Jean-Michel Dufaux veut faire rêver le public grâce à sa nouvelle émission | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Jean-Michel Dufaux veut faire rêver le public grâce à sa nouvelle émission

Jean-Michel Dufaux
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Jean-Michel Dufaux

En 30 ans de métier à la télévision, Jean-Michel Dufaux a rarement été aussi fier et à l’aise dans un concept d’émission qu’il l’est dans la nouveauté qu’il s’apprête à nous présenter, Dans le passeport de..., qui décollera le mois prochain à Évasion. Son objectif premier? Nous faire rêver...

• À lire aussi: Jean-Michel Dufaux se confie sur sa crise de la cinquantaine

«Les matins de tournage, je partais rencontrer des gens pour parler de voyages, raconte spontanément Jean-Michel Dufaux. Il n’y avait pas du tout le stress de faire une émission de télé ou la peur d’oublier mes textes. Il y avait juste un échange. Alors, je me sentais complètement à ma place.»

Souvenirs

La réputation de globe-trotteur de Jean-Michel Dufaux n’est plus à faire. L’animateur a exploré les quatre coins de l’Europe, de l’Amérique du Nord et de plusieurs pays d’Asie, mais il lui reste encore de larges pans de l’Amérique du Sud et de l’Afrique à visiter.

À la barre de Dans le passeport de..., il partage sa passion avec des personnalités, qui lui racontent trois voyages marquants effectués quelque part sur la planète avec des souvenirs, anecdotes et trésors visuels.

Photo Agence QMI, Joël Lemay

• À lire aussi: Sébastien Benoît investi d'une mission bien spéciale pour la sixième saison de Coups de food

«Il y a tellement de gens qui voyagent, et on en voit le reflet sur les réseaux sociaux, mais je trouvais qu’en télé, on prenait moins le temps d’en parler, résume Jean-Michel. On a une belle brochette d’invités intergénérationnelle. Ludivine Reding est allée au Pérou et au Vietnam quand elle était très jeune, avec son sac à dos, avec une amie. Elle s’est débrouillée sur place. C’est un bel exemple de dépassement de la peur. Dave Morissette nous parle d’une maison qu’il a louée en Toscane avec sa famille. Martin Juneau est allé en Russie. Antoine Vézina et Tammy Verge sont allés en Éthiopie, car un des frères d’Antoine travaille comme diplomate là-bas. Isabelle Racicot a jasé d’Haïti; c’était intéressant, au niveau de l’identité, avec ses origines haïtiennes. Valérie Chevalier nous a entretenus de Budapest et de Paris, qu’elle connaît vraiment bien. On est dans des destinations très variées...»

Décontracté

Jean-Michel Dufaux insiste : Dans le passeport de... n’est pas un «show de chaises». C’est certes dans un coquet loft du Vieux-Montréal qu’il a accueilli ses convives, mais les propos des discussions seront habillés de nombreuses images, photos ou vidéos, tirées de la collection personnelle des invités ou de celle de Jean-Michel.

«Comme dit Yvon Deschamps : on ne veut pas le savoir, on veut le voir», rigole ce dernier.

Au dernier bloc de chaque épisode, Jean-Michel Dufaux détaille quelques suggestions d’incontournables à fréquenter dans un pays précis (à voir, à faire, à goûter, etc.).

«Les artistes parlent de choses dont ils ne parlent pas généralement. On les découvre à travers leurs voyages. Comment ont-ils voyagé? Qu’est-ce qu’ils ont aimé? Où logeaient-ils, comment se déplaçaient-ils? La façon dont les gens voyagent en dit beaucoup sur eux. Sont-ils aventureux ou préparent-ils tout à l’avance? Sont-ils curieux ou préfèrent-ils retourner à des endroits qui les sécurisent? Je dis souvent : "Dis-moi où tu vas, je te dirai qui tu es"», exprime Jean-Michel Dufaux, qui tenait aussi à insuffler une atmosphère décontractée à son plateau.

«Je voulais que ça soit filmé comme chez quelqu’un, où on est relax, sans trop faire attention à la caméra...»

Dans le passeport de..., le mercredi, à 19 h 30, dès le 18 août, à Évasion.

À VOIR AUSSI: 30 vedettes québécoises qui demeurent sur la Rive-Sud 

s

d

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus