Fêter Thanksgiving à Boston | 7 Jours
/inspiration/tourisme

Fêter Thanksgiving à Boston

Image principale de l'article Fêter Thanksgiving à Boston
Photo : Shutterstock

Charmante ville américaine, Boston se trouve à quelques heures seulement de Montréal. C’est l’endroit parfait pour aller célébrer Thanksgiving, profiter des soldes du Black Friday et, pourquoi pas, aller voir un match de hockey. Voici comment maximiser notre temps durant un long week-end bostonnais.

Photo : Shutterstock

Déguster un repas traditionnel au resto

Chaque année, le quatrième jeudi de novembre, les Américains se réunissent en famille et entre amis pour célébrer Thanksgiving avec un repas traditionnel composé de dinde. Plusieurs restaurants servent ce jour-là un repas gastronomique de Thanksgiving et certains proposent même des versions revisitées ou végétariennes (il vaut mieux réserver tôt, car les restos sont très achalandés). En voici quelques-uns où aller se régaler le 24 novembre:

  • Peregrine, 170 Charles Street
  • Precinct Kitchen + Bar, 154 Berkeley Street
  • Para Maria, 70 Sleeper Street
  • Miel Brasserie, 510 Atlantic Ave.

Photo : Shutterstock

Faire un marathon de magasinage

Le lendemain de Thanksgiving a lieu le très célèbre Black Friday, soit l’événement le plus attendu de l’année, car non seulement les magasins du pays ont des heures d’ouverture prolongées, mais ils offrent en plus des rabais importants et des articles en promotion. De nombreux magasins ouvrent leurs portes beaucoup plus tôt que d’habitude et des acheteurs intrépides y font la queue toute la nuit. Pour profiter des soldes à Boston, Newbury Street est l’un des lieux de prédilection du Black Friday. On y trouve une multitude de boutiques pour tous les goûts et tous les budgets. On fera aussi un saut au Prudential Center, à proximité (800 Boylston Street). Une fois là, on en profite pour apprécier le plus spectaculaire panorama de la ville en se rendant au Skywalk Observatory, un observatoire qui se trouve au 52e étage du Prudential Center et qui permet une vue à 360° sur Boston. Des audioguides nous aideront à repérer quelques sites emblématiques de la ville. Mais, pour un magasinage en règle, on se rendra au Wrentham Outlets (1 Premium, Outlet Blvd., Wrentham), qui regroupe des boutiques de grandes marques offrant leurs produits à prix réduit, comme Armani, Banana Republic, Bloomingdale’s, Burberry, Diesel, Guess... Mais on devra s’y rendre tôt le matin pour trouver une place de stationnement, car l’affluence y est massive. Si on préfère laisser notre voiture à l’hôtel, Assembly Row (355 Artisan Way, Somerville) est situé à environ 10 minutes de métro du centre-ville de Boston. On y trouve aussi de nombreux magasins d’usine.

Photo : Shutterstock

Assister à un match de hockey ou à un concert

Si on est amateur de hockey, on voudra peut-être aller voir un match opposant les Bruins de Boston aux Hurricanes de la Caroline, au TD Garden (100 Legends Way), le 25 novembre à 13 h. Plusieurs spectacles sont aussi offerts durant ce long week-end, à l’exception du 24 novembre:

  • Six The Musical, au Emerson Colonial Theatre, 106 Boylston St.
  • The Nutcracker (Boston Ballet), au Boston Opera House, 539 Washington St.
  • ’Twas the Night Before Christmas (Cirque du Soleil), au Wang Theater, 270 Tremont St.

Photo : Shutterstock

Découvrir le Chinatown de Boston

Ce secteur de la ville a vu le jour vers 1870, lorsque des travailleurs chinois ont été amenés dans la région de Boston depuis San Francisco pour aider à briser une grève à l’usine de chaussures Sampson. Quatre ans plus tard, plusieurs de ces travailleurs et leurs familles y ont déménagé, et le premier restaurant chinois, Hong Far Low, y a ouvert ses portes en 1875. Aujourd’hui, un grand portail chinois nous invite à voyager à travers ses rues colorées et à y découvrir ses nombreux restaurants et boutiques. Le quartier chinois de Boston est délimité par les rues Surface, Essex, Kneeland et Tremont. Si on y va en métro, on descend à la station Chinatown.

Photo : Shutterstock

Se promener sur la Freedom Trail

La Freedom trail retrace en grande partie l’histoire de la Révolution américaine et tous les événements marquants qui sont survenus à Boston. On y trouve chemin faisant une collection unique de musées, d’églises, de monuments historiques, de cimetières, de parcs — et même un navire! — qui racontent son histoire. Pour s’y rendre en métro, il suffit de descendre à la station Park Street. Un petit bureau d’information à la sortie nous remettra une carte du parcours.

Dévaler les pentes de ski

Dès le 25 novembre, les stations de ski des environs ouvrent leurs pentes pour le plus grand bonheur des skieurs et des planchistes. Parmi les stations ouvertes, on note Killington, Stowe Mountain Resort, Loon Mountain, Bretton Woods, Sunday River et Sugarbush. Il est toutefois prudent de vérifier les conditions avant de se rendre dans l’une de ces stations de ski, car en novembre la météo de la Nouvelle-Angleterre peut être très changeante. 

Visiter le Museum of Fine Arts

Ce musée est l’un des plus complets du monde, avec une collection d’œuvres qui s’étend de la préhistoire à l’époque moderne. On pourra y apprécier des peintures d’artistes de renommée mondiale comme Rembrandt, Monet, Cézanne, Van Gogh, Gauguin et Cassatt. 465 Huntington Ave. mfa.org

Photo : Shutterstock

Déambuler en soirée à Beacon Hill

Beacon Hill est un charmant quartier résidentiel situé sur une colline au nord du Boston Common. C’est le quartier le plus huppé de Boston et, le soir, on peut y admirer de très belles maisons victoriennes éclairées par des centaines de becs de gaz qui donnent au quartier une ambiance feutrée et romantique. Qu’on soit ou non amateur d’architecture, y faire une promenade est très agréable et dépaysant, et on y accède à pied du centre-ville en quelques minutes à peine.

Photo : Shutterstock

 Déjeuner au Quincy Market

Le Quincy Market est un grand marché couvert qui date de 1826 et où on trouve quelque 100 magasins, stands de nourriture, boutiques artisanales, restaurants et pubs. C’est l’endroit idéal pour flâner et casser la croûte quand on a besoin de se reposer un peu. On s’assure de goûter à une spécialité bostonnaise, comme la chaudrée de palourdes (clam chowder), la guedille au homard (lobster roll) ou le gâteau Boston (Boston cream pie). 206 S Market St. quincy-market.com

Comment se déplacer à Boston

Il n’est pas recommandé de visiter la ville en voiture, parce que le trafic est intense et que les stationnements sont plutôt rares, surtout durant le week-end de Thanksgiving. Il vaut mieux prendre le métro. On peut prendre le ticket individuel au coût de 2,40 $ (aller seulement), acheter une passe à la journée pour 11 $ par personne (qui permet une utilisation illimitée) ou pour 7 jours à 22,50 $ par personne. Si notre hôtel est éloigné du centre-ville, on peut prendre un stationnement payant à la journée à Cambridge, près de Harvard, et se rendre à la station de métro à pied. 

À lire aussi

Et encore plus