François Papineau revient sur son rôle de méchant dans Unité 9 | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

François Papineau revient sur son rôle de méchant dans Unité 9

De passage lundi soir à l'émission À tour de rôles, François Papineau est revenu sur son rôle de Normand Despins, dans Unité 9, qui a marqué l'imaginaire des Québécois.

• À lire aussi: François Papineau et son amoureuse Bénédicte Décary seront bientôt réunis à l'écran

• À lire aussi: François Papineau revient sur sa première impression de Debbie Lynch-White

Il y a de ces vilains comme ça, à la télévision, que le public prend un malin plaisir à aimer détester. C'était le cas, entre autres, du personnage de Normand Despins, le directeur de la prison pour femmes de Lietteville.

Lorsque l'animatrice d'À tour de rôles, Marie-Eve Janvier, l'amène sur le sujet, François Papineau répond, à la blague, que pour lui, ça aura été «7 ans de haine».

Elle lui demande ensuite si c'est un compliment pour un acteur que d'être aussi détesté par les téléspectateurs.

«Complètement!», a alors lancé le comédien. «Je les voyais les gens sur la rue, un peu excités de venir me dire qu'ils m'haïssaient. Mais c'était formidable! J'ai eu beaucoup de commentaires haineux... avec amour», a-t-il précisé, en riant.

Capture d'écran



• À lire aussi: Voici les 10 nouveaux invités qui seront dans les nouveaux épisodes d'À tour de rôles

De passage à l'émission À tour de rôles en octobre, Guylaine Tremblay était elle aussi revenue sur le succès phénoménal d'Unité 9 et son rôle de Marie Lamontagne, qui aura été des plus marquants dans sa carrière.

Elle a raconté le moment particulièrement émouvant où elle et les autres comédiennes de la série sont allées visiter une prison pour femmes, et que les détenues les avaient accueillies comme de vraies rock stars.

Il reste un épisode d'À tour de rôles, le 30 novembre prochain, avant la pause des Fêtes. L'émission reprendra ensuite avec cinq nouveaux duos en 2021.

À VOIR AUSSI: LES 30 MEILLEURS VILAINS DE LA TÉLÉ QUÉBÉCOISE  

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus