Indéfendable : Le procès de Pierre Poirier commence | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Indéfendable : Le procès de Pierre Poirier commence

Image principale de l'article Le procès de Pierre Poirier commence
Karl Jessy

Le procès de Pierre Poirier commence. C’est l’occasion de voir Léo en action et d’être témoin de sa grande habileté à convaincre juge et jury. Des surprises de toutes sortes viendront toutefois compliquer les choses... Par ailleurs, Ti-Bill, qui se sent seul, risque de causer des ennuis.

• À lire aussi: Hubert Proulx revisite ses pires démons pour jouer les scènes intenses dans Indéfendable

• À lire aussi: Une mauvaise surprise attend Me Lapointe dans Indéfendable

Après Marie-Anne et Me Lapointe, c’est au tour de Léo d’enfiler sa toge pour se rendre en cour. L’avocat travaille depuis plusieurs jours à préparer la défense de son client, Pierre Poirier, dans une cause qui s’annonce complexe et pleine de rebondissements. «C’est la première fois que les téléspectateurs peuvent voir Léo à la cour. Ils seront témoins de son travail d’orateur, de son éloquence et de son sens de la stratégie. Il est habile en contre-interrogatoire, et c’est à ce moment que tout
le travail accompli en amont devient payant», annonce l’autrice, Nadine Bismuth. 

À armes égales

Si Léo brille en cour, c’est aussi le cas de Me Cadet, la procureure de la Couronne. Avocate d’expérience, elle compte sur plusieurs témoins pour convaincre les membres du jury que Pierre Poirier est coupable, sans aucun doute possible. 

«Dans le premier épisode de la semaine, c’est justement à la Couronne de faire entendre ses témoins. Parmi ces derniers, on compte Mme Fortier et Mme Charbonneau, les deux femmes qui se trouvaient au souper quand Pierre Poirier et son frère sont entrés dans la maison. En contre-interrogatoire, Léo met habilement en relief les versions contradictoires des témoins. Ce qui retient l’attention, c’est toutefois la stratégie qu’il choisit d’adopter pour défendre son client et qui déstabilise complètement la Couronne», révèle l’autrice. 

Chacun son tour

La Couronne fait entendre ses témoins un à un. Enfin, c’est au tour du Dr Charbonneau de témoigner avant d’être contre-interrogé par Léo. «C’est un moment charnière dans le procès. Léo est sans pitié et trouve une façon d’utiliser, de façon très pertinente, des informations dont il n’avait pas pu se servir avant. Le Dr Charbonneau doit répondre à des questions auxquelles il ne s’attendait pas du tout. Les téléspectateurs auront droit à une grande prestation d’acteurs. Christian Bégin est excellent!» souligne Nadine Bismuth. À la fin de la semaine, l’arrivée des témoins de la défense et les plaidoiries seront riches en rebondissements. Léo s’est gardé une dernière carte et il la jouera au moment le plus opportun. Des problèmes en vue Ti-Bill s’ennuie et ne sait pas comment occuper son temps. Il profite du fait que son fils se trouve au palais de justice pour aller l’observer en action. Sur place, il croise une ancienne connaissance — puisqu’il a passé les dernières années en prison, il a rencontré cette personne derrière les barreaux. Or cet homme lui propose un travail. Ti-Bill se laissera-t-il tenter? Marie-Anne Desjardins travaille pour sa part sur un nouveau dossier. Elle défend Mme Lemay, une conductrice qui a causé la mort d’une motocycliste en voulant éviter une famille de bernaches sur la route. «Si on s’en tient seulement aux faits, la dame est coupable. Marie-Anne espère qu’en choisissant un procès devant jury, elle pourra émouvoir quelques personnes. Le problème, c’est que sa cliente est une femme froide qui n’attire pas du tout la sympathie», mentionne Nadine Bismuth. Marie-Anne aura besoin de l’aide de Me Lapointe sur ce coup. 

• À lire aussi: À la suite d’une blessure, Anne-Élisabeth Bossé a dû s’absenter des tournages d’Indéfendable

VOUS AIMEREZ AUSSI : 42 films ou séries qui arrivent sur les plateformes, juste à temps pour Halloween :

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus