Célibataire depuis 35 ans, Shirley Théroux n’a pas voulu refaire sa vie | 7 Jours
/magazines/lasemaine

Célibataire depuis 35 ans, Shirley Théroux n’a pas voulu refaire sa vie

Image principale de l'article Shirley Théroux n’a pas voulu refaire sa vie
Mélany Bernier

Malgré les moments difficiles que nous traversons collectivement, Shirley Théroux n’a pas perdu une once de son optimisme. Le bonheur de la chanteuse ne repose pas sur des événements grandioses, mais sur la quête de petits moments qui lui font apprécier sa vie. Elle se confie sur le célibat dans une entrevue accordée au magazine La Semaine actuellement en kiosque.

• À lire aussi:
5 artistes québécois réagissent à la crise actuelle - 1re partie

• À lire aussi:
Shirley Théroux: Bonheur contagieux

«
Lorsque Pierre (Marcotte, le père de son fils) a quitté la maison, Bruno-Pierre avait 3 ans et demi; il en a maintenant 38. Je suis seule depuis ce temps.» a-t-elle confié.

«Je n’ai pas voulu refaire ma vie. J’ai rencontré des gens, mais je n’étais pas prête. Plus tard, j’ai constaté que j’étais bien seule. Je crois au grand amour et que ça pourrait m’arriver un jour. Qui sait? Mais ce n’est pas ma quête. (...) , j’ai toujours valorisé l’autonomie. C’est sans doute pour cette raison que ce serait difficile d’avoir quelqu’un dans ma vie! Je suis tellement habituée à être seule et à tout faire moi-même... Je suis une fille d’équipe dans mon métier, mais dans ma vie personnelle, je suis un loup solitaire... Quand on vit seul, il faut s’arrêter, se demander si on est bien, ce dont on a envie, ce qu’on aime, ce qui nous ferait plaisir. Vivre seule, c’est retrouver l’essence de son moi.» a-t-elle conclu.

Lisez l'entrevue complète dans le magazine La Semaine actuellement en kiosque.

À VOIR AUSSI: 25 comédiens qui ont joué dans Les Parent

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus