Maripier Morin admet qu’elle avait une dépendance à la drogue | 7 Jours
/magazines/7jours

Maripier Morin admet qu’elle avait une dépendance à la drogue

Depuis plusieurs semaines, Maripier Morin multiplie les indices en vue de l’annonce d’un projet bien spécial.

• À lire aussi: Maripier Morin et Mariloup Wolfe défilent ensemble sur le tapis rouge d’Aline

• À lire aussi: Maripier Morin annonce un nouveau projet

• À lire aussi: Maripier Morin vend son condo du Plateau-Mont-Royal pour 799 000$


Le voile est maintenant levé sur la nature de ce nouveau projet, en collaboration avec son ami Angelo Rubino. En effet, l’actrice s’associe avec ce dernier pour une très bonne cause. Ensemble, ils lancent le café Grains d’espoir, torréfié dans la province. Tous les profits des ventes iront dans un fond pour la lutte contre la dépendance. 

De plus, le tandem sera à la barre du balado Grains d’espoir, dans lequel ils aborderont en toute transparence les thèmes de la dépendance et du rétablissement. Ils souhaitent ainsi apporter leur contribution pour briser les tabous liés à la consommation.

Dans le premier extrait du balado, Maripier revient sur ses problèmes de consommation. Elle y admet, entre autres, qu’elle était dépendante à la drogue, notamment la cocaïne. 

Découvrez ce qu’elle avait à dire dans la vidéo.

«Voici la mission du projet Grains D’Espoir.
Si vous avez envie d’acheter le café ou si vous êtes un commerçant qui aimerait le distribuer, cliquez sur le lien dans ma bio 💕
Caméra & Réalisation @hugo_landry 🥰» pouvait-on lire sous la vidéo. 

• À lire aussi: Maripier Morin prend la parole sur ses réseaux sociaux à l’occasion de la sortie de La faille 2

Voici son message en lien avec le café Grain d’espoir, publié plus tôt ce matin. 

«Après plusieurs mois à plancher sur cette idée, nous vous présentons ce matin notre projet de cœur.
En collaboration avec mon ami @angelorubino, nous lançons ce matin le café Grains d’espoir dont tous les profits de la vente iront directement dans un fond pour lutter contre la dépendance.
Le café est torréfié ici même à Montréal par l’entreprise familiale @cafebrossard.
«Veux-tu prendre un café?» est devenue à travers le temps LA phrase qui symbolise «as-tu besoin de parler?» Alors pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable et le faire autour d’une tasse qui peut faire une différence dans le vie de plein de gens.
Nous lançons du même coup le podcast «Grains d’Espoir» où nous parlons ouvertement de dépendance et de rétablissement. En 2021, il est temps de briser le tabou lié à la consommation et nous désirons bien humblement ouvrir la discussion sur le sujet. Accompagnés de notre complice et intervenant en toxicomanie Jean Claude Telemaque, nous espérons que la transparence de notre dialogue face à la consommation pourra aider certaines personnes à s’identifier. Le podcast est disponible sur toutes les plateformes d’écoute en ligne (YouTube, Spotify, Apple).
Finalement, le Fond Rubino divisera tout l’argent accumulé entre 3 maisons de thérapie, soit Les maisons Péladeau, le Rucher et le Pavillon du Nouveau Point de Vue.
Si vous désirez acheter le café, vous pouvez le faire directement sur le lien dans ma bio.
Visitez la page rubinoshoes.com/espoir pour tous les détails du projet ainsi que pour toutes les ressources pour venir en aide à un dépendant.
Un merci spécial à @pierreman pour les photos.
@olivinet aux pinceaux ❤️»

À suivre!

À VOIR AUSSI: Les 10 plus beaux looks de tapis rouge de Maripier Morin  

s


 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus