10 secrets de coulisses du 9e épisode de La vraie nature | 7 Jours
/magazines/7jours

10 secrets de coulisses du 9e épisode de La vraie nature

Image principale de l'article 10 secrets de coulisses du 9e épisode

En réunissant Saskia Thuot, Patrick Norman et Rémi-Pierre Paquin, Jean-Philippe Dion s’attendait à ce que la musique agisse comme un liant pour ce trio, et ç’a été le cas. Joie de vivre et fous rires étaient au rendez-vous au cours du week-end!

ERIC MYRE ET PRODUCTIONS DÉFERLANTES


Voici 10 secrets de coulisses du huitième épisode de La vraie nature:

     

SOUVENIR MUSICAL

ERIC MYRE ET PRODUCTIONS DÉFERLANTES

Nous avons permis à Patrick de renouer avec la première guitare de son père, une National 1934. C’est avec cette guitare qu’il a joué ses premiers accords quand il était très jeune. C’est aussi avec elle qu’il a donné son premier spectacle dans un sous-sol. Nous avons mis la main sur cette guitare, qui était restée dans la famille. C’était tellement beau de voir la réaction de Patrick quand on la lui a remise. Il nous a dit qu’il ne voulait pas la rendre et qu’il souhaitait la rapporter chez lui.      

UNE PREMIÈRE À GRAND-MÈRE...

Le père de Rémi-Pierre avait un magasin de meubles et d’électroménagers. Chez lui, il y avait toujours les nouveautés qui sortaient en magasin. Sa famille a été l’une des premières à Grand-Mère à avoir un micro-ondes. Son père l’avait rapporté d’un showroom à Las Vegas; il était immense! Voisins et amis venaient à la maison pour voir le fameux micro-ondes dont ils avaient entendu parler!      

UN PREMIER VINYLE

ERIC MYRE ET PRODUCTIONS DÉFERLANTES

Patrick a quitté l’école à 16 ans pour faire partie d’un groupe qui s’est d’abord appelé les Red Stars, puis les Scorpions, et enfin, Les Fabuleux Élégants. Ils ont participé à un concours et ont décroché le troisième prix. Cela leur a permis d’enregistrer un 45 tours, intitulé Je pleure sous la pluie. Grâce à des fans finis qui collectionnent tout de Patrick, nous avons mis la main sur ce disque extrêmement rare. Ç’a été une belle surprise pour lui d’entendre son premier enregistrement sur vinyle!

• À lire aussi: Patrick Norman est devenu arrière-grand-père

• À lire aussi:
Après 50 ans de carrière, Patrick Norman tire sa révérence

PAS APPRÉCIÉ À SA JUSTE VALEUR

On sent qu’il y a une certaine dualité entre Patrick Norman, l’artiste, et Yvon Éthier, l’homme. Dans ma carrière, j’ai interviewé des artistes qui détestaient qu’on les appelle par leur vrai nom. Cette saison-ci, j’ai reçu deux invités pour qui c’était le contraire: Marjo et Patrick. Ils ressentent tous deux le besoin de se faire appeler Marjolaine et Yvon, de se reconnecter avec qui ils sont fondamentalement. On comprend que Patrick a permis au petit Yvon de sortir de sa carapace de garçon timide, mal dans sa peau, qui se sentait persécuté. Malgré tout, il a beaucoup souffert de ce que l’industrie a pensé et dit à son sujet. Le sujet est venu sur le tapis durant le week-end: l’enfant s’est senti persécuté, et l’adulte ne s’est pas senti aimé et apprécié à sa juste valeur. Saskia et Rémi-Pierre ont été touchés de l’entendre dire qu’il avait eu mal parce qu’il ne s’était pas senti reconnu.      

UNE MÈRE PAS ORDINAIRE

ERIC MYRE ET PRODUCTIONS DÉFERLANTES

La mère de Rémi-Pierre était une femme colorée qui aimait innover en cuisine. Elle cuisinait des langoustines, des tacos, faisait cuire des steaks au micro-ondes... On a sorti une photo de mariage de son mari et elle; sa coiffure était extravagante! C’était aussi une joueuse de tours. Un jour, ils avaient transformé leur résidence en maison hantée, et il y avait deux enfants déguisés qui n’arrêtaient pas de pousser tout le monde dans la maison. Rémi-Pierre a finalement découvert que c’était sa mère et une de ses amies qui s’étaient déguisées pour jouer un tour!

• À lire aussi: Deux beaux projets pour Rémi-Pierre Paquin

TRACER SA PROPRE VOIE

Rémi-Pierre vient d’une famille d’entrepreneurs, mais il a décidé de devenir artiste. Il est un entrepreneur parce qu’il est propriétaire de bars, mais il n’a pas souhaité rejoindre son père dans l’entreprise familiale. On a retrouvé une carte que son père lui avait offerte pour ses 23 ans et dans laquelle il lui disait qu’il était temps qu’il se trouve une «vraie job». Il sortait alors de l’école: pour lui, tout était possible! Après Les Invincibles, sa mère lui a dit que c’était bien, qu’il fallait commencer quelque part... Manifestement, elle ne faisait pas partie du public visé par cette série à succès!      

UNE ENFANCE ROCK’N’ROLL!

ERIC MYRE ET PRODUCTIONS DÉFERLANTES

Les gens vont découvrir que l’enfance de Saskia n’a pas été facile. Elle était enfant unique, et ses parents se sont laissés très tôt. Elle a eu une relation particulière avec son père... Avec sa maman, elle a dû partir pour aller vivre à Québec, sans argent. Elle a connu de nombreux déménagements et a même vécu un incendie. Elle a vraiment eu une enfance rock’n’roll! Malgré ces difficultés, elle avait le bonheur facile: elle était rayonnante, elle aimait danser, écouter de la musique. Sauf qu’à certaines périodes de sa vie, on a étouffé cette joie de vivre. C’était touchant de l’entendre se raconter à ce sujet.

• À lire aussi: De grands changements s'opèrent dans la vie de Saskia Thuot   

UN PAPA COLORÉ

Saskia était le prénom de la femme du peintre Rembrandt, dont le père de Saskia était un grand fan. Son père était un homme très coloré. Avec un rouge à lèvres, il avait écrit dans le miroir de la maman de Saskia le prénom qu’il souhaitait donner à sa fille! Saskia était extrêmement émue de voir les archives de sa vie. Pour chaque souvenir qu’on lui montrait, elle demandait à l’avoir et à le prendre en photo, comme si elle voulait immortaliser tous ces moments. J’ai senti qu’il s’était passé quelque chose d’important pour elle durant le week-end. Elle a aimé faire cette rétrospective et jeter un regard sur les dernières années.      

BESOIN DE LIBERTÉ

ERIC MYRE ET PRODUCTIONS DÉFERLANTES

Avec Rémi-Pierre, il a beaucoup été question de son besoin de liberté. L’adulte qu’il est correspond beaucoup à l’enfant qu’il était: il cherchait la liberté, on ne pouvait pas lui dire quoi faire, il n’avait peur de rien. Il vivait comme s’il n’y avait pas de lendemain. Durant le week-end, on a réalisé qu’il est resté le même. À la veille de ses 50 ans, pour la première fois de sa vie, après avoir enchaîné les relations, il sent qu’il est en train de se caser personnellement et amoureusement, et ce, pour son plus grand bonheur.      

PAR ICI LA MUSIQUE!

ERIC MYRE ET PRODUCTIONS DÉFERLANTES

Ça m’a impressionné de voir à quel point la guitare mène la vie de Patrick Norman. Je n’ai jamais vécu ça avec aucun autre artiste-musicien. En arrivant dans la cabane près de la rivière, il a joué de la guitare pour Saskia. Au chalet, entre deux segments, il a pris une guitare et a chanté. Même chose dans l’atelier et avant le souper. Il nous a fait chanter et danser toute la soirée! On sent qu’il aime sincèrement la musique. Il en mange! Avant de monter se coucher, il nous a dit: «Vous ne savez pas à quel point vous m’avez fait plaisir...» Tout ce qu’il veut, c’est sentir le bonheur des gens grâce à la musique. Il ne cherche pas la gloire, la notoriété ou le prestige: tout ce qu’il veut, c’est chanter et jouer de la guitare. Ce qui est extrêmement touchant dans cette émission, c’est de constater qu’il a toujours une guitare à la main, mais que, paradoxalement, il doit accepter qu’il ne pourra peut-être plus jouer un jour à cause d’ennuis de santé et de problèmes avec ses mains. C’est d’une immense tristesse...

• À lire aussi: Patrick Norman se dévoile dans une première biographie

• À lire aussi:
[QUIZ] Complétez les paroles des grands succès de Patrick Norman

LE DERNIER MOT DE JEAN-PHILIPPE

Le trio formé par Saskia Thuot, Patrick Norman et Rémi-Pierre Paquin a donné lieu à une émission durant laquelle la musique et les fous rires ont été omniprésents! Saskia et Rémi-Pierre ont le même âge et ont tous les deux un esprit festif. J’étais convaincu qu’ils allaient bien s’entendre! Patrick est quant à lui un musicien hors pair, alors je savais que Saskia et Rémi-Pierre allaient aimer chanter et s’amuser avec lui. Je sentais que ce trio allait bien fonctionner, et ç’a été le cas! Il y a eu beaucoup de fous rires, de moments de bonheur et de joie de vivre. Avec Rémi-Pierre, je voulais comprendre comment le fait d’être en constante quête de liberté se répercutait sur sa vie. Avec Saskia, je voulais savoir pourquoi elle était destinée à devenir la reine du mieux-être. Pour ce qui est de Patrick, je me demandais s’il avait le sentiment d’avoir été reconnu à sa juste valeur.      

L’épisode de La vraie nature mettant en vedette Patrick Norman, Rémi-Pierre Paquin et Saskia Thuot sera diffusé le dimanche 20 mars à 21 h, à TVA. Suivez La vraie nature sur les médias sociaux pour du contenu exclusif: Facebook et Instagram

À VOIR AUSSI: 14 vedettes québécoises qui demeurent sur la Rive-Nord de Montréal

s



À VOIR AUSSI: 30 vedettes québécoises qui demeurent sur la Rive-Sud

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus