Les priorités de Julie Ringuette ont changé depuis les tournages bouleversants de la série Mégantic | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Les priorités de Julie Ringuette ont changé depuis les tournages bouleversants de la série Mégantic

Image principale de l'article Elle a complètement changé ses priorités
Capture d'écran via La Tour.

C’est lors de l’épisode de La Tour, diffusé lundi soir, que l’actrice Julie Ringuette s’est confiée sur la conciliation travail-famille qui a maintenant un tout nouveau sens pour elle depuis les tournages de la série dramatique Mégantic, dont les huit épisodes seront déposés le 9 février prochain sur Club illico.

• À lire aussi: La bande-annonce déchirante de la série Mégantic nous replonge dans l’épouvantable drame

• À lire aussi: Julie Ringuette confie être en pleine crise de la quarantaine

• À lire aussi: 5 nouveautés à la télé numérique à voir cet hiver

Les tournages se sont avérés emblématiques pour la comédienne qui a «toujours eu le pied sur le gaz».

Ce que la maman de deux enfants expliquait à Gildor Roy, à Alexandre Barrette, à Sophie Lorain ainsi qu’au réalisateur de la série, Alexis Durand-Brault, c’est qu’inconsciemment, avant de mettre les pieds à Lac-Mégantic, elle ne réalisait pas la chance qu’elle avait d’avoir l’occasion d’être présente pour sa famille. 

Capture d'écran via La Tour.

Rappelons que le terrible drame qui a détruit la communauté de Lac-Mégantic en 2013 a emporté 49 personnes, dont plusieurs pères et mères de famille. Chose que Julie Ringuette a largement ressentie lors du tournage de la série. 

«L’important, c’est mes enfants, s’exprime-t-elle, sans hésiter. J’étais tellement carriériste, et quand j’ai eu ma première fille, Sam, j’ai continué à travailler, parce que câline, je ne voulais pas manquer de job et je ne voulais pas qu’on m’oublie et j’étais capable de tout faire [...] J’avais une fierté par rapport à ça aussi [...] Finalement, je me suis rendue compte que je suis passée à côté de plein de beaux moments. Oui, je me suis réalisée en tant que femme, mais je ne sais pas quand elle [sa fille] a marché, quand elle m’a dit "je t’aime maman" pour la première fois, je ne m’en rappelle plus...», a-t-elle admis.

Capture d'écran via La Tour.

«J’étais brûlée, j’étais fatiguée, je l’ai fait garder beaucoup et j’ai eu beaucoup de culpabilité [...] En sortant de là [le tournage de Mégantic], ce qui a touché l’humaine c’est genre eille, j’en ai une vie! Je n’ai pas d’autre chance après. S’il arrive de quoi, je vais le vivre à 100 milles à l’heure», a-t-elle ajouté.

Sophie Lorain, qui produit les huit épisodes de Mégantic a abordé avec délicatesse la relation entre les Méganticois, marqués par les deuils et les traumatismes du drame, et l’équipe de tournage. Elle expliquait avoir demandé à ceux et celles qui le désiraient de participer au tournage en tant que figurants. 

Capture d'écran via La Tour.

Elle ajoutait l’importance de bien faire la série qui, au fond, est un hommage aux gens de Lac-Mégantic. 

s

Mégantic sera disponible sur le Club illico dès le 9 février prochain.

• À lire aussi: Julie Ringuette se confie sur «le rôle de sa vie»

À VOIR AUSSI: 23 longues amitiés du showbizz québécois

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus