Richard Turcotte en affaires avec son ami Jeff Boudreault | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Richard Turcotte en affaires avec son ami Jeff Boudreault

Image principale de l'article En affaires avec son ami Jeff Boudreault

Vendeur de bonheur est un qualificatif qui sied parfaitement bien à Richard Turcotte. Celui qui est annonceur à La poule aux oeufs d'or s'est récemment joint à la microbrasserie et distillerie Beemer, qui appartient notamment à son ami, le comédien Jeff Boudreault.

• À lire aussi:
27 vedettes québécoises qui se sont lancées en affaires

Quand Richard Turcotte animait Salut Bonjour Week-end en 2008, il s’était lié d’amitié avec Philippe Lapeyrie, dont il partage la passion pour les vins. Depuis, il avait l’habitude de prendre ses vacances au Saguenay pour aller, entre autres, au Festival des vins de Saguenay. Porte-parole de cet événement, Philippe Lapeyrie lui avait même demandé une fois d’en être l’ambassadeur.      

Puis, il y a deux ans, son ami Jeff Boudreault, avec qui il a joué au théâtre pendant six ans, a eu vent de son amour pour le vin et lui a parlé de la microbrasserie et distillerie Beemer, à Roberval, dont il est partenaire. «Je suis tombé en amour avec cette gang-là, avec la façon dont ils font les affaires», relate Richard Turcotte, qui est partenaire depuis quelques années dans l’Agence du bistro, qui fait de l’importation privée de vins. Voyant son réel intérêt pour leurs produits, le comédien lui a demandé s’il voulait être partenaire au sein de l’entreprise. Petit train va loin... Richard Turcotte a récemment rejoint les rangs de Beemer. Ce printemps, ils ont lancé le London Dry Gin, un spiritueux qui a remporté la médaille d’argent au London Spirits Competition en avril dernier. «On compétitionnait avec des distilleries de partout dans le monde et on a eu la médaille d’argent. Pour nous, c’est super encourageant.» 

La distillerie continue de faire des petits puisque les partenaires viennent de lancer une vodka faite à partir d’un mélange d’alcool de grains et d’alcool à base de bleuets, mais qui ne goûte pas ce fruit. Elle est actuellement offerte dans une cinquantaine de SAQ et en ligne. 

En plus de son partenariat avec l’entreprise, Richard Turcotte travaille à un documentaire sur Horace Beemer. «Il y a toute une histoire sur ce gars-là! C’est un Américain qui s’est retrouvé au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Il était ingénieur et a fait une partie des chemins de fer au Québec, dont celui qui se rendait à Roberval.» 

• À lire aussi: Jeff Boudreault se confie sur son couple qui dure depuis 30 ans

UN TALK-SHOW WEB COUNTRY
À la télé, on le voit comme annonceur à La poule aux œufs d’or qui, depuis l’an dernier, est présentée dans une formule différente, alors que les participants jouent en mode virtuel. «On vend du bonheur. Dans la vie, je ne pourrais pas faire d’émissions d’affaires publiques ou de tribunes téléphoniques. J’aime faire vivre des émotions aux gens, mais je ne suis pas un contestataire. La poule, c’est du bonheur, parce que les gens ne sortent jamais de là malheureux.» 

En dehors des caméras, Richard Turcotte compose aussi des chansons pour plusieurs artistes, dont Noir Silence, qui vient de sortir un nouvel album. C’est en travaillant avec la gang d’Espace Country, avec qui il écrit des pièces pour plusieurs artistes, qu’il a eu l’idée de coproduire et de réaliser le talk-show Web country Nashville PQ. Celui-ci sera animé par Valérie Sirois et MC Gilles, et diffusé à l’automne.      


25 ANS DE MARIAGE
Sa fille, Juliette, 21 ans, qui étudie en communication, est d’ailleurs intéressée par tout le travail hors caméra qu’il fait dans l’élaboration de ce talk-show. Quant à son fils, Raphaël, 24 ans, il a terminé l’an dernier son cours de monteur de lignes et il est à la recherche d’un emploi. 

En août, Richard Turcotte soulignera ses 25 ans de mariage avec son amoureuse, Josée. «Mine de rien, on a passé la moitié de notre vie ensemble... Je me suis rendu compte qu’un truc qui est hyper important, c’est le quotidien. Si on ne fait pas attention à ça, à un moment donné, les chemins se séparent, et tu ne l’as pas vu venir. J’essaie, et ma blonde aussi, de faire attention à ce qu’on fait dans le quotidien l’un par rapport à l’autre. Par exemple, on se texte pour se souhaiter bonne journée et se donner des becs.»       

On peut entendre Richard Turcotte à l’émission On est tous debout du lundi au vendredi dès 5 h 30, à Rouge, jusqu’au 18 juin, et à La poule aux œufs d’or le dimanche à 17 h 30, à TVA.
Le London dry gin et la Vodka de la distillerie Beemer sont offerts à la SAQ et sur
saq.com, et les points de vente des bières sont affichés sur le site Internet microbeemer.com.

À VOIR AUSSI: René Simard: D’hier à aujourd’hui

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus