Les tendances en rénovation de cuisines | 7 Jours
/inspiration/maison

Les tendances en rénovation de cuisines

Les armoires de style shaker et les finis mats ont la côte!
Photo : Shutterstock

Les armoires de style shaker et les finis mats ont la côte!

La rénovation de la cuisine est un projet d’envergure, et il importe de bien la planifier, car c’est un investissement payant: c’est en fait un des éléments qui influent sur l’achat d’une maison. Voici donc comment la réussir.

L’aménagement de l’espace

Avant tout, il faut dire que la cuisine à aire ouverte demeure populaire: elle donne minimalement sur la salle à manger, mais souvent aussi sur le salon. Si ce concept est toujours en vogue, c’est qu’il facilite les contacts avec les membres ou les convives. Or, parce qu’on veut une cuisine à la fois minimaliste, fonctionnelle et bien aménagée, il serait bon d’obtenir un plan détaillé de la part d’un cuisiniste, car la rénovation d’une cuisine est coûteuse et exigeante, et il serait désolant de ne pas être totalement satisfait du rendu une fois les travaux terminés.

Les armoires

On veut avant tout des armoires qui s’étirent jusqu’au plafond pour un effet visuel continu et pour maximiser notre espace. Depuis quelques années, les armoires de style shaker ont la cote, car ce design est intemporel, minimaliste, chic et contemporain. Et parce que ces armoires sont plutôt abordables, elles deviennent un choix judicieux pour tout propriétaire désireux d’améliorer l’aspect de sa cuisine sans y laisser ses économies. Enfin, c’est un style qui fait généralement l’unanimité et qui plaira fort probablement à des acheteurs potentiels si on pense mettre notre maison en vente au cours des prochaines années. Quant au fini, le mat est très populaire, car il donne une atmosphère cosy et un look sobre à la cuisine. On peut choisir aussi bien des panneaux blancs que des beiges, des gris ou même des noirs, très prisés cette année (à éviter toutefois si on a une petite pièce, car ils la rendraient visuellement étroite). 

Photo : Shutterstock

Le rangement apparent

Pendant longtemps, il était impensable de laisser des casseroles à la vue de tous. De nos jours, on cherche au contraire à les mettre en évidence, tout comme certains ustensiles de cuisine. Par exemple, les casseroles, les poêles et les louches seront suspendues à des crochets ou accrochées à des supports apparents. Évidemment, on ne suspendra pas toutes nos casseroles, au risque de créer un déséquilibre visuel. L’idée est plus de donner un peu de cachet et de faciliter la recherche de nos outils de cuisine. 

Photo : Shutterstock

Les comptoirs

Si le quartz et le marbre demeurent très appréciés, les comptoirs au fini béton sont le must de l’année. Le bois aussi commence à gagner en intérêt, car il a vraiment fière allure. Vulnérable à l’eau, il devra toutefois bénéficier d’un entretien rigoureux. Par ailleurs, les comptoirs en cascade sont encore très prisés cette année. Contrairement au modèle classique, le comptoir en cascade ne s’arrête pas à l’extrémité de l’armoire, mais se poursuit sur le côté du caisson et descend jusqu’au plancher. On obtient donc une surface ininterrompue, ce qui ajoute un élément de luxe et de raffinement à la cuisine. On peut utiliser le quartz, le granit, le marbre, le béton et le bois pour ce type de comptoir.

L’îlot

L’îlot central est un must, et on le veut spacieux, car il offre un espace de travail supplémentaire tout en apportant un look indémodable. On y installe quelques tabourets, et c’est le «wow» assuré!

La hotte

Cette année, elle est totalement dissimulée pour créer un effet visuel très harmonieux. Mais si on la veut apparente et non fondue dans le reste de l’aménagement, on doit la choisir très design afin qu’elle devienne un point focal intéressant dans la cuisine.

Photo : Shutterstock

Les électroménagers

L’acier inoxydable demeure en tête de peloton, car il apporte élégance et raffinement à la cuisine. Pour ce qui est des petits électroménagers comme le micro-ondes et le grille-pain, la tendance veut qu’ils soient rangés et hors de la vue pour permettre une décoration minimaliste et des plans de travail dégagés et ergonomiques. On encastre donc nos appareils et on les camoufle avec des panneaux ou des portes d’armoire.  

Le verre fumé

Si on a un cellier dans notre cuisine ou des armoires vitrées, le verre fumé est présentement à la mode. Semi-transparent, c’est une solution très chic pour exposer notre vaisselle des grands jours ou nos bouteilles de vin. 

L’évier et la robinetterie

Si l’évier est un élément pratique et essentiel dans la cuisine, il doit désormais répondre à un critère décoratif. On le choisit donc en noir mat ou en inox brossé. Si on a un décor de style campagnard, l’évier vintage sera tout indiqué. Du côté de la robinetterie, le noir est populaire et le fini doré, très tendance; évidemment, ce dernier se marie mieux avec un évier noir ou vintage.

Les luminaires

La lumière est importante dans la cuisine, car on doit pouvoir y travailler à son aise. Il faut donc avoir un éclairage fonctionnel près de la zone de cuisson, du lavabo et de l’îlot. À cela s’ajoute l’éclairage d’ambiance. La mode est présentement aux luminaires vintage pour donner à la cuisine un style rétro ou encore, des suspensions au fini noir mat. Les suspensions volumineuses sont très en vogue au-dessus de l’îlot. On ose avec des luminaires aux formes géométriques, aux grosses ampoules décoratives et aux abat-jour métalliques. Côté ampoules, on cherche à obtenir une lumière naturelle et non froide.

Photo : Shutterstock

Le dosseret

Il est en céramique, surtout de style métro pour son effet de propreté et de raffinement. Les carreaux grand format sont aussi toujours en vogue. Si le blanc et le beige sont des choix intemporels, il est tout à fait envisageable de choisir des couleurs foncées et des designs plus éclatés, car le dosseret se veut un élément décoratif et non seulement utilitaire. Quant au fini, il est plutôt mat, même si les carreaux lustrés commencent à prendre leur place sur le marché. Enfin, il est important de prévoir suffisamment de prises de courant dans notre dosseret, histoire de se faciliter la vie quand on cuisine.

Psitt!

Si on en a la possibilité et le budget, agrandir la fenêtre de la cuisine ou en ajouter une est une excellente idée, car de nos jours, on apprécie plus que tout la lumière naturelle et la connexion avec l’extérieur. 

Photo : Shutterstock

Le revêtement de sol

Plusieurs options sont présentement très tendance:

Le bois blanchi

Il offre un effet doux qui se marie avec une cuisine aussi bien champêtre que contemporaine. 

Le bois vieilli

C’est le choix parfait pour un style vintage ou moderne, car il est très polyvalent. 

Le béton

Pour une cuisine de style industriel, c’est la solution idéale, mais il ne convient pas aux autres designs. Si on a une cuisine moderne ou vintage, il vaudrait mieux opter pour un carrelage en vinyle à effet béton, car il a un aspect poli qui sied à ces styles. 

Photo : Shutterstock

Les carreaux de céramique

Plus ils sont grands, mieux c’est! Si on a choisi des carreaux pour notre dosseret, on suggère de prendre les mêmes pour notre plancher afin de créer une cohérence et un aspect intemporel à notre cuisine.

Les dalles de vinyle aspect bois

Le prix du bois ayant fortement grimpé depuis la pandémie, le vinyle imitation bois est fort intéressant, car, fabriqué au moyen de technologies de pointe, il imite vraiment mieux le bois qu’auparavant. 

Le mélange de matériaux

Une nouvelle tendance veut qu’on utilise deux matériaux différents pour réaliser notre plancher de cuisine comme le bois et le béton ou une combinaison de carreaux d’aspect marbre et de carreaux d’aspect bois. 

Photo : Shutterstock

Rénover notre cuisine, combien ça coûte?

Évidemment, le prix varie en fonction de la superficie et des matériaux choisis, mais, grosso modo, pour une petite pièce, on peut s’en sortir avec un budget de 12 000 $ et pour une grande cuisine, avec un montant de 20 000 $. Or la rénovation de la cuisine est un investissement payant si on pense vendre notre maison au cours des prochaines années, car c’est un des meilleurs arguments de vente auprès d’acheteurs potentiels. Il semble que le retour sur investissement (RCI) d’une nouvelle cuisine soit de 75 à 100 % des sommes déboursées. Mais, bien sûr, pour avoir un bon rendement, il importe d’avoir fait de bons choix de matériaux, de designs et de couleurs. Il vaut donc mieux s’adresser à un cuisiniste ou à une designer d’intérieur avant de se lancer dans la rénovation de notre cuisine si on veut s’assurer d’un look qui fait l’unanimité et qui augmente les chances que notre habitation trouve rapidement preneur.

Photo : Shutterstock

La déco

Pour la décoration, on vise le mélange des styles: le vintage et les antiquités côtoient le contemporain. On optera donc pour un buffet ancien ou des tabourets rétros devant l’îlot pour contraster joliment avec nos armoires modernes. Ou au contraire, on trouvera des chaises et des luminaires aux lignes pures pour trancher avec nos armoires au fini ancien. On utilisera aussi des lattes de bois, posées à la verticale du plancher et s’étirant jusqu’au plafond, et suffisamment espacées pour ne pas nuire à la lumière du jour, pour diviser l’espace et apporter un peu de dynamisme à notre pièce. Les lattes s’agencent très bien avec les cuisines contemporaines et scandinaves. Les potagers et les petits jardins muraux sont de plus en plus populaires. C’est vraiment le nec plus ultra et c’est très pratique, car ainsi on a toujours des herbes fraîches à portée de main. Mais si l’idée de cultiver des fines herbes ne nous plaît pas, on aura un support mural garni de succulentes, des plantes aux feuillages très diversifiés et faciles d’entretien. Bien sûr, les plantes artificielles demeurent une option si on n’a décidément pas le pouce vert, l’idée étant d’apporter une touche de verdure et de vie à notre cuisine. Les étagères ouvertes et flottantes demeurent populaires dans les cuisines contemporaines pour remplacer les meubles d’angle. On y expose nos cadres, objets décoratifs, plantes, livres de cuisine, lampe... Enfin, la mode est à la personnalisation de l’espace. Une photo de vacances, un souvenir de notre dernier voyage sont de bon ton. 

Photo : Shutterstock

Les couleurs tendance

Si le noir mat demeure la couleur par excellence pour son côté chic et moderne, il n’est peut-être pas le meilleur choix si on a une petite pièce. Heureusement, on a plusieurs options devant nous, notamment les pastels, qui sont très populaires. Le bleu, le vert et le rose dans leur version pastel sont des teintes douces qui offrent une atmosphère chaleureuse. À cela s’ajoutent les couleurs liées à la nature, comme le vert sauge, le terracotta, le beige et le cognac, mais aussi les bleus plus soutenus.

Photo : Shutterstock

Le plancher chauffant pour la cuisine

Voilà une nouvelle tendance qui a plus d’un avantage. Avoir un sol chauffant offre une approche «invisible» du chauffage, économique de surcroît. Le chauffage par le sol peut être installé avec plusieurs revêtements. Avec le bois, le stratifié et le vinyle, la température du plancher est limitée à 27 °C, alors qu’avec la céramique et la pierre naturelle, on peut utiliser une température plus élevée, soit 30 °C. Donc, si on effectue des travaux de rénovation importants comme un changement de revêtement de sol, l’installation d’un chauffage sous plancher électrique est un complément idéal à notre projet, car il n’ajoute pas de hauteur au plancher et il offre une température agréable et uniforme.  

À lire aussi

Et encore plus