Un premier rôle principal pour Louis-Philippe Dandenault | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Un premier rôle principal pour Louis-Philippe Dandenault

Image principale de l'article Un premier rôle principal pour le comédien
Photo : Bruno Petrozza

Louis-Philippe Dandenault a campé plusieurs personnages intéressants au petit écran, mais c’était uniquement des seconds rôles.

• À lire aussi: Louis-Philippe Dandenault fait son grand retour comme comédien

«À l’approche de la cinquantaine, je discutais avec un ami comédien sur le fait que nous n’avions jamais décroché de lead, comme on dit dans le jargon du métier, dans une série. J’en suis venu à la conclusion que ça n’arriverait probablement jamais et je composais avec ça. Puis, quelques semaines plus tard, on m’a convoqué en audition pour camper un des personnages principaux de la série Une affaire criminelle. Lorsqu’on m’a annoncé que j’avais décroché le rôle de Benoît “Bing” Inglis, je n’ai même pas demandé à lire les textes. Le simple fait de savoir que la productrice Sophie Deschênes, l’autrice Joanne Arseneau et le réalisateur Stéphane Lapointe me voyaient dans ce rôle m’a convaincu qu’il m’irait comme un gant», explique Louis-Philippe Dandenault.

Le comédien campe un enquêteur des Crimes majeurs qui refoule constamment ses émotions et qui vit plusieurs conflits intérieurs. «Lorsqu’il reçoit un appel de Catherine Godin (Céline Bonnier) après être resté plusieurs années sans nouvelles, il ne peut rien lui refuser, parce qu’il a toujours craqué pour cette femme. Ces retrouvailles ravivent la flamme, mais aussi de mauvais souvenirs, car le fils de Catherine purge une peine de prison à vie pour un meurtre qu’il prétend ne pas avoir commis», explique le comédien.

À voir sur Crave au printemps.

À VOIR AUSSI: 24 vedettes québécoises qui prêtent leur voix à des stars hollywoodiennes 

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus