Les 7 envies de... Marie-Christine Proulx | 7 Jours
/extra

Les 7 envies de... Marie-Christine Proulx

Image principale de l'article Les 7 envies de... Marie-Christine Proulx
Photo : Julie Perreault (C)

Pour Marie-Christine Proulx, la vie va trop vite, mais elle compte bien essayer de prendre le temps. La famille, les défis, les amitiés et les voyages, voici ce dont elle a envie!

1 JE NE VEUX PLUS...

«Faire des choses qui ne me tentent pas. Évidemment, si un bon ami me demande de l’aide pour son déménagement ou quelque chose du genre, c’est certain que je vais être là pour lui. Avant, pour plaire aux autres, j’avais trop souvent tendance à dire oui à tout ce qu’on me demandait, pour ne pas décevoir ou par peur de manquer quelque chose. Aujourd’hui, je ne suis plus du tout dans cette ligne de pensée, alors j’accepte seulement de faire les choses qui me tentent et qui m’alimentent ou me font plaisir. Je suis rendue là, et c’est parfait comme ça.»

Marie-Christine avec son père et ses deux enfants.

Photo : Collection personnelle (C)

Marie-Christine avec son père et ses deux enfants.

2 JE VEUX...

«Recommencer à voyager! J’ai eu la chance d’avoir des parents qui m’ont fait voyager à partir d’un très jeune âge, alors ça fait longtemps que j’ai cette passion. On allait en Europe, on se promenait partout, et cette ouverture sur les différentes cultures fait partie de mon éducation. Je veux faire vivre ça à mes enfants mais, depuis les dernières années, ils n’ont malheureusement pas pu le faire. Honnêtement, je crois que notre dernière destination en famille remonte à notre voyage à Disney World, alors que ma fille n’avait que deux ans et que mon fils n’était pas encore né! Pour l’Europe, je vais attendre encore un peu, mais on ira bientôt en République dominicaine et j’ai vraiment très hâte.»

Elle aimerait voir ses amies plus souvent.

Photo : Collection personnelle (C)

Elle aimerait voir ses amies plus souvent.

3 J’AIMERAIS ÊTRE PLUS...

«Sportive! Je m’entraîne régulièrement, mais j’aimerais pratiquer plus de sports avec mes amies. En fait, j’aimerais surtout être plus présente pour elles. Finalement, c’est un deux en un, mon affaire! (rires) J’ai des amies en or que je ne vois pas assez souvent à cause de mon horaire atypique. Je me couche très tôt, je sors rarement en soirée, alors je me suis rendu compte que je les néglige. Avant la pandémie, on se rassemblait une fois par saison, mais on a cessé de le faire. En plus, j’ai un chum qui m’encourage à les voir plus souvent, alors on va remédier à ça.»

4 JE COMPTE...

«Écrire mes premiers livres jeunesse! C’est un projet auquel je pense depuis longtemps. On m’a approchée il y a cinq ans afin que ça se concrétise, sauf que mes enfants étaient encore trop jeunes. Dernièrement, j’ai finalement accepté de me lancer dans ce projet pour lequel j’ai carte blanche. C’est un superbe défi, que je relèverai avec une professeure de ma fille pour qui j’ai eu un gros coup de cœur. On va traiter de sujets qui visent et interpellent les jeunes, et mes enfants vont m’aider à travers cette belle aventure. J’ai grandi avec un père psychologue en interculturel, alors chez moi, le racisme, ça n’existe pas. Comme j’ai été élevée sans crainte des sujets un peu tabous, j’ai une grande ouverture d’esprit et je veux aborder des sujets de leur génération.»

Photo : Collection personnelle (C)

5 J’ASPIRE À...

«Être plus zen. C’est un travail de longue haleine! Je vis déjà pas mal dans le moment présent à cause de mes enfants, mais on peut toujours s’améliorer et c’est une chose sur laquelle je travaille constamment. J’aspire à ne plus être pressée pour tout et aussi à ne plus avoir peur d’avoir peur. J’y aspire vraiment beaucoup, beaucoup, beaucoup! (rires)» 

6 JE SOUHAITE...

«Pratiquer mon métier le plus longtemps possible, mais en explorant toutes sortes de choses. J’ai besoin de relever des défis dans la vie. Mon contrat de livre jeunesse, entre autres, m’emballe beaucoup, mais j’aimerais aussi plonger dans de beaux projets en télévision et je suis fascinée par les documentaires, alors j’en réaliserai peut-être un éventuellement. J’aime les gens, j’aime travailler en équipe et je souhaite relever des défis qui me sortent de ma zone de confort. Alors voilà, je lance tout ça dans l’univers...»

Marie-Christine avec sa famille.

Photo : Collection personnelle (C)

Marie-Christine avec sa famille.

7 J’AIMERAIS ÊTRE MOINS...

«Pressée! Je sais que c’est en lien avec être plus zen, mais ça démontre à quel point c’est un aspect de ma vie qui doit s’améliorer! (rires) J’ai beau être très organisée et structurée, je manque toujours de temps, je cours sans arrêt et je finis toujours ma journée avec le sentiment de n’avoir presque rien fait. Ma liste est pleine de petites choses à faire, et on dirait que j’attends toujours d’avoir assez de temps pour les faire. Tout va trop vite et c’est très frustrant.»

Les lève-tôt, du lundi au vendredi 5 h 30, à Rythme FM.

À lire aussi

Et encore plus