Bien qu’elle rayonne, Maripier Morin avoue encore ressentir un grand vide en elle | 7 Jours
/magazines/lasemaine

Bien qu’elle rayonne, Maripier Morin avoue encore ressentir un grand vide en elle

Image principale de l'article Elle avoue encore ressentir un grand vide en elle
Marïphotographe

Je n’avais pas revu Maripier Morin depuis les allégations qui ont pesé sur elle en juillet 2020. J’ai voulu la rencontrer en tête à tête et prendre le temps de comprendre le cheminement qu’elle a entrepris. Dès son arrivée, après avoir regardé quelques photos de sa petite Margot, j’ai senti qu’elle avait la volonté de me parler avec franchise. La thérapie, la sobriété, les rencontres et son psychologue sont des outils qui l’aident aujourd’hui à se comprendre. Son amoureux, Jean-Philippe Perras, sa fille, sa famille et ses amis l’accompagnent au quotidien. Maripier s’est fait une promesse: ne plus mentir et être transparente. Rencontre avec une femme qui a dû affronter ses dérives.

• À lire aussi: Maripier Morin révèle avoir pensé au suicide pendant sa grossesse

• À lire aussi: Maripier Morin priorise sa fille à son retour au travail

Y aura-t-il toujours un vide à combler?

Je le crois, et je peux le remplir avec n’importe quoi. Ç’a déjà été la drogue et l’alcool, mais ça peut aussi être le magasinage en ligne, Instagram ou le travail. Je dois constamment me surveiller, parce que je sais que mon vide intérieur doit être comblé. Mais il y a des trucs, comme la thérapie et la méditation. Il ne faut surtout pas que je m’emmure. Tout repose là-dessus. C’est très important si je veux conserver un équilibre dans la vie et ne pas faire souffrir les autres. C’est une job à temps plein! 

• À lire aussi: Maripier Morin souligne avec émotion ses deux ans de sobriété

À VOIR AUSSI: Jean-Philippe Perras en 6 rôles marquants:

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus