Sébastien Benoît investi d'une mission bien spéciale pour la sixième saison de «Coups de food» | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Sébastien Benoît investi d'une mission bien spéciale pour la sixième saison de «Coups de food»

Image principale de l'article Tout sur la nouvelle saison de Coups de food
Zeste

C’est investi d’une mission toute spéciale que Sébastien Benoit a tourné la sixième saison de Coups de food en plein été pandémique. De juillet à septembre, il a pris 13 journées pour mettre en lumière 52 restaurants qui ont bien besoin de ce coup de pouce.

• À lire aussi: Zeste: 16 émissions qui vous mettront l’eau à la bouche

• À lire aussi: Sébastien Benoît se confie sur la manière dont la situation actuelle l'affecte

Depuis mars, le milieu de la restauration vit des moments difficiles. Il était donc encore plus important pour Sébastien Benoit de montrer aux restaurateurs à quel point on les apprécie. «Avant la pandémie, les restaurateurs marchaient déjà sur une mince marge de profits et avaient des problèmes criants de main-d’œuvre. Malheureusement, beaucoup d’entre eux ont dû fermer ces derniers mois. Cette sixième saison de Coups de food est l’occasion de mettre en lumière le travail de ceux qui survivent et de montrer aux gens à quel point ils sont talentueux», affirme Sébastien Benoit, très conscient des répercussions positives que chaque établissement visité connaît après la diffusion de l’émission. 

Pour ne pas avoir un serveur masqué qui explique les plats devant la caméra, l’équipe de Coups de food a préparé un petit ballet sécuritaire. «Nous avons tourné avec quelques contraintes afin que notre équipe et mes invités demeurent en sécurité. Par exemple, lorsqu’un serveur vient nous porter un plat à la table, il est équipé de sa visière et de son masque. Il se retire ensuite sur un “X” dessiné sur le plancher, à deux mètres de nous, et où il peut enlever son équipement de protection pour nous expliquer ce que nous allons manger», explique Sébastien Benoit. 

Une brochette d’invités surprenante
L’animateur assure que la covid-19 ne s’invite pas dans toutes les conversations durant l’émission et que, quand le sujet est abordé, il l’est de manière très positive. «Patrice Michaud, par exemple, est optimiste et croit que cette pandémie rapprochera les gens des bonnes valeurs. Le confinement a aussi fait réaliser à Benoît McGinnis que sa vie était peut-être trop centrée sur sa carrière et qu’il fallait qu’il ouvre ses horizons», raconte l’animateur. La pandémie a également eu des répercussions insoupçonnées sur la liste d’invités. «L’annulation de tournages et de festivals nous a permis de recevoir à l’émission des gens qui, comme Patrice Michaud, avaient l’habitude de partir tout l’été sur la route. Ça faisait trois ans qu’on essayait de le recevoir, mais que son agenda ne le permettait pas. Même chose pour Magalie Lépine-Blondeau, Sophie Cadieux et Fabien Cloutier», dit Sébastien, pas peu fier de sa liste d’invités. Cette sixième saison est aussi l’occasion pour lui de recevoir son grand ami Jean-Michel Dufaux pour la première fois. «Autrement, il est toujours parti en voyage», avoue-t-il. 

Au-delà des délices qu’il découvre en visitant quatre établissements par jour avec ses invités, ce sont les rencontres qu’il y fait avec les artistes qui comblent réellement l’appétit de l’animateur gourmand. «Ce sont de longues journées parce que, oui, nous visitons bel et bien ces quatre endroits l’un après l’autre. Pendant ces 12 heures de tournage, je parle de tout et de rien avec mes invités, on se montre les photos de nos enfants, etc. Ça change chaque fois le rapport que j’ai avec eux», explique-t-il. Cet été, il raconte même avoir invité Sam Breton à la maison pendant une pause de tournage. «C’était une journée caniculaire. Nous étions à Montréal, et la pause n’était pas vraiment assez longue pour qu’il retourne chez lui, mais assez pour qu’il ne sache pas quoi faire de son temps. Habitant moi-même à Montréal, je l’ai invité chez moi, lui ai prêté un maillot et on s’est retrouvés dans la piscine», s’amuse encore l’animateur.

SOPHIE CADIEUX EN ENTRÉE
C’est avec Sophie Cadieux que Sébastien Benoit démarre sa sixième saison. La comédienne l’entraîne aux alentours de son hood, le quartier Hochelaga-Maisonneuve. Ils démarrent la journée chez Gerry’s Delicatessen, puis Sophie fait découvrir à Sébastien le café Station W, qui appartient au comédien Éric Paulhus. Ensemble, ils se délectent au Resto-Bar Le Pick-Up, sur Ontario, et finissent la journée à la Pizzeria Heirloom.

AUSSI À L’ÉMISSION
• Anne Dorval
• Sophie Prégent
• Dave Morissette
• Mathieu Baron
• Lydia Bouchard
• Florence Longpré


Coup de food, vendredi 22 h, Zeste


À VOIR AUSSI: 29 vedettes québécoises nées sous le signe de la Balance

s


Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus