8 choses à savoir sur l'intense documentaire Harry & Meghan | 7 Jours
/magazines/starsysteme

8 choses à savoir sur l'intense documentaire Harry & Meghan

Image principale de l'article 8 choses à savoir sur l'intense documentaire

Les admirateurs, tout comme les détracteurs de la famille royale et du puissant couple formé par Harry et Meghan, attendent impatiemment la sortie du documentaire Harry et Meghan ce jeudi. Les trois premiers épisodes seront déposés sur Netflix le 8 décembre alors que les trois épisodes finaux sortiront le 15 décembre. Voici 8 choses à savoir sur cette œuvre qui se fait déjà explosive.

• À lire aussi: Découvrez les premières images déchirantes du documentaire sur Harry et Meghan

• À lire aussi: Le prince Harry est prêt à faire face au pire après la publication de son autobiographie

• À lire aussi: Meghan Markle reçoit une personnalité québécoise à son balado

1) Avant-même sa sortie, Le Daily Mail consacre 6 pages au documentaire 

«Fureur aux Sussex : Netflix dénonce une guerre contre Meghan». La une du journal britannique Le Daily Mail, présentant une photo tirée de la série documentaire montrant Meghan en larmes, ouvre un dossier - peu flatteur pour le couple ayant quitté la famille royale en 2020 - de six pages tiré des deux bandes-annonces de la série déjà dévoilées au public. On n’ose imaginer ce qu’ils publieront lorsque la série complète sera diffusée.

2) Les tabloïds britanniques s’en prennent déjà au couple

«Un long gémissement», «une tentative d’Harry et Meghan de se couvrir de l’héritage de Diana», «les surprenantes réalités derrière les images émotives de Netflix», «Ils manipulent toute une nation tout en se remplissant les poches de leur misère» : Le Daily Mail n’est pas le seul tabloïd à tenter de discréditer Harry et Meghan. Le Sun, Le Daily Express et Le Daily Star ont tous publié des dossiers et des unes accusatrices telles Sex, Mensonges et Bandes vidéo, Un baiser signifiant la guerre et Harry, détestes-tu tant ta famille? 

3) Le pouvoir de raconter leur propre histoire 

«Personne ne connaît toute la vérité. Nous connaissons toute la vérité», dit le prince Harry en fixant la caméra dans l’une des bandes-annonces dévoilées lundi par Netflix. «Qui de mieux que nous pour raconter notre propre histoire?», renchérit plus loin sa femme Meghan. Si le couple a choisi de raconter son histoire d’amour et les difficultés surmontées, c’est dans le but de faire cesser les spéculations et de reprendre le pouvoir sur son propre vécu. 

Ces photos en noir et blanc du couple se retrouvent dans la bande-annonce de la série documentaire de Netflix Harry et Meghan.

Photo fournie par Netflix

Ces photos en noir et blanc du couple se retrouvent dans la bande-annonce de la série documentaire de Netflix Harry et Meghan.

4) Une douleur lucrative 

Depuis qu'ils ont quitté la famille royale, Harry et Meghan ont signé des contrats lucratifs estimés à plus de 100 millions de dollars avec Netflix et Spotify. Le prince Harry publiera aussi ses mémoires titrées Le Suppléant, dont la sortie est prévue en janvier prochain. Les détracteurs du couple désormais installé en Californie y voient de la manipulation et de la part de ceux que certains qualifient de «nouveaux Kardashian» qui profiteraient du déballage de leur vie privée pour «se remplissent les poches.» 

5) Les révélations au sujet William et sa femme Kate 

L’une des bandes-annonces présente des photos en noir et blanc du couple jadis royal. Puis, un unique cliché montre le frère d’Harry, William, et sa femme Kate avec des visages particulièrement hostiles, à la suite d’une image de Meghan essuyant des pleurs. On peut donc s’attendre à des révélations choc de la part d’Harry et Meghan quant à leur froid notoire avec le frère d’Harry - désormais héritier de la Couronne - et sa célèbre femme. 

6) Les similitudes avec l’histoire et le destin de Diana

Difficile de ne pas voir les nombreuses similitudes entre l’histoire et le tragique destin de la mère de Harry, Lady Diana, et celui de sa belle-fille Meghan; surtout lorsqu’on voit les images de la horde de paparazzis la poursuivant sans cesse et qu’on entend ses véritables et nombreuses craintes pour sa propre sécurité et celle de sa famille. «J'étais terrorisé, je ne voulais pas que l'histoire se répète», confie le Prince Harry, 38 ans tout en déplorant «la douleur et la souffrance des femmes qui se marient au sein de l'institution». Le tout sur fond d’images de sa célèbre mère tuée dans un accident de voiture en 1997 alors qu'elle était poursuivie par des paparazzis. 

7) Une histoire de racisme 

Les accusations de racisme de Meghan - qui est métisse et dont la mère est africaine-américaine - sont connues depuis l’entrevue exclusive que le couple a accordée à Oprah Winfrey en 2021; ils avaient accusé de racisme un membre de la famille royale qui se serait interrogé, avant sa naissance, sur la couleur de peau de leur fils Archie. Il semble que ce sujet important (souvent considéré comme tabou en Angleterre) sera largement abordé dans la série documentaire à venir, si l’on se fie aux deux bandes-annonces abordant déjà fortement le sujet. 

8) «Un sale jeu» 

Voilà comment le Prince Harry décrit les agissements de la famille royale et des tabloïds britanniques envers son couple et, particulièrement, envers sa femme Meghan. «J’ai réalisé qu’ils n’allaient jamais nous protéger», explique à son tour une Meghan en pleurs. Déjà dans la bande-annonce complète, le couple, certains de leurs amis et des membres de la famille qui n’ont encore jamais parlé publiquement dénoncent «la souffrance générée par la firme». «C’est de la haine, c’est du racisme», lance d’ailleurs un homme noir dans l’extrait vidéo. 

Les trois premiers épisodes de la série documentaire Harry et Meghan seront déposés sur Netflix le 8 décembre et les trois épisodes finaux le 15 décembre prochain.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous communiquer à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus