Sophie Prégent n'a pas pu contenir ses larmes en entrevue à Sucré Salé | 7 Jours
/magazines/lasemaine

Sophie Prégent n'a pas pu contenir ses larmes en entrevue à Sucré Salé

Image principale de l'article Sophie Prégent n'a pas pu contenir ses larmes
Capture d'écran

De passage à Sucré Salé, Sophie Prégent a évidemment parlé, avec Patrice Bélanger, de l'impact de la pandémie sur sa vie professionnelle, elle qui est présidente de l'Union des artistes. On se rappelle que les productions culturelles ont été parmi les premières frappées.

Capture d'écran



• À lire aussi: Sophie Prégent s’ouvre sur l’adaptation de son fils, Mathis, à leur déménagement

• À lire aussi: Une grande victoire pour Charles Lafortune et son fils Mathis

• À lire aussi:
André Robitaille révèle sa plus grande fierté en 30 ans de carrière

Lorsque l'animateur aborde le sujet et lui demande comment elle s'est sentie, la comédienne est rapidement devenue très émotive. Les yeux remplis d'eau, elle a pris quelques secondes avant de répondre.

«Je ne sais pas dans quel état j'étais. J'étais comme en choc. Je fonctionnais. Charles me disait: ''Tu peux pas aller travailler, tout est arrêté.'' J'ai dit: ''Non non, il faut que je sois là», a-t-elle expliqué.

Capture d'écran


• À lire aussi: Une deuxième saison pour «Autiste, bientôt majeur»

Comme Patrice Bélanger lui fait remarquer, Sophie Prégent ne se doutait pas, en acceptant son mandat à la présidence de l'UDA, qu'elle aurait à «sauver la vie de l'Union».

«Je me suis retrouvée avec ça, et avec le comment trouver des moyens, des ressources pour que les gens puissent continuer de survivre cet été parce que tu le sais comme moi, il y a beaucoup de tournages qui se font l'été, les festivals, les séries, tout le secteur de la musique. Tout tombait d'un coup», a-t-elle illustré.

Elle ajoute: «On l'a tenu à bout de bras, pis je te le dis, le iceberg ne nous a pas frappés. L'Union va survivre. Pis pas un petit peu, pis pas tout croche. Elle va survivre.»

Visionnez l'extrait complet ci-dessous:



a

À VOIR AUSSI: 15 ANS DE LOOKS DE CHARLES LAFORTUNE   

s " />

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus