Une nouvelle vie s’ouvre à Chantal dans la première de Ma mère | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Une nouvelle vie s’ouvre à Chantal dans la première de Ma mère

Image principale de l'article Une nouvelle vie s’ouvre à Chantal
Danny Taillon

Une nouvelle vie s’ouvre devant Chantal, qui sort de prison et est désormais médicamentée pour un trouble de bipolarité. Pour reconstruire sa vie, elle doit faire la paix avec le passé et renouer avec ses trois enfants. Valérie, sa fille aînée, n’a toutefois pas l’intention de lui faciliter les choses.

• À lire aussi: Voyez la première bande-annonce de la nouvelle série Ma mère

• À lire aussi: Marilyn Castonguay donne des détails sur son rôle dans Anna et Arnaud

Après nous avoir offert la série Mon fils, les auteurs Anne Boyer et Michel d’Astous nous reviennent avec une nouvelle série qui met la santé mentale au cœur des intrigues. Cette fois, ils nous racontent l’histoire de Chantal, une femme de 58 ans qui sort de prison après avoir été incarcérée pour fraude. Pendant les 18 mois de son emprisonnement, Chantal a vu des spécialistes et obtenu un diagnostic de trouble bipolaire. Elle est aujourd’hui médicamentée et a le sentiment de ne plus être la même femme. Sa sortie de prison lui permet de réinventer sa vie. Quel chemin empruntera-t-elle? 

Danny Taillon

«Chantal sort de prison après 18 mois, au tiers de sa peine. Lorsqu’elle est arrivée en prison, elle était une femme impulsive, qui avait vécu des hauts et des bas toute sa vie. On la disait excentrique et volage, et elle a connu des périodes de dépression. Le fait qu’elle a été diagnostiquée d’un trouble bipolaire et qu’elle reçoit maintenant une médication adéquate la place devant une page blanche. Elle n’a que 58 ans et peut refaire sa vie», raconte l’auteur, Michel d’Astous. 

Sortie de prison

Chantal n’a jamais aimé dépendre des autres. Elle croit qu’en sortant de prison, son ancien complice lui donnera de l’argent pour l’aider à se remettre sur pied, mais ça ne se passe pas comme elle le veut. Elle se tourne donc vers Dominique, sa meilleure amie, qui est prête à l’héberger et à l’aider du mieux qu’elle peut. «Le problème, c’est qu’en signant les papiers pour sa libération conditionnelle, Chantal a désigné l’adresse de son ancienne maison comme lieu où elle allait vivre. C’est maintenant sa fille Valérie qui vit dans cette maison, et c’est évident qu’elle n’acceptera pas la présence de sa mère», souligne l’auteur. 

Danny Taillon

Aînée de trois enfants, Valérie s’est installée chez son père pour en prendre soin pendant sa maladie. «L’ex de Chantal, le père des enfants, est décédé pendant que Chantal était en prison.» Valérie vit toujours dans la maison et elle n’a aucune envie que sa mère s’installe avec elle. Elle est en conflit avec elle et préfère l’éviter. Justine, l’autre fille de Chantal, possède une boulangerie. Une petite réunion de famille est organisée à cet endroit pour souligner la sortie de prison de Chantal. Justine doute que sa sœur y soit, mais elle compte sur Éric, son frère, pour faire acte de présence. Pour lui, la situation semble plus facile à accepter que pour ses sœurs. «Éric est le plus jeune de la famille. Il est en couple avec un homme et ils ont adopté une petite fille. C’est le sauveur, le rassembleur de la famille. Il a envie que tout se passe bien avec la sortie de prison de sa mère et il est prêt à lui donner toutes les chances qu’il faut.» 

Danny Taillon

Une femme changée

Le séjour en prison de Chantal, de même que les soins qu’elle a reçus en santé mentale l’ont complètement changée. Elle peine parfois à se reconnaître et n’est pas surprise lorsque son psychiatre lui rappelle que ses proches risquent aussi d’avoir de la difficulté à retrouver en elle la femme qu’elle était. Chantal croit que c’est une bonne chose, puisqu’elle n’a pas été présente ni aimante comme elle aurait dû l’être avec ses enfants. Pourra-t-elle se racheter et établir de nouvelles relations familiales plus harmonieuses et satisfaisantes? Cela semble possible avec Justine et Éric, mais avec Valérie, les choses risquent d’être plus difficiles. Chantal se rend compte rapidement que les blessures du passé sont toujours aussi vives pour sa fille aînée, et qu’il lui faudra travailler fort et ne ménager aucun effort si elle espère arriver à quelque chose. 

• À lire aussi: Anick Lemay entame son deuil de L’Échappée

VOUS AIMEREZ AUSSI : 45 apparitions de vedettes québécoises dans des vidéoclips:

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus