Maude Guérin et son conjoint emménagent ensemble pour la 1re fois après 12 ans d'amour | 7 Jours
/magazines/lasemaine

Maude Guérin et son conjoint emménagent ensemble pour la 1re fois après 12 ans d'amour

Image principale de l'article Ils emménagent ensemble pour la première fois
Photo : Patrick Seguin / TVA Pu

Après avoir passé des années à vivre chacun chez soi, mais quand même tout près l’un de l’autre, Maude Guérin et son amoureux, le poète Christian Vézina, projettent de faire le grand saut et de vivre à temps plein à la campagne. L’actrice doit toutefois vendre son duplex à Montréal, une étape qu’elle franchit dans la joie de leur projet de couple à venir...

• À lire aussi: Maude Guérin a quitté la ville pour aller s’établir à la campagne

• À lire aussi: Les téléspectateurs se demandent s’ils resteront à l’écoute à la suite du récent épisode de 5e rang

• À lire aussi: Le personnage de Linda Johnson débarque dans 5e rang

Maude, vous êtes encore de 5e rang cet automne...

Oui. Et nous avons commencé à tourner un nouveau bloc qui sera diffusé en janvier prochain. Mon personnage est plus en contact avec Tina, le personnage joué par Brigitte Poupart. Elle lui demande des faveurs, entre autres, de faire attention à Marie-Jeanne (Catherine Renaud).

Qu’est-ce que cette nouvelle saison réserve à Marie-Luce?

Elle est inquiète pour son monde. Il y aura toujours des moments dramatiques, mais il se produira aussi de belles choses, notamment dans son couple. Marie-Luce va tout faire pour protéger sa famille, car elle sera inquiète pour les siens encore une fois. Nous avons de belles choses à jouer. C’est un très beau personnage qui plaît aux gens. Je le sens beaucoup lorsque je vais en région, car c’est un téléroman tourné en milieu rural. Je suis très heureuse de ça. 

Photo : Bertrand Calmeau /

Et votre personnage est toujours aussi proche de ses sœurs dans le téléroman...

Effectivement. Récemment, je suis allée prendre un verre et manger avec mes quatre sœurs fictives. Nous nous voyons en dehors des tournages. C’est vraiment agréable. Il est très rare que ça se produise quand on fait de la télé; c’est plus fréquent au théâtre. Nous avons jasé jusqu’à 11 h du soir. 

Avez-vous d’autres projets?

Cet été, j’ai tourné dans une émission dont je ne peux pas parler pour le moment. J’ai aussi participé au film de Chloé Robichaud, dans lequel je joue la mère du personnage de Sophie (Desmarais). C’est un très beau rôle, mais tout en nuances. Ç’a été très agréable à faire. Je vais aussi reprendre Le loup à la compagnie Jean Duceppe. Je fais toutes sortes de choses. Je suis contente.

Est-ce sécurisant de voir que les choses se poursuivent à ce rythme?

Oui, car même si j’aime tourner dans 5e rang, j’apprécie aussi faire des choses différentes. Je suis une actrice qui aime avoir plusieurs cordes à son arc. Le théâtre, c’est important pour moi. Je ne peux pas en faire autant que je le voudrais, mais nous ferons une semaine à Ottawa avec Cher Tchekhov en novembre. Ç’a été un succès incroyable ici!

Malgré tous ces projets, avez-vous eu le temps de profiter de la belle saison?

Je dois avouer que je n’ai pas eu beaucoup de vacances... Je suis en train de vendre mon duplex à Montréal, car nous voulons nous établir dans les Laurentides. Nous nous sommes beaucoup promenés entre deux maisons, entre la campagne et le duplex. Ça faisait beaucoup de va-et-vient. Nous nous sommes acheté un chien, un caniche royal. Il nous demande beaucoup d’énergie! Nous l’adorons! 

Photo : Julien Faugere / TVA Pu

Vendre le duplex implique donc que vous fassiez officiellement le saut avec votre amoureux et que vous viviez ensemble à temps plein?

Exactement. Christian et moi allons vivre ensemble. Il y a quand même une cabane dans le fond de la cour où il pourra aller écrire... (sourire) C’est un nouveau tournant dans notre vie. Pour l’instant, je n’aurai pas de pied-à-terre à Montréal, mais en même temps, plein de gens m’offrent de m’héberger ici et là. Ce sera donc l’occasion de venir voir mes amis et compagnons de travail. J’ai quand même conservé mon petit chalet en Mauricie au bord d’un lac; je le garde pour mon fils. 

Edmond a donc officiellement quitté la maison. Êtes-vous fière de le voir autonome?

Oui, je le suis. Il a quitté la maison à l’âge de 19 ans. Il a son appartement. Tout est bien tenu et bien décoré. C’est un homme de maison. Sa blonde et lui sont formidables! C’est vraiment beau de les voir aller. 

Photo : Karine Levesque / TVA P

Prendrez-vous le temps de décrocher d’ici la fin de l’année?

Je prendrai peut-être du temps en décembre. Il faudra que je me réserve plus que trois ou quatre jours... J’ai vu plein de gens partir en voyage. Je rêve de voyager! Si nous ne partons pas, nous prendrons du temps à la campagne. Je suis très maison. J’ai hâte de recommencer à cuisiner, chose que je n’ai pas beaucoup faite cet été. J’ai hâte de m’installer. Je magasine des papiers peints. C’est quelque chose qui me plaît. 

Votre amoureux a-t-il des projets de livre de son côté?

Oui, mon chum est sur une plateforme qui s’appelle Pavillons. On peut s’abonner pour avoir accès aux projets d’auteurs connus qui publient des papiers tous les dimanches. Il écrit aussi une correspondance avec Normand Baillargeon pour les Éditions XYZ. En ce moment, il se consacre beaucoup à l’écriture... 

Voyez 5e rang, le lundi à 20 h à Radio-Canada. Le film Les jours heureux sortira en salle en 2023. La pièce Le loup sera présentée du 26 au 30 octobre chez Duceppe. Pour en savoir plus: duceppe.com. Cher Tchekhov sera en tournée au théâtre Babs Asper d’Ottawa du 17 au 19 novembre.

• À lire aussi: Frédéric Millaire-Zouvi donne la réplique à son amoureuse dans deux émissions

VOUS AIMEREZ AUSSI : 22 mères mémorables de la télé québécoise:

s



 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus