Mélanie Maynard fébrile de revenir finalement à la télévision | 7 Jours
/magazines/7jours

Mélanie Maynard fébrile de revenir finalement à la télévision

Image principale de l'article Mélanie Maynard fébrile de revenir à la télévision
Photo : © Marï Photographe

Un vent de nouveauté va souffler sur la 13e saison des Enfants de la télé cet automne puisque l’émission, en plus de s’offrir un nouveau décor, aura une toute nouvelle coanimatrice. Mélanie Maynard succédera effectivement à Édith Cochrane aux côtés d’André Robitaille.

• À lire aussi: Mélanie Maynard fait une gaffe monumentale à La Tour et c’est à pleurer de rire

• À lire aussi:
Magnifique en couverture de magazine, Mélanie Maynard rétorque à ceux qui l’accusent d'avoir eu recours à Photoshop

Mélanie, tu as manifesté dernièrement ton envie de revenir à la télévision après quelques années d’absence. Te voilà bien servie, n’est-ce pas?
Oui, je suis à la radio depuis quelques années et j’avais envie de revenir à la télévision. J’ai réalisé que je me suis tassée de la télévision plus longtemps que je l’avais prévu au départ. Je pense que mon dernier projet remonte à plus de cinq ans. Je me suis même demandé si je n’étais pas en train de disparaître tranquillement et, bien que je l’acceptais, je regardais aussi la télévision d’un œil un petit peu plus humide.

As-tu pensé un seul instant que tu allais te retrouver coanimatrice des Enfants de la télé?
Non. Le plus drôle, c’est qu’à l’époque où il y a eu le remplacement d’Antoine Bertrand à l’émission, tout le monde de mon entourage me disait que je devais me manifester et postuler. Je côtoyais Guy Villeneuve, le producteur de l’émission, sur un autre projet, mais j’étais beaucoup trop gênée pour lui demander d’auditionner. Je ne l’ai donc pas fait et il n’a jamais su que ça m’intéressait.

Tu succèdes donc à Édith Cochrane, qui a remplacé Antoine Bertrand. Les deux représentaient un apport différent à l’émission. Tu te situes où par rapport à eux?
Je pense que je vais être un genre d’hybride entre les deux. Je vais avoir le mordant d’Antoine, car j’ai un sens de la répartie assez rapide, mais je pense que je suis aussi capable d’aller dans l’humanité, la douceur et la bienveillance d’Édith. Ce projet est vraiment un beau cadeau pour moi et ce n’est pas la première fois que je succède à quelqu’un, car ça m’est arrivé entre autres sur Testé sur des humains. La plupart des émissions que j’ai pu faire et qui ont fonctionné étaient des projets déjà établis dans lesquels j’embarquais. Mais je pense que ce sera une nouvelle émission, car il va y avoir un nouveau mélange de couleurs.

Photo : © Marï Photographe


• À lire aussi: Émotive, Mélanie Maynard livre un touchant message à propos de la situation de sa mère qui vit avec l’alzheimer

• À lire aussi:
En vacances, Mélanie Maynard partage une rare photo de son amoureux

Est-ce la première fois que tu travailles avec André Robitaille?
Oui, c’est vraiment drôle, mais nous n’avons jamais travaillé ensemble et nous ne nous sommes pas souvent croisés. C’est assez étrange, car il a toute une feuille de route. Mais je suis heureuse de travailler avec lui sur cette émission. J’y suis venue en tant qu’invitée et, désormais, j’ai l’impression de revenir par la grande porte. C’est un beau défi. On a besoin de ce genre de télévision en ce moment. J’ai aussi un beau lien avec cette émission parce que chez nous, Les enfants de la télé, c’était très présent. Encore aujourd’hui, malgré toutes les plateformes existantes, je pense qu’il n’y a rien de plus beau que lorsqu’on se retrouve par hasard devant une émission en famille et que ça accroche deux ou trois générations. Les enfants de la télé c’est un peu ça, et on en a besoin plus que jamais.

On t’a offert le poste directement?
Il n’y a pas de hasard. Je suis venue à l’émission en tant qu’invitée et j’ai eu beaucoup de plaisir sur le plateau. J’ai beaucoup rigolé avec l’équipe, qui savait qu’Édith partait. Il fallait lui trouver une remplaçante et la production a constaté que j’étais le fit parfait. Mais je ne pensais pas avoir le poste directement, je pensais qu’elle allait rencontrer plusieurs candidats. Finalement, j’étais la seule. C’est très flatteur, mais je ne me doutais pas que j’étais la seule pressentie.

Comment te prépares-tu pour ton retour à la télévision?
Je suis fébrile et j’ai vraiment hâte. Même si je n’ai aucune idée de la dynamique de coanimation qu’il va y avoir entre André et moi. Il va falloir trouver notre erre d’aller, et comme je suis une fille très spontanée dans la vie, je vais devoir faire attention à ne pas trop parler. J’ai l’impression que je vais apprendre à me taire et ça va faire beaucoup de bien. Mais je vais y aller de façon spontanée et naturelle. Je suis un électron libre et j’espère que j’ai été choisie pour ça.

Est-ce que tu vas continuer à la radio?
Oui, je vais continuer de faire de la radio à WKND 99,5 FM les matins avec On part ça d’même, parce que nous tournons deux jours par mois avec Les enfants de la télé. Ça me permet de continuer mes projets. Sinon, je suis dans un gros projet de rénovations avec mon chum. On est là-dedans depuis le début de la pandémie et c’est assez fou. On a refait la cour au complet, et là, nous rénovons la moitié du rez-de-chaussée. Nous gérons tout ça à deux, mais c’est un pousseux de crayon comme moi, alors nous planifions, mais nous regardons aussi les autres faire.


On part ça d’même
, du lundi au vendredi 5 h 30 à WKND 99,5 FM.
Les enfants de la télé, dès septembre, à Radio-Canada.

À VOIR AUSSI: 17 personnages féminins forts de la télé québécoise

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus