Lara Fabian se dévoile comme jamais dans ce nouveau documentaire sur sa vie | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Lara Fabian se dévoile comme jamais dans ce nouveau documentaire sur sa vie

Lara, lundi 19 h 30, TVA

Image principale de l'article Lara Fabian se dévoile comme jamais
Photo : Inconnu / CLUB ILLICO

L’adversité, Lara Fabian l’a affrontée tout au long de sa carrière, ne laissant que très rarement poindre sa vulnérabilité. Elle ouvre toutefois pleinement son cœur dans Lara, un documentaire qui suit l’artiste à travers le monde à l’aube de ses 50 ans. Rivalité, rêve effondré, mais aussi amour et famille font de cette production un portrait inspirant.

• À lire aussi: Lara Fabian lance un premier livre de recettes

• À lire aussi: Lara Fabian doit annuler sa présence au spectacle de la fête du Canada en raison d'un problème de santé


Le parcours de la jeune Lara, qui n’avait que 17 ans lorsqu’elle a affirmé qu’elle mettrait toute la gomme pour se créer une petite place au soleil dans le monde des artistes, n’a pas été un long fleuve tranquille. Pourtant, peu de gens connaissent tous les défis auxquels la chanteuse a fait face en 30 ans de carrière. Au moment où elle s’apprêtait à célébrer son 50e anniversaire, en 2020, elle a donc accepté de se raconter à Jean-Philippe Dion et à son équipe. 

• À lire aussi: Lara Fabian souligne ses huit ans de mariage avec de magnifiques photos de couple


«Jusque-là, dans ma vie, je n’avais jamais fait ce genre d’exercice, c’est-à-dire de véritablement accepter qu’on puisse entrer dans ma vie de cette façon-là, sans filtre. Je l’ai fait parce que je savais que j’étais entourée d’une réelle bienveillance», avoue-t-elle.

Baisser sa garde

La bienveillance de l’équipe de production, mêlée au désir de vérité de Lara, a permis à la vedette de raconter des pans insoupçonnés de sa vie.

Par exemple, elle aborde son rêve de carrière américaine, démoli du jour au lendemain par certains jeux de coulisses. À l’époque, elle avait en effet été repérée par le grand manitou de Sony, Tommy Mottola, avant d’être poussée dans l’ombre par d’autres chanteuses à voix que le label devait protéger. Voilà qui lui a causé une grande douleur, dans laquelle Lara s’est complètement perdue pendant un moment.

Est-ce que le fait d’enfin raconter tout ça lui a fait du bien? «Oui, ça a fait du bien. Moi, j’ai été élevée à l’arrache. C’était: “Ferme ta gueule si tu as mal. Garde le sourire, les gens n’ont pas besoin de savoir. Ça ne regarde personne.” À 90 %, je suis vraiment d’accord avec mon père, parce que je crois que c’est la nature de ce qu’on vit en tant qu’être humain. Mais c’était merveilleux de pouvoir me confier, parce que ça avait un sens: je n’en aurais jamais parlé s’il n’y avait pas eu de documentaire», explique Lara, qui ne veut surtout pas attirer la pitié. 

• À lire aussi: Lara Fabian confirme son retour à Star Académie l'an prochain

• À lire aussi: Lara Fabian fait le bilan de sa saison à Star Académie

D’une trahison à l’autre

Même si cette façon de se «déverser», comme elle le dit, est nouvelle pour elle, Lara n’a jamais fixé de limites à Jean-Philippe Dion et à son équipe, qui ont souvent été surpris par la profondeur de ses confidences. «En aucun temps Lara ne nous a-t-elle demandé d’éteindre la caméra, de ne pas filmer ceci ou de ne pas montrer cela. Ça a fait en sorte qu’il y a vraiment eu une énorme vérité dès la première journée du tournage», explique le producteur et intervieweur.

Parmi les sujets émotifs abordés de front par le documentaire, il y a la fraude qui a sabordé une partie de la dernière tournée de Lara, et qui fait toujours l’objet de procédures légales. Complètement abasourdie, elle explique que pendant plusieurs semaines, elle a offert des concerts sans pouvoir toucher à l’argent qui lui était dû. D’un côté plus personnel, Lara avoue avoir été enceinte d’un bébé dont le cœur ne s’est pas développé, en 2017, ce qui a mis fin à son rêve d’avoir un enfant avec son mari, Gabriel.

RÉSILIENTE ET FIÈRE


Lara Fabian, qui considère ce documentaire comme un véritable cadeau d’introspection, a été agréablement surprise par la réaction de sa fille, Lou, lors du visionnement. «Ma fille a été étonnante dans son observation. Elle a regardé le documentaire d’un bout à l’autre sans se lever de sa chaise et m’a dit: “Je n’imaginais pas que tu avais traversé tout ça. Je comprends mieux qui est ma maman”», raconte Lara.

Malgré toutes les embûches dont elle fait le bilan devant les caméras, l’artiste de 50 ans ne changerait rien à sa destinée. «Je crois dur comme fer que je ne serais pas aujourd’hui la mère de Lou, la femme de Gabriel et la directrice de Star Académie si je n’avais pas vécu les choses comme je les ai vécues, et sincèrement, je remercie le ciel», affirme-t-elle.

Lara sera diffusé ce lundi 19 h 30, à TVA.

À VOIR AUSSI: 11 couples improbables qui ont surpris le public

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus