André Robitaille aimerait renouer avec le jeu | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

André Robitaille aimerait renouer avec le jeu

Non content d’avoir repris la pièce Les voisins, qui a déjà été jouée à quelques reprises l’an der- nier, avec de nouveaux comédiens, André Robitaille signe aussi la mise en scène de la pièce Le dîner de cons, avec notamment Laurent Paquin et Normand D’Amour. «J’ai fait une adaptation en québécisant la pièce, qui se passe maintenant à Outremont au lieu de Paris. Il y a de petits changements dans les mots, le rythme et les références.» 

• À lire aussi: Mélanie Maynard s’ouvre sur la fierté qu’elle porte pour sa fille, Rosalie Bonenfant

• À lire aussi: André Robitaille fait de rares confidences sur son couple

Si le rendez-vous avec Laurent Paquin était espéré depuis longtemps, le fait de donner le rôle de Pierre Brochant à Normand D’Amour allait de soi pour le metteur en scène. «On se connaît et on se côtoie depuis des années. Je suis heureux qu’il puisse démontrer toute sa folie et sa fantaisie dans ce rôle. Brochant est un salaud parce qu’il a trompé sa femme, mais c’est un amoureux dans le fond. Normand arrive à faire passer l’ambiguïté, il est efficace.» 

En même temps, André Robitaille a dû revoir sa mise en scène de la pièce Les voisins, car de nouveaux comédiens jouent certains rôles en alternance, en raison des agendas surbookés de certains. «Quand on a de nouveaux musiciens dans son orchestre, il faut écouter comment ils jouent. J’ai donc fait quelques adaptations en laissant mes actrices et mes acteurs s’imprégner des rôles. On avait tellement travaillé à l’origine qu’on a engagé les nouveaux comédiens en fonction de ce qu’ils devaient faire. Ç’a été agréable comme travail, la pièce lève vraiment bien. Il faut dire que j’ai des acteurs extraordinaires dans les deux pièces, ce sont des “formules 1” de la comédie.» 

EN COULISSES ET À LA TÉLÉ

André Robitaille reconnaît néanmoins qu’il aimerait bien jouer, lui aussi. «Ça me manque un peu, mais il faut dire que je ne suis pas capable de jouer dans une pièce que je mets en scène. Je ne trouve pas ça correct pour les gens avec qui je travaille, je trouve même ça un peu prétentieux. Mais voir mes amis s’épanouir là-dedans me fait énormément plaisir.» 

D’autant plus qu’il a quand même du travail: il doit préparer la nouvelle saison des Enfants de la télé, avec sa nouvelle coanimatrice, Mélanie Maynard. «On va aussi avoir un changement de décor majeur. Tout l’environnement change, seule la table va rester. On va quand même reconnaître la musique et l’émission, mais il y a un gros changement. Dans l’histoire de l’émission, je suis le premier artiste à être revenu une seconde fois en tant qu’invité. Aujourd’hui, je l’anime avec beaucoup de fierté. Et Mélanie arrive là-dedans comme si elle avait été présente depuis toujours.» 

• À lire aussi: Visite sur le plateau des Enfants de la télé

UN HOMME DE CŒUR

André Robitaille devrait aussi tourner prochainement un autre grand entretien avec une personnalité dont il n’a pas encore le droit de dévoiler le nom. «Je suis en négociation et, s’il accepte, je devrais l’enregistrer en août. Mais je travaille au rythme du diffuseur. Tout de suite après l’entretien avec Béatrice Picard, Radio-Canada m’a proposé d’en faire un autre. J’apprends beaucoup dans cet exercice. Je suis vraiment choyé de pouvoir faire ces émissions. J’ai un grand respect pour les vieux en général, et les vieux qui ont marqué notre société, je veux en prendre soin.» 

Il reste aussi très proche de sa famille, notamment de ses enfants, David, 27 ans, et Lili, 19 ans. «Ma fille a terminé son cégep cette année. Elle a joué dans District 31, et c’est une actrice dans son cœur et dans son sang. Elle a un talent pur, mais elle est aussi attentive à tout ce qui peut se présenter à elle. Mon fils s’épanouit dans sa compagnie de production. Il est toujours à droite et à gauche, et parfois je ne sais même plus où il se trouve. Je suis chanceux: mes enfants, ma blonde, tout le monde est heureux et en santé.» 

• À lire aussi: Mélanie Maynard fébrile de revenir finalement à la télévision

Lisez toute l'actualité sur vos vedettes favorites dans la plus récente édition du magazine Échos Vedettes actuellement en kiosque, ou en ligne sur jemagazine.ca

VOUS AIMEREZ AUSSI :

46 vedettes québécoises sans maquillage sur Instagram:

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus