Le procès opposant Johnny Depp et Amber Heard sera adapté en film | 7 Jours
/magazines/starsysteme

Le procès opposant Johnny Depp et Amber Heard sera adapté en film

Image principale de l'article Le procès adapté en film
KGC-42/starmaxinc.com/ImageCollect

Le procès en diffamation de l’acteur Johnny Depp et de son ex-femme Amber Heard sera adapté en film par le service de streaming Tubi, avec le titre «Hot Take: Depp/Heard Trial».

• À lire aussi: Johnny Depp dépense une fortune pour célébrer sa victoire

• À lire aussi: L’amour s'installe entre Johnny Depp et son avocate

• À lire aussi:
Johnny Depp fait une rare apparition lors de la soirée des MTV Video Music Awards

Le film a été présenté sur la plateforme digitale le 30 septembre. La bande-annonce d’une minute hébergée par Tubi sur YouTube montre des scènes reproduites de la salle d’audience, ainsi que des versions dramatisées de moments privés au sein du couple, d’après CTV News.

Mark Hapka joue le rôle de l'ex-capitaine Jack Sparrow et Megan Davis joue celui d’Amber Heard, à l’image du personnage d’«Aquaman». Les avocats sont également représentés.

• À lire aussi: Amber Heard vend sa superbe demeure située dans le désert Californien pour 1 M$

• À lire aussi:
Christina Ricci fait une confidence surprenante à propos de Johnny Depp

Les commentaires ne couvrent pas d’éloge ce film, le qualifiant de «projet scolaire dramatisé».

Même si Johnny Depp a légalement remporté le procès, de nombreuses personnes ont accusé ses admirateurs, surtout sur les réseaux sociaux, d’être à l’origine de commentaires misogynes dans leur traitement d’Amber Heard avant et pendant le procès. Le film ne traiterait pas de façon claire cette controverse, selon des critiques.

À l’issu de ce procès, l’actrice Amber Heard a été condamnée à payer 10,35 millions US$ pour avoir porté atteinte à la réputation Johnny Depp.

À VOIR AUSSI: Johnny Depp se dit «boycotté» par Hollywood

s


À VOIR AUSSI: Johnny Depp met en vente son village en Provence pour 55 millions

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus