Nouveau projet excitant pour Léane Labrèche-Dor | 7 Jours
/magazines/7jours

Nouveau projet excitant pour Léane Labrèche-Dor

Le 18 mai avait lieu à Montréal le grand lancement des festivités en vue de la 189e fête nationale du Québec. C’est Léane Labrèche-Dor qui est la porte-porte de cette édition dont le thème sera Entrez dans la danse, et la comédienne fera également la présentation du discours patriotique lors du grand spectacle sur les plaines d’Abraham le 23 juin.

• À lire aussi: Léane Labrèche-Dor brille dans la bande-annonce du premier long métrage d’Anik Jean

• À lire aussi: Léane Labrèche-Dor comblée par son rôle de maman

Léane, à quoi pouvons-nous nous attendre lors de cette fête nationale de 2023?

On peut s’attendre à beaucoup de choses, et ça va s’échelonner sur plusieurs jours, pas seulement le 23 juin sur les Plaines. Il y aura des spectacles, des rassemblements, des banquets et plein d’autres activités qui auront lieu dans différents endroits. 

Qu’est-ce qui t’a amenée à dire oui à cette proposition d’être porte-parole?

Je pense que je n’aurais tout simplement pas pu dire non à cette offre. J’ai toujours aimé célébrer notre fête nationale et j’ai tellement de beaux souvenirs d’enfance liés à celle-ci! Pour moi, c’est un honneur de faire ça, c’est quelque chose qui arrive une fois dans une vie. C’est sûr que c’est un gros mandat et que ça me met de la pression, surtout le discours patriotique, parce que je pense à mes prédécesseurs, qui m’ont tant fait vibrer. Je veux être à la hauteur. Mais je vais être moi-même, je serai honnête et je vais donner de l’amour. 

Photo : Patrick Seguin / TVA Pu

Quel est ton plus beau souvenir de la fête nationale?

Je pense que c’est une série de beaux souvenirs qui s’entassent et qui font que pour moi cette fête est mémorable. Je me souviens des spectacles sous la pluie où j’étais juste contente d’être là. Il se passait quelque chose de magique. Tout ça était plus grand que ma présence à un spectacle. 

Comment vas-tu en ce printemps 2023?

Je vais bien, j’ai un été plutôt calme, alors que mon chum tourne beaucoup. Je vais donc en passer une grande partie avec mon fils, qui a déjà deux ans. On est beaucoup dans la conciliation travail-famille, ce que j’appelle «apprendre à jongler». Disons qu’on jongle pas mal avec nos horaires, mais pas cet été. Les hommes de ma mère, le film réalisé par Anik Jean dans lequel je joue, sortira bientôt. Ce sera donc un bel été pendant lequel je vais pouvoir souffler un peu. 

Parle-moi des Labrèshian, votre parodie familiale présentée dans l’émission de ton père, Je viens vers toi.

C’est un projet un peu fou avec une grande courbe de niaiseries, et la courbe ne cessera de s’agrandir. Je dois dire que ma grand-mère m’impressionne beaucoup. Elle est le cœur de ce projet-là et elle est vraiment exceptionnelle et drôle. Je suis fière d’elle. 

Photo : Patrick Seguin / TVA Pu

Pourquoi avoir choisi de ne pas y inclure ton fils?

Pour plein de raisons. J’ai évolué avec des parents qui faisaient ce métier-là, et mon père ne nous a pas mis, mon frère et moi, à l’avant-plan en jeune âge. Je le remercie pour ça aujourd’hui, puisque ça m’a permis de ne pas être exposée à tout ça durant ma jeunesse. J’avais envie de faire la même chose pour mon fils. Aujourd’hui, tout le monde a une opinion sur tout et je ne voulais pas exposer mon enfant à de telles critiques. 

À VOIR AUSSI : 10 vedettes hollywoodiennes qui attendent un bébé en 2023:


s

À lire aussi

Et encore plus