Richard Turcotte décroche un rôle au cinéma | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Richard Turcotte décroche un rôle au cinéma

Image principale de l'article Il décroche un rôle au cinéma
Via Instagram

Richard Turcotte est revenu comme présentateur à La poule aux œufs d’or, après deux semaines d’absence au cours desquelles il est parti en vacances en France avec sa femme, Josée, puis il a animé un gala.

• À lire aussi: Richard Turcotte en affaires avec son ami Jeff Boudrea

«Je suis allé sur la Côte d’Azur. J’ai des amis là-bas qui nous ont invités. On est allés à Cassis, Aix-en-Provence, Marseille. On est allés visiter le vignoble Château La Lieue. C’est Philippe Lapeyrie qui nous a dit d’y aller. On est partis 12 jours et à mon retour, j’ai animé le Gala country à Saint-Tite. C’était vraiment cool», nous a-t-il dit lorsque nous l’avons croisé. Les affaires vont bien pour l’animateur, qui venait d’apprendre que la vodka de la microbrasserie et distillerie Beemer, dans laquelle il est associé, vient de remporter la plus haute distinction au concours Vodka Masters, organisé par le magazine de spiritueux The Spirits Business. Cet automne, alors qu’il planche sur son EP et sur ceux de Samuel Busque et de John-Anthony Gagnon-Robinette, aux sonorités country-folk, il tourne également dans le film Les chambres rouges de Pascal Plante. «Je joue un animateur télé dans une émission trash qui traite de sujets d’actualité.» Cet été, il a tourné dans Des hommes, la nuit, du cinéaste Anh Minh Truong. «Je joue un professeur un peu organisateur de partys qui est un peu trop enthousiaste. C’est le fun, parce qu’on a tourné à Sherbrooke et je viens de là. Je suis allé dans une polyvalente où j’avais déjà joué au soccer, et j’ai retrouvé un des chums avec qui je suis allé à l’école et qui jouait dans le film, lui aussi.» 

Pour lire l'entrevue, procurez-vous le magazine Échos Vedettes, en kiosque dès maintenant ou en ligne sur Jemagazine.ca.

VOUS AIMEREZ AUSSI : Notre-Dame-de-Paris en images :

s


Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus