Un voyage de noces quatre ans plus tard pour Mélissa Bédard et son conjoint | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Un voyage de noces quatre ans plus tard pour Mélissa Bédard et son conjoint

Image principale de l'article Un voyage de noces quatre ans plus tard
Photo : Julien Faugere / TVA Publications

Quatre ans après sa dernière tournée, Mélissa Bédard avait plus que hâte de repartir sur la route. La voilà avec son nouveau spectacle, Ma mère chantait toujours. La chanteuse et comédienne, qui a vécu une grosse année sur le plan personnel, nous en parle.

• À lire aussi:
Mélissa Bédard et son conjoint ont pris une décision importante

• À lire aussi:
La fille de Mélissa Bédard a dû se rendre à l’urgence

• À lire aussi:
Mélissa Bédard cloue le bec à un internaute insistant qui veut tout savoir sur son poids

Quand nous lui avons parlé, Mélissa Bédard était à deux jours d’amorcer sa tournée Ma mère chantait toujours, lancée le 13 octobre, qui l’emmènera pour deux soirs au Casino de Montréal, les 27 et 28 octobre. «J’ai fait tellement de choses en 10 ans depuis ma sortie de Star Académie! J’arrive avec un nouveau show après avoir fait M’entends-tu?. J’avais envie d’aller voir les gens.» C’est accompagnée de quatre musiciens sur scène, sous la direction de Roby Talbot, que la chanteuse y va de son tour de chant. «C’est un spectacle avec des chansons d’hier à aujourd’hui, des moments de ma vie, de mon passage à Star Académie. Je suis une grande fan des B.B. depuis mon très jeune âge, alors je vais faire des chansons d’eux, de Michel Louvain et de mon dernier album, dans lequel il y a des compositions originales. Pour moi, c’est important d’avoir un spectacle qui me ressemble. En même temps, je veux que les gens rient et se disent qu’ils ont passé un beau moment.» Parmi les pièces qu’elle interprétera, il y aura notamment Le cœur est un oiseau, Il me dit que je suis belle et Un certain sourire. «Roby Talbot, qui est mon pianiste, et moi, on a eu la triste chance d’être les derniers à rendre hommage à Michel Louvain lors de l’émission Les enfants de la télé, quelques mois avant son décès. Pour nous, c’est une belle façon d’honorer sa mémoire en l’intégrant au spectacle.» 

C’est pour avoir un large éventail de chansons à interpréter que Mélissa Bédard a choisi d’appeler sa tournée Ma mère chantait toujours. «C’est sûr qu’il y a beaucoup de chansons que mes parents écoutaient. Je trouvais ça cool, Ma mère chantait toujours, parce qu’on a l’impression que chaque humain a été bercé par la voix de sa mère qui lui chantait des chansons quand il était petit. C’est dans cette optique-là que le titre du spectacle est venu.»

DE RETOUR APRÈS LA PAUSE
En mai dernier, la chanteuse a dû prendre une pause de la chanson pendant plusieurs mois parce qu’elle avait deux nodules aux cordes vocales. Ce n’est qu’en août qu’elle a pu reprendre des spectacles prévus à son agenda. «On m’avait parlé d’une opération. J’ai vraiment eu peur, mais je n’en ai pas eu besoin. J’ai eu une coach vocale, et on a réussi à faire fondre les nodules. C’est comme si j’avais deux cordes vocales neuves! Ça m’a forcée à prendre soin de moi, de mon hygiène de vie et de ma voix, qui est mon outil. Je me suis rendu compte que chanter, c’est mon moteur pour avancer dans la vie. Ça me fait du bien et ça fait du bien aux gens. C’est ma thérapie. J’ai dû annuler tous mes spectacles. Ça m’a fait beaucoup de peine, mais là, les gens sont au rendez-vous et ils m’attendaient. Ça me fait très plaisir.»

• À lire aussi: Mélissa Bédard s'ouvre sans filtre sur un sujet tabou concernant la maternité

• À lire aussi:
Mélissa Bédard fait le ménage chez vos vedettes préférées dans cette nouvelle émission

LE PLUS BEAU CADEAU
Pendant cette pause de la chanson, Mélissa a tourné un documentaire avec Bianca Longpré, qui sera présenté en 2023 sur la plateforme Vrai et où elles partent à la rencontre de femmes inspirantes qui leur font découvrir leur vision de la parentalité, ainsi que le magazine réno-déco Ma première maison, qu’on peut voir cet automne à Canal Vie. L’émission permet de suivre les transformations de la maison que son mari, Karl Fortier, et elle se sont achetée au début de l’année pour y vivre avec leurs six enfants: Serena (3 ans), Elena (7 ans), Laylia (12 ans), Emeric (12 ans), Alexandre (16 ans) et Anthony, qui aura 18 ans à la fin du mois d’octobre. «On avait un petit jumelé où on se pilait tous sur les pieds. Depuis qu’on habite dans la maison, on se demande si on a des enfants. On ne les voit plus! (rires) Tout le monde a son coin pour se retirer quand il n’est plus capable, sa chambre pour dormir tranquille. C’est le plus beau cadeau qu’on pouvait s’offrir. Mes filles ont aimé ça avoir les caméras sur elles! Je n’aurais pas accepté de faire l’émission si on n’avait pas eu une équipe respectueuse qui a compris qu’on a six enfants et que tout le monde ne pouvait pas être là en même temps.» 

Alors que les garçons sont plus attirés par les sports, les trois filles ont un intérêt marqué pour les arts. «La petite de trois ans chante comme ça ne se peut pas. Les deux autres dessinent, une fait de la couture. Elles sont artistiques à leur façon à elles. Je les encourage dans ce qu’elles veulent faire.»

UN VOYAGE DE NOCES INOUBLIABLE
Bien reposée pour sa nouvelle tournée qui vient de débuter, l’artiste revient d’un voyage de noces à Punta Cana en République dominicaine qui est survenu quatre ans après son mariage. Karl Fortier et elle, qui se sont épousés le 11 août 2018, n’avaient pas eu le temps de faire leur lune de miel en raison des tournages de Mélissa dans M’entends-tu?, de la naissance de sa troisième fille et de la pandémie. «C’est un grand mot “voyage de noces”, parce qu’on a amené la petite et ma meilleure amie, alors le “noces” a pris un peu le bord! (rires) On a passé du bon temps, on a chanté, dansé et relaxé. Mon téléphone s’est brisé en arrivant là-bas, alors je n’ai pas eu le choix de prendre une pause. C’était la première fois que j’allais à Punta Cana. Les gens là-bas étaient accueillants. On a nagé avec des requins et des raies, et fait de la plongée avec la petite sur le dos. C’était le fun.» Les tourtereaux sont restés là-bas une semaine. «Après quatre jours, je voulais revenir. Il faut que je travaille. Je me mettais à faire le ménage dans la chambre! (rires)» Parlant de travail, la chanteuse est présentement occupée par un nouvel album de chansons originales et entrera en studio d’ici la fin de l’année pour l’enregistrer. Puis, en novembre, elle commencera les tournages de la saison 2 de La Confrérie à Québec, dans laquelle elle joue Katherine, la femme de Patrice (Guillaume Cyr). 

Pour connaître les dates de la tournée Ma mère chantait toujours: melissabedard.com.

À VOIR AUSSI: Les 25 plus belles amitiés de la télé québécoise

s

À LIRE AUSSI

VOUS POURRIEZ AIMER

En collaboration avec nos partenaires