Anaïs Favron donne des nouvelles de la santé de son père, atteint de démence | 7 Jours
/magazines/7jours

Anaïs Favron donne des nouvelles de la santé de son père, atteint de démence

Image principale de l'article Des nouvelles de la santé de son père

Anaïs Favron était l'invitée de Félix-Antoine Tremblay à Sucré salé cette semaine.

• À lire aussi: Voici qui seront les prochains fous du roi à Tout le monde en parle

• À lire aussi: Anaïs Favron est au chevet de son père

Elle a discuté de ses nouveaux défis professionnels, entre autres, mais également de la condition de santé de son père, qui est atteint de démence dégénérationnelle depuis un moment.

Lorsque le chroniqueur lui a demandé des nouvelles de ce dernier, elle a répondu de manière franche et honnête que son père n'était plus vraiment lui-même.

«Mon père ne sait plus qui je suis depuis quelques mois. Il ne mange plus tout seul, il ne boit plus. Il n'a plus l'usage de ses mains et il est en fauteuil roulant... Mon père, en ce moment, il vit sa plus grande peur. Il aurait voulu avoir l'aide médicale à mourir, il n'a pas eu le droit de l'avoir, tu comprends. Il se ramasse attaché dans un fauteuil, un peu humilié», a-t-elle raconté, très transparente.

Anaïs mentionne ensuite qu'elle garde espoir que, dans quelques années, nous pourrons choisir le moment de notre départ dans la dignité. Elle souligne également qu'il faut tendre vers cette option et accepter que la mort fasse partie de la vie. 

L'émouvante entrevue est dans la vidéo ci-bas. 

• À lire aussi: Anaïs Favron partage un commentaire désobligeant qu'elle a reçu à propos de son physique

• À lire aussi: Vincent Bolduc se porte à la défense de son ex Anaïs Favron, après qu'elle ait reçu des menaces de mort

«“Il nous avait promis qu'on n'allait jamais s'occuper de lui, qu'on n'allait pas le voir comme ça, qu'on ne changerait pas sa couche...” L'année 2020 a été particulièrement difficile pour Anaïs Favron, qui est proche aidante pour son père», pouvait-on lire en guise de légende sous la publication. 

En entrevue dans le magazine Échos Vedettes en juin, Anaïs s'était confiée sur l'état de la maladie de son père.

«C’est dégénératif, donc chaque semaine, il perd des facultés. Ça ne va pas bien du tout! Il est à un stade où il va éventuellement — plus tôt que tard — décéder. Ça fait un an qu’il ne se rend plus trop compte de ce qui arrive. Je vais le voir pour moi, parce que je ne crois pas qu’il a conscience que je le visite. Je vais le nourrir, je prends soin de lui, je lui raconte des choses, je lui apporte des photos, je lui lis des livres, je vais le promener dehors... Il est en fauteuil roulant, il n’a plus l’usage de ses mains, il ne parle plus... C’est une maladie très difficile.»

Nous sommes de tout coeur avec elle et sa famille dans cette épreuve difficile.


À VOIR AUSSI: 33 vedettes québécoises nées sous le signe de la Vierge  

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus