Jean-Philippe Dion est particulièrement nostalgique pendant la période des Fêtes | 7 Jours
/magazines/lasemaine

Jean-Philippe Dion est particulièrement nostalgique pendant la période des Fêtes

Il n’y a pas à en douter, Jean-Philippe Dion est vraiment dans l’esprit de Noël et les téléspectateurs de La vraie nature ne s’en plaindront certainement pas! Non seulement nous a-t-il offert un livre savoureux, Au chalet pour Noël, mais nous aurons également droit à une émission spéciale qui sera diffusée le 19 décembre, sur les ondes de TVA.

• À lire aussi: Jean-Philippe Dion donne des détails sur la première édition de Noël de La vraie nature

• À lire aussi: Marie-Claude Barrette s’effondre dans la bande-annonce de l’épisode de Noël de La vraie nature

Jean-Philippe, ce livre que vous présentez regorge d’histoires, de souvenirs et de photos. C’est votre deuxième ouvrage, n’est-ce pas?

Oui, on avait présenté le premier en 2019. C’était vraiment un trip de concevoir un livre, de faire de la direction artistique. Quand on a eu l’idée de l’émission spéciale de Noël, je me suis dit qu’on pourrait en faire un autre avec des histoires de Noël. J’aime replonger dans ces souvenirs, je suis un nostalgique. Pour moi, il faut que ce soit la même chose d’un Noël à l’autre. 

Contrairement à une émission de télévision, un livre est un objet précieux qui traverse bien le temps.

Exact. À un moment, je suis allé dans un salon de coiffure et le livre était là. Une autre fois, j’ai loué un chalet et le livre s’y trouvait. Les gens l’ont acheté, l’ont déposé, ça vit et bien du monde le feuillette. Il y a une pérennité.
 

Le processus de création et de rédaction a-t-il été long?

Ç’a été un an et demi de travail. Je l’ai écrit avec Martin Boisclair, mon chum, et Martin Grenier, un collègue de travail sur le volet numérique de La vraie nature. On avait aussi écrit le premier livre tous les trois. Je trouve que c’est un livre préparatoire au temps des fêtes.

Plusieurs personnalités racontent leurs souvenirs de Noël dans votre ouvrage. Quels sont les beaux souvenirs que vous avez en mémoire?

Surtout des souvenirs en famille. J’allais toujours préparer Noël avec ma grand-mère, parce qu’elle nous recevait quand j’étais jeune. Elle avait un salon pour les invités, qui était ouvert juste à Noël, au jour de l’An et une fois dans l’année. Elle installait sa table, elle repassait sa nappe, elle sortait son argenterie, etc. Ce rituel de la table est important pour moi. Souvent, Noël est pratiquement le seul moment dans l’année où, avec ma famille, on a le temps de jaser. C’est aussi la musique, les chansons à répondre et les activités extérieures en après-midi. Le 24 décembre, on fêtait toujours dans la famille de mon père et le 25, on allait souper chez ma grand-mère. Puis on se revoyait le 1er janvier.

Photo : Julien Faugere / TVA Pu

Vous souvenez-vous d’un cadeau que vous vouliez plus que tout?

Quand j’étais jeune, j’avais une fixation sur les téléphones. Je rêvais d’avoir un téléphone de réceptionniste dans ma chambre! C’était complètement ridicule! Je me souviens aussi d’un petit chariot de médecin que j’avais eu, d’un aquarium et de la cassette du premier album de François Pérusse, que j’ai conservée. Aussi, il y avait un running gag dans ma famille: quand je faisais ma liste de cadeaux, j’écrivais toujours «de qualité». Je ne voulais pas des cadeaux cheaps. Mes parents étaient à boutte, c’était quasiment insultant pour eux!

Noël rime souvent avec nourriture. Quels sont les incontournables pour vous?

Noël, ce n’est pas Noël sans le ragoût de pattes de ma mère ou la bavaroise, une espèce de mousse qu’elle fait. Ce sont tous les mets qui sont vraiment traditionnels, c’est super important pour moi. Je ne mangerai pas huit fois de la tourtière dans l’année, mais dans le temps des fêtes, je n’ai aucun problème à en manger quatre jours de suite.

Parlez-nous de votre émission de Noël présentée le 19 décembre.

C’est un spécial de 90 minutes de La vraie nature et je suis content, ça fait longtemps que les gens nous disent que ça serait le fun d’avoir un spécial des fêtes. Les invités sont Garou, Marie-Claude Barrette et Naadei Lyonnais, qui ont des univers complètement différents. Noël va bien dans La vraie nature, parce que l’émission, c’est de la nostalgie. Alors on retourne dans les souvenirs de Noël — on a reproduit certains d’entre eux pour des invités — et on revoit l’émerveillement qu’on a tous eu quand on était enfants et qu’on aimerait parfois retrouver. 

• À lire aussi: Jean-Philippe Dion annonce une belle surprise concernant La vraie nature

À VOIR AUSSI: 6 vedettes qui refusent de définir leur sexualité :

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus