et encore moins que son œuvre traverserait les frontières. Entretien avec l’auteur et humoriste qui a le vent dans les voiles.

• À lire aussi:
François Morency fait des révélations sur la 4e saison de Discussions avec mes parents

• À lire aussi:
Un succès à l'international pour Discussions avec mes parents

• À lire aussi:
Voici quand recommenceront vos téléromans favoris

La série connaît un beau succès avec une moyenne de plus d’un million de téléspectateurs chaque semaine. Au début juin, on apprenait qu’elle était même vendue à l’international. NBC Universal a acquis les droits de distribution pour le Moyen-Orient, l’Asie et l’Europe de l’Est, tandis que Warner Bros. s’est montré intéressé pour la Belgique, le Mexique et l’Allemagne. Comme l’explique celui à qui l’on doit la sympathique comédie: «En 2020, on devait aller au festival international Séries Mania. C’est un gros festival qui roule en France qui met les meilleures séries à l’honneur. Il permet aux fournisseurs et aux acheteurs de contenu de se rencontrer. Un gala mettant en vedette Discussions avec mes parents était même prévu. La covid a surpris tout le monde, et ça a été annulé. Je savais qu’il y avait de l’intérêt, mais je n’y croyais pas trop. Ç’a été une surprise.» 

Photo : Karine Dufour / Radio-Canada

Il précise ne l’avoir jamais écrit en pensant à l’exporter. «Mon seul souci est que ça soit un succès ici. Je pense au public de chez nous, je ne me suis jamais retenu d’écrire une scène parce que ça sonnait trop québécois et que ça ne marcherait pas en Asie. Il faut croire que plus tu es personnel, plus tu es international! Qu’on soit à Berlin ou à Tombouctou, une famille, ça reste une famille!»

Faire preuve d’ouverture
Concernant sa fiction, François se montre très ouvert à ce que les artisans adaptent les textes. «Par exemple, l’humoriste pressenti pour jouer François en Belgique souffre d’épilepsie et il en parle dans ses spectacles. On m’a demandé si cela m’ennuyait que le personnage souffre de cette condition et qu’on aborde cela dans leur version. Je leur laisse cette liberté. Je veux que la personne qui incarnera un de mes personnages s’approprie le rôle. L’important, c’est que ça devienne un succès chez eux!» 

Photo : Pierre Crepo / Radio-Canada


• À lire aussi: François Morency fait des confidences touchantes sur ses parents

• À lire aussi:
François Morency dévoile une première photo sur le plateau de la nouvelle saison de Discussions avec mes parents

Toujours motivé et inspiré
Alors que la nouvelle saison débutera bientôt, on peut se demander si l’inspiration est toujours au rendez-vous, ce à quoi François répond: «Chaque série a une date d’expiration à partir du jour où tu sens que tu as fait le tour, mais je ne suis pas là du tout! J’ai beaucoup d’idées et je me remets bientôt à l’écriture. Mon inspiration me vient d’un peu partout, pas nécessairement de ce que j’ai vécu avec ma famille, mais d’histoires que je lis, que je vois, même des anecdotes que les gens me racontent. Parfois, je réfléchis à l’évolution d’un personnage et je me demande ce qui pourrait lui arriver durant la saison!» 

Comme il l’explique, il y a une grande préparation avant de faire les dialogues et, quand vient le moment d’écrire, il est totalement absorbé. «Je ne pense qu’à ça. Même à l’épicerie, j’ai des flashs, car mon cerveau est à temps plein là-dessus! Normalement, j’aime écrire tôt le matin ou tard le soir, car c’est tranquille et je ne suis pas dérangé par un appel ou un rendez-vous!»      

Photo : Karine Dufour / Radio-Canada

Une quatrième saison qui bouge!
Dès le premier épisode, on fera connaissance avec les beaux-parents (Said Benyoucef et Dominique Leduc) de François. Si les parents de ce dernier sont heureux de sa relation avec Stéphanie (Leïla Thibeault Louchem), il n’en va pas de même pour ceux de la femme d’affaires, peu ravis de voir leur fille au bras d’un humoriste! «François tentera de conquérir son beau-père... Ce ne sera pas facile! Quant à Jean-Pierre, il devra tenir tête à une agente immobilière tenace, mais aussi à son fils vedette, qui veut inviter la famille à son condo pour le traditionnel repas de Noël. «Jean-Pierre est de plus en plus capoté. L’écriture est toujours ancrée dans la réalité, mais l’humour est de plus en plus absurde», a dit Vincent Bilodeau, qui joue le patriarche, à notre journaliste François Hamel, lors d’un récent événement. Rollande, toujours férue de lecture, fera du bénévolat à la bibliothèque et aura la chance de rencontrer son auteure fétiche: Danielle Cuivre (Sophie Faucher)!      

Photo : Paul Ducharme

On fera connaissance avec Jacinthe Boutin-Soucy, interprétée par Brigitte Lafleur. «C’est une agente immobilière vedette dans le quartier Saint-Sacrement et elle se montre extrêmement convaincante auprès des parents afin qu’ils acceptent de vendre leur maison. Elle est tellement talentueuse que les parents peinent à lui dire non! Lorsque j’ai écrit ce rôle, j’avais Brigitte en tête. Je le lui ai proposé et, par bonheur, elle a accepté!» 

Joël Lemay / Agence QMI


• À lire aussi: Brigitte Lafleur cumule les projets excitants

Ne manquez pas la quatrième saison de Discussions avec mes parents dès le lundi 13 septembre à 19h30, à Radio-Canada

À VOIR AUSSI: 15 PAPAS MARQUANTS DE LA TÉLÉ QUÉBÉCOISE 

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus