Hubert Proulx présente un projet spécial pour rendre hommage à son fils | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Hubert Proulx présente un projet spécial pour rendre hommage à son fils

Image principale de l'article Un projet spécial pour rendre hommage à son fils
Julien Faugère

Sur son EP Maternelle, Hubert Proulx rend un hommage libre à son fils, Viktor, l’amour de sa vie. L’acteur, qui jongle entre le jeu et la musique depuis plusieurs années, devait lancer ses nouvelles chansons en avril dernier, mais la pandémie en a repoussé la sortie. C’est avec bonheur qu’il nous présente le fuit de son labeur.

• À lire aussi: Pouliot de l'émission «Léo» présente les bons côtés du port du masque

Après avoir fait le saut en solo en 2018 avec son premier album éponyme, l’ancien membre du groupe gipsy-punk Roma Carnivale récidive avec le EP Maternelle. «J’adore mon métier d’acteur, mais j’ai ce besoin de raconter des histoires et de le faire à ma façon», explique Hubert Proulx. Et ça passe par son amour de la musique. Parmi les cinq chansons du EP, la pièce titre a été écrite à l’époque où il était en pleine rupture et qu’il s’était retrouvé à habiter seul avec son fils, Viktor, qui commençait la maternelle alors que sa mère tournait dans un film à New York. Les autres pièces sont venues plus tard dans la création, dont P’tit-p’tit, qu’il a offerte en cadeau d’anniversaire à son garçon. «Il y a un hommage très libre à mon garçon. Il y a beaucoup de dualités sur le EP, comme le chic versus le trash, l’espoir et le désespoir, et cet amour inconditionnel envers nos enfants.» Tout ça teinté d’humour.

FISTON SUR LE COVER
Maternelle se prend aussi bien au sens ludique que maternel. «J’ai toujours eu un côté très maternel avec mon enfant et les gens en général. J’ai développé le syndrome du sauveur. Je suis un peu comme une mère de famille. J’ai été élevé par ma mère. Je m’occupe de tout le monde. Je suis tout le temps là pour les autres. Je n’ai jamais trouvé ça dur d’avoir un enfant. Viktor a neuf ans. Il est fin, drôle, ludique, intelligent. Je ne le chicane jamais! Le cover du EP, c’est mon fils sur une track de chemin de fer qui fait des signes de peace. C’est aussi un clin d’œil que je fais à sa mère, Kseniya Chernyshova, qui a créé le mouvement Femen Québec.» 

La pochette de son album, où on peut voir son fils Viktor.



• À lire aussi: Bonne nouvelle pour les fans de la série «Léo»

Jadis, elle a fait ce même cliché avec le slogan «Every Woman Is a Riot» (Chaque femme est une émeute). On a vu le fils d’Hubert Proulx dans la série Léo, où il jouait le petit russe Petre. «Son personnage est retourné en Russie. Il était triste de ça parce qu’il a tellement aimé l’expérience», raconte le comédien qui reprendra son personnage de Pouliot dans la troisième saison de la comédie, dont les tournages — qui devaient se faire au printemps dernier — ont été repoussés au printemps 2021 en raison de la pandémie.

RÉNOVER POUR RETROUVER LE PLAISIR DE JOUER
«Cet été, comme je ne savais pas si les tournages allaient reprendre, je n’ai pas pris de chance: je me suis pris une job en rénovation parce que j’avais trop peur de manquer d’argent. J’ai fait un DEP en menuiserie avant de faire l’école de théâtre. J’ai été élevé dans la construction. Mon père est grutier et a déjà été bûcheron. Mon grand-père était bûcheron. J’ai fait beaucoup de travaux manuels dans ma vie. Ça m’a fait du bien de faire de la rénovation, parce que ça m’a encore plus redonné le goût de jouer. Quand j’ai recommencé à travailler comme acteur, je me sentais comme si c’était mon premier contrat à vie en sortant de l’école de théâtre.»

En août, il était de retour sur les plateaux grâce au film Babysitter, de Monia Chokri, qu’il vient de terminer de tourner. «C’était tellement le fun! Je me suis ennuyé de mon métier. Le texte est incroyable et la façon de tourner de Monia est extraordinaire. C’est tellement plaisant! Patrick Hivon et Steve Laplante, avec qui je jouais, sont mes amis dans la vie. Je fais un chic sportif d’Outremont, un ingénieur. C’est un gars un peu macho, qui est un peu carré dans sa façon de penser. C’est aussi le représentant syndical.»

Il a aussi tourné dans Portrait-robot. «J’ai retrouvé Romane Denis avec qui j’ai joué dans Mamma Mia!. C’était le fun de pouvoir rejouer ensemble.» Il incarne d’ailleurs son beau-père dans l’histoire de la série à voir en 2021 sur Club illico. Puis, ces mois-ci, il est acteur pour le projet théâtral de la finissante en mise en scène de l’École nationale de théâtre. Il vient aussi de commencer le tournage de la websérie Teodore pas de H. 

Sur la pochette de son EP Maternelle, offert en version numérique sur toutes les plateformes, on peut voir son fils.

À VOIR AUSSI: 27 vedettes québécoises nées sous le signe du Scorpion 

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus