Chantal Fontaine est marraine pour une cause près de son cœur | 7 Jours
/magazines/lasemaine

Chantal Fontaine est marraine pour une cause près de son cœur

Dans le cadre du lancement de la Semaine québécoise de la déficience intellectuelle qui débutera le 20 mars, Chantal Fontaine nous invite à participer à l’Opération Bas Dépareillés qui vise à sensibiliser le public à la trisomie 21 et à la différence. La marraine du Regroupement pour la Trisomie 21 (RT21) se sent interpelée par la cause puisque son neveu, Étienne, est lui-même trisomique.

• À lire aussi: Chantal Fontaine revient pour une rare fois sur son conflit avec Fabienne Larouche et la fin de Virginie

• À lire aussi: Chantal Fontaine a souligné 25 d’amour avec son mari

Chantal, en quoi consiste l’Opération Bas Dépareillés?
Elle a débuté en 2015 avec l’association Down Syndrome International (DSI). Le Regroupement pour la Trisomie 21, qui célèbre ses 35 ans cette année, a décidé d’emboîter le pas. Cette campagne rappelle que l’inclusion est possible. Les bas dépareillés montrent que ce n’est pas parce qu’on est différent que ça ne marche pas.

La campagne sensibilise à l’inclusion, à la différence et à la tolérance envers les trisomiques.
Oui, car ils sont en mesure de jouer un rôle dans la société active. Le Regroupement a été fondé par des parents d’enfants trisomiques pour changer les choses. Ce n’est pas pour rien que j’en suis marraine depuis 28 ans... Avant, les enfants étaient exclus, laissés à eux-mêmes. Les inclure sur les plans scolaire et social leur permet de se faire une place, d'avoir une vie, des ambitions.     

Comment peut-on soutenir la cause?
Nous invitons les gens à acheter les bas sur le site Internet et, si le cœur leur en dit, à publier une photo ou une story sur les réseaux sociaux le 21 mars, en utilisant les mots-clics #tousinclusifs ou #trisomie21.

• À lire aussi: Voici une excellente nouvelle pour les fans de L'Échappée

Rappelez-nous dans quel contexte vous vous étiez engagée pour la cause.
Il y a 32 ans, Étienne, le troisième enfant de ma sœur, a reçu le diagnostic de trisomie 21. Nous ne savions même pas ce que c’était... Ma sœur a fait partie des pionniers au sein du Regroupement pour propulser le développement des enfants et donner des outils aux parents. Elle m’avait demandé de lui donner un coup de main et, 28 ans plus tard, j’y suis toujours. Le Regroupement a changé la vision de la trisomie, mais les besoins restent les mêmes. Aujourd’hui, Étienne sait écrire, travaille, prend l’autobus, vit en appartement supervisé. Il est autonome, il prend ses décisions. Il a des amis, organise des partys, fait du sport, gère ses finances. Il fait partie de la société.

Sentez-vous que moins de préjugés subsistent envers les gens qui ont une différence?
Bien sûr, mais je remarque qu’il faut encore parler de la cause. Il faut rappeler que c’est à notre avantage de laisser aux trisomiques la chance de s’intégrer. Il faut continuer à parler de tolérance et enseigner qu’on n’est pas obligés d’être tous pareils... 

La Journée mondiale de la trisomie se tiendra le 21 mars. On peut se procurer une paire de bas dépareillés au coût de 15 $ sur le site trisomie.qc.ca.
Chantal joue dans L’Échappée; la finale de la saison sera diffusée ce lundi à 20h, à TVA.

À VOIR AUSSI: L’évolution des comédiens de L’Échappée 

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus