Tout sur la nouvelle émission 5 gars pour moi | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Tout sur la nouvelle émission 5 gars pour moi

DU LUNDI AU JEUDI 19 H, À TVA

Qui a dit qu’on ne pouvait pas trouver l’amour en une semaine? Les candidates de 5 gars pour moi croient que c’est possible et reçoivent chez elles cinq prétendants prêts à tout pour obtenir leur attention. Chaque jour, Juliette «remercie» un Roméo; elle finira ainsi la semaine avec le nouvel élu de son cœur. Le réalisateur, Simon Sachel, nous en dit plus long sur ce séduisant concept.

• À lire aussi: Découvrez les 12 candidates de l'émission 5 gars pour moi

Simon, comment la nouveauté 5 gars pour moi se différencie-t-elle des autres émissions dont les candidats veulent trouver l’amour?
Habituellement, dans ce style d’émission, les deux prétendants ont leur mot à dire sur la suite de leur aventure amoureuse, alors que dans 5 gars pour moi, ce sont les femmes qui décident de tout. 

Photo : / TVA

Comment avez-vous sélectionné les gars pour chacune des candidates?
Un peu à la manière de L’amour est dans le pré, nous nous sommes assurés que les garçons avaient vu les photos des candidates et leurs fiches. Lorsqu’ils se sont inscrits, ils étaient déjà intéressés par une fille en particulier. Ainsi, ils espèrent vraiment se démarquer pour la charmer, et non l’inverse. 

Qu’est-ce que ça apporte à l’émission que les gars aillent vivre chez celle qu’ils veulent séduire?
C’est essentiel! Ça leur permet de voir dans quel environnement la fille vit au quotidien, ce qui est très révélateur de la personne qu’elle est. Puisque c’est la candidate qui gère tout, c’est elle qui décide qui couche à quel endroit. Ça peut être très drôle de voir trois gars se partager un grand lit dans une chambre d’amis! Il y a par ailleurs des filles qui font le ménage avant que leurs prétendants débarquent, alors que d’autres leur réservent de petits travaux comme la réparation d’une clôture. 

Quelle relation les garçons entretiennent-ils entre eux?
Certains se lient rapidement d’amitié, mais d’autres sont plus compétitifs et remarquent les défauts de leurs rivaux. Certains se plaignent des ronflements des autres... Bref, il y a entre eux de l’amitié et une saine compétition.      

Photo : / TVA

Comment se passe l’élimination des garçons?
Les gars sont cinq au début de la semaine, et la candidate en élimine un chaque jour. Elle organise un plan d’activités qui lui permettra de découvrir si elle a des affinités avec les garçons. Elle peut par exemple leur lancer un défi cuisine si elle cherche un amoureux qui sait cuisiner. Souvent, elle organise des rencontres avec ses parents ou ses meilleures amies, ainsi que des activités à l’extérieur. 

Quelle saveur particulière prend l’adaptation québécoise de ce concept international?
Il y a beaucoup d’humour dans notre adaptation. Dans les formats britannique et français, il y a aussi de la narration, mais elle est essentiellement descriptive alors qu’ici, notre narratrice, Anne-Élisabeth Bossé, agit comme si elle était la meilleure amie de la candidate. Elle est empathique, drôle et rassurante. Si un garçon fait un faux pas, elle en ajoute une couche, mais son rôle n’est pas de se moquer des participants, comme dans Un souper presque parfait

David D'Amours

Quel est le grand défi de cette production?
C’est sans aucun doute le recrutement. Nous avions neuf filles et 45 gars à trouver! Avec autant de gens à gérer, ç’a été impossible de tourner durant les premières vagues de l’épidémie de covid-19 et nous avons dû retarder la production de deux ans.      

Une semaine pour connaître cinq hommes, c’est très rapide! Arrivez-vous vraiment à former des couples?
Ça fait plusieurs années que je réalise des émissions de téléréalité. Le déroulement de celle-ci est de loin le plus rapide que j’ai connu, mais ça fonctionne! Certains participants ont vendu leur condo chacun de leur côté pour habiter ensemble. Près de la moitié des filles ont vraiment trouvé l’amour, ce qui nous rend pas mal fiers. Certains couples harcèlent même l’équipe de production, parce qu’ils souhaitent afficher enfin leur amour sur les réseaux sociaux, mais nous leur interdisons de le faire avant la diffusion des émissions qui les mettent en vedette.

À VOIR AUSSI: Les 30 plus beaux looks de galas québécois en 2021  

s



À VOIR AUSSI: 23 vedettes qui ont la mauvaise manie de fumer

s


Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus