Accusé d’avoir drogué deux personnes, l’ex-académicien Corneliu comparaît mercredi au palais de justice | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Accusé d’avoir drogué deux personnes, l’ex-académicien Corneliu comparaît mercredi au palais de justice

s

Le chanteur Corneliu a été accusé d’avoir intoxiqué dans un contexte conjugal deux personnes avec qui il a eu une relation intime il y a plusieurs années. 

• À lire aussi: Revivez les moments marquants de l’édition 2004 de Star Académie

L’homme de 39 ans qui a été arrêté le 11 novembre dernier n’était pas au palais de justice pour assister aux procédures. Peu de détails ont été dévoilés dans le dossier, mais selon les accusations, un premier événement se serait produit en août 2013 à l’endroit d’une conjointe à Montréal. 

Le deuxième événement aurait eu lieu trois ans plus tard, en juin 2016. Cette deuxième accusation concerne une seconde victime, crime qui se serait également produit dans un contexte conjugal. 

Ce n’est toutefois qu’en novembre 2022 qu’une enquête a été lancée par le SPVM concernant ces deux événements où il aurait administré une substance délétère. Corneliu Munteanu a fait l’objet d’un mandat d’arrestation avec promesse de comparaître le 11 janvier.  

  •  Écoutez le segment Tout savoir en 24 minutes avec Alexandre Moranville-Ouellet sur QUB radio: 

Une formalité a toutefois entraîné un report de la comparution en bonne et due forme. Corneliu devra donc se présenter au palais de justice le 14 février à moins d’être une fois de plus représenté par son avocat.  

Arrêté pour un vol au Canadian Tire 

L’ex-participant de la seconde édition de Star Académie, parue en 2004, a déjà eu des ennuis avec la justice par le passé. Le chanteur avait été arrêté pour vol et complot à la suite d’un incident dans un Canadian Tire de Laval à l’hiver 2018. Accompagné de son ex-coloc, Corneliu était soupçonné d’avoir dérobé des articles de cuisine dont la valeur était inférieure à 200 $.   

Un mandat d’arrestation avait même dû être lancé puisque l’ex-académicien avait omis de se présenter lors de ses quatre premières audiences.   

Or, au final, l’artiste a été blanchi après qu’un arrêt des procédures eut été prononcé dans son dossier. Les raisons derrière ce revirement de situation n’ont jamais été divulguées par la défense en raison d’une clause de confidentialité.  

Corneliu avait toutefois confié à l’époque au Journal qu’il soupçonnait un manque de preuve de la part des enquêteurs.   

Son coaccusé avait pour sa part plaidé coupable pour vol, obtenant ainsi une absolution inconditionnelle.  

-Avec la collaboration de Frédérique Giguère

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus