Annie Brocoli revient sur sa rupture douloureuse | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Annie Brocoli revient sur sa rupture douloureuse

Invitée à l’émission Deux filles le matin, Annie Brocoli est revenue sur sa séparation, survenue il y a plusieurs années, donnant ainsi un peu d’espoir à ceux qui vivent de tels bouleversements.

• À lire aussi: Rupture pour Benoît Gagnon et Jenna Shapiro

La chanteuse a raconté à quel point il lui a été difficile d’accepter sa séparation, d’en parler à ses proches, mais également de vivre avec la culpabilité immense d’avoir l’impression de briser sa famille.  

Profondément amoureuse de son conjoint pendant plusieurs années, c’est vers 28 ans qu’elle réalise que plus rien ne fonctionne et que l’amour était disparu. 

«J’ai vécu de très belles années avec le père de mes enfants. Je pensais que ça allait durer pour la vie. Probablement parce que je suis une enfant du divorce. J’ai été avec lui de 18 ans à 30 ans. À 28 ans... j’étais quand même jeune. Je n’étais plus amoureuse, je manquais d’admiration. On s’en allait sur des voies différentes. Ce n’est pas un mauvais gars et je ne suis pas une mauvaise fille, avec du recul. Mais qu’est-ce que tu veux... ce n’est plus là dans mon cœur», raconte-t-elle à Marie-Claude Barrette. 

Si elle a bien tenté la première année de retomber amoureuse de son conjoint, ses efforts n’ont pas porté fruit. 

«La première année, je voulais repartir cela, mais c’était secret partout. Ma vie publique commençait, j’avais aussi une honte de me dire ''je vais être une chanteuse pour enfants, pis je vais briser ma famille, bra-vo!''»

Capture d'écran



• À lire aussi: Annie Brocoli se confie sur son amitié bien spéciale avec Anick Lemay

• À lire aussi: Annie Brocoli: «J’ai compris que je devais être moi»

Elle a commencé à songer à la séparation alors que sa fille avait environ 2-3 ans et son garçon, 5 ans. Il entrait à la maternelle, et le phénomène Annie Brocoli explosait. 

«J’avais juste honte partout. Je n’en parlais ni à ma mère ni à mes amies, je reste pognée avec ça. J’avais de l’angoisse, j’avais de la misère à avaler parce que je ne parlais pas. C’était physique», se remémore-t-elle. 

L’année juste avant la rupture officielle a été particulièrement difficile. 

«Ça n’allait plus. Tu n’as plus le goût d’embrasser ton chum...Tout avait vraiment cassé. Puis à un moment donné, au bout de peut-être deux ans, ce qui m’a donné le boost, [...] je me suis dit : je vais prouver à mes enfants qu’il faut choisir le bonheur dans la vie». 

«Ça fait 18 ans, et ça fait longtemps que j’en ai pas parlé. Je suis pleine d’émotions encore», laisse tomber Annie Brocoli.

À VOIR AUSSI: LES PREMIERS BAISERS LES PLUS ATTENDUS DE LA TÉLÉVISION QUÉBÉCOISE 

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus