Jacynthe René sauve un bâtiment patrimonial qui n'allait pas être préservé | 7 Jours
/magazines/7jours

Jacynthe René sauve un bâtiment patrimonial qui n'allait pas être préservé

Image principale de l'article Jacynthe René sauve un bâtiment patrimonial
Instagram de Jacynthe René

En cherchant un nouvel endroit pour installer une boutique, Jacynthe René a du même coup sauvé un bâtiment patrimonial qui n'allait pas survivre.

• À lire aussi: Jacynthe René est en deuil

Depuis quelque temps déjà, Jacynthe René cherchait à trouver un nouveau lieu pour remplacer sa boutique de La Prairie, qui demeure fermée malgré la réouverture des boutiques, car elle se trouve très près, pratiquement «à même» la maison familiale.

L'entrepreneure a fait appel à ses abonnés pour trouver un nouveau lieu central où accueillir des clients et vendre ses produits, et c'est donc avec une grande joie qu'elle a partagé à sa communauté, sur Instagram, que non seulement elle avait trouvé l'endroit idéal, mais qu'elle a pu, du même coup, sauver un bâtiment qui n'allait pas être préservé.

Il s'agit d'un ancien restaurant situé à Saint-Bruno-de-Montarville qui a été ouvert pendant 41 ans. La préservation de cette ancienne maison de ferme âgée de 170 ans n'était pas «au menu», explique-t-elle dans sa publication.

• À lire aussi: Jacynthe René se confie sur son retour au jeu

«Sauver un patrimoine. Nous cherchions un lieu pour remplacer La Prairie qui reste fermé (parce qu’à même notre maison ou presque). Cherchions un endroit central. On vous en a parlé puis vous nous avez soufflé que cette institution des 41 dernières années, La Rabastalière se fermait et malheureusement, la préservation du bâtiment n’était pas au menu. L’ancienne maison de ferme, on l’estime âgée de 170ans, disparaissait. Avec un tricotage que seule la vie pouvait nous réserver, on a pu signer, le coeur sur la main pour la préserver, la chérir j’ajouterais. Aucune réflexion plus loin, laissant plutôt la passion et l’amour nous porter, il suffit de quelques heures pour qu’un chemin réconfortant s’ouvre. Le transfert d’une famille à une autre, au nom des mêmes valeurs, souhaitant vous recevoir comme les Gavina l’ont fait, sans compter les heures. Le cœur de cette maison : une impressionnante cuisine, bâtie des mains de Norbert avant même que Marc-Olivier, aujourd’hui à ses côtés, naisse. J’y suis réconfortée à chaque détour. J’ai tout compris lorsqu’ hier soir, apportant les gallons de peinture, toute la famille m’attendait après une journée à avoir tout placé pour nous, tout lavé pour nous, sous chaleur et avec ardeur. Jamais on ne nous a laissé une maison de cette façon. J’espère passer encore bien des heures à écouter leurs histoires vécues en ces lieux. À en comprendre aussi chaque partie. Une famille au-delà de la générosité, une maison qui ne demandait qu’à être sauvée et une belle histoire pour nous qui ne fait que commencer. Vous êtes des milliers à y avoir laissé des souvenirs et nous nous sentons privilégiés de pouvoir sauvegarder ces murs pour que vos secrets, plaisirs, émotions puissent ne jamais mourir. Nous espérons vivement maintenant peut être en créer d’autres aussi précieux. Les portes s’ouvriront à nouveau quelque part le 25 août histoire de profiter, bien distancés, des belles journées», peut-on lire dans la légende qui accompagne la photo, sur laquelle on aperçoit la femme d'affaires tout sourire devant sa future boutique.

On sait que Jacynthe René aime particulièrement donner une deuxième vie à de vieilles maisons historiques pour ses boutiques. 


Rendez-vous donc aux alentours du 25 août pour découvrir ce nouvel endroit auquel Jacynthe et sa famille auront donné beaucoup d'amour!

À VOIR AUSSI: 17 VEDETTES QUÉBÉCOISES QUI SE SONT EXILÉES À LA CAMPAGNE  

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus