Retour sur l’année 2022 du palais de Buckingham | 7 Jours
/magazines/lasemaine

Retour sur l’année 2022 du palais de Buckingham

Image principale de l'article Retour sur l’année 2022 du palais de Buckingham
Getty Images

L’année 2022 demeurera sans conteste dans les annales. Élisabeth II a évidemment dominé l’actualité, la reine ayant fêté son jubilé de platine quelques mois seulement avant de rendre l’âme. Retour sur les événements marquants de 2022!

• À lire aussi: Les traditions des Fêtes de la famille royale

• À lire aussi: Le prince William inconsolable depuis le décès de la reine

Getty Images

A près avoir régné pendant 70 ans, Elizabeth Alexandra Mary Windsor s’est éteinte paisiblement le 8 septembre, entourée des siens dans sa résidence de Balmoral, en Écosse. C’est dans cette région, qu’elle adorait, dans l’un de ses châteaux préférés, loin des foules de curieux, que la souveraine a choisi de passer ses dernières semaines. Après une vie passée au service de ses sujets, la monarque à la tête de 15 États et mère de quatre enfants a été menée à son dernier repos lors de funérailles qui ont rassemblé l’ensemble de la population dans toute la Grande-Bretagne. 

Bettmann Archive

• À lire aussi: Lady Louise, la petite-fille d'Élisabeth II, ressemble comme deux gouttes d’eau à sa grand-mère

WireImage

Hommages

Sous le nom de code «Opération London Bridge», les obsèques nationales de la souveraine ont duré 10 jours, pendant lesquels les Britanniques et partisans de la monarchie ont pu se recueillir sur sa dépouille. Dans le Hall de Westminster, ce sont pas moins d’un quart de million de personnes qui sont venues saluer celle qui était indissociable de la seconde moitié du XXe siècle. Pour ses funérailles nationales, le 19 septembre, plus d’un million de personnes étaient dans les rues de Londres, et elle repose aujourd’hui dans la chapelle Saint-George du château de Windsor, aux côtés de son époux, le prince Philip. 

Getty Images

• À lire aussi: Selon Meghan Markle, le prince Harry et le prince Charles auraient coupé les ponts

Un jubilé extraordinaire

La première moitié de 2022 avait été marquée par les festivités à l’occasion du jubilé de platine de Sa Majesté, qui avaient débuté le 6 février, journée au cours de laquelle la reine avait renouvelé son intention de continuer à se consacrer au service de la nation. En juin, des événements hauts en couleur avaient rassemblé les Britanniques autour de leur souveraine, mais celle-ci n’avait pu assister à toutes les célébrations en raison de sa santé déclinante.      

Getty Images

Vive le roi Charles III!

L’entrée en fonction du roi a coïncidé avec son deuil. Celui qui a veillé la dépouille de sa mère à trois reprises à Londres avait du mal à retenir ses larmes en parlant de sa «darling mamma». Si Élisabeth II s’est assurée que la transition se passe le mieux possible, allant même jusqu’à demander que Camilla soit appelée reine consort, Charles III a connu une année difficile, marquée par les problèmes avec Meghan et Harry — entre autres, leur documentaire sur Netflix —, exilés outre-Atlantique depuis 2020. Il a aussi dû composer avec le scandale sexuel du prince Andrew, qu’il a écarté de toute fonction officielle. 

• À lire aussi: La cause de la mort de la reine Élisabeth II enfin révélée

Getty Images

À VOIR AUSSI: 15 faits méconnus et inusités à propos de la reine Élisabeth II :

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus