Anna s’inquiète pour la sécurité d’Arnaud dans la première semaine d’Anna et Arnaud | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Anna s’inquiète pour la sécurité d’Arnaud dans la première semaine d’Anna et Arnaud

MARDI 13 SEPTEMBRE 20 H, TVA

Anna est sans nouvelles de son fils, Arnaud, depuis plusieurs semaines. À la suite d’un traumatisme, il a perdu pied et vit dans la rue. Anna essaie de se concentrer sur sa propre vie, mais elle s’inquiète sans cesse pour son fils. Est-il en sécurité et heureux là où il est?

Yan Turcotte


• À lire aussi:
Voyez la première bande-annonce d'Anna et Arnaud

• À lire aussi:
Incursion exclusive sur le plateau d’Anna et Arnaud

Les gens qui croisent Anna ne se doutent pas qu’elle éprouve une immense peine. Il y a quelques années, elle a perdu son fils, Arnaud. Il n’est pas mort, mais il a disparu de son univers. Le jeune homme vit dans la rue. Il donne parfois de ses nouvelles à sa mère, mais généralement, il mène une existence parallèle, et sa mère n’en fait pas partie. Jamais Anna n’en fait mention; ce pan de sa vie lui appartient. Seule Brigitte, sa meilleure amie, est au courant de la situation. 

«La série a deux trames, celle d’Anna et celle d’Arnaud. C’est la grande différence entre notre production et le roman écrit par Francine Ruel, Anna et l’enfant- vieillard, duquel Anna et Arnaud est inspirée. Dans le roman, l’auteure se concentre sur l’intériorité d’Anna. Je désirais développer l’autre côté de l’histoire et raconter le point de vue d’Arnaud. Même si la série est basée sur certains faits réels, elle reste une œuvre de fiction», indique l’auteur, François Archambault.      

Yan Turcotte


• À lire aussi: 24 nouveaux personnages à découvrir à la rentrée télé

Se reconstruire
«Le grand défi d’Anna dans la série est de se reconstruire. Pendant des années, elle a mis sa vie en veilleuse. De nouvelles occasions s’offrent à elle, et elle a envie de les saisir», mentionne l’auteur. 

Le premier réflexe d’Anna n’a jamais été de penser à elle. Cette femme généreuse protège ceux qu’elle aime, surtout son fils, Arnaud, qui est depuis toujours au centre de sa vie. Quand il était enfant, Anna a pris soin de lui et l’a entouré d’un amour inconditionnel. Au moment où le destin a frappé et que la vie du jeune homme a basculé, Anna a tout arrêté pour rester auprès de lui et l’aider à traverser cette douloureuse épreuve. Or, même si la situation est déchirante, Anna a compris qu’elle doit l’accepter et commencer à faire des projets pour elle-même. Mais comment une mère peut-elle avancer quand elle ne sait pas si son enfant mange à sa faim, s’il est à l’abri ni même s’il est encore en vie? 

Avant la tragédie, Anna travaillait dans le milieu de la mode. Elle a appris son métier à Roxanne, une jeune designer dont le talent est maintenant reconnu partout. Sa mentore devait l’aider à confectionner sa première collection lorsque le destin a frappé. Anna a choisi de renoncer à sa carrière pour prendre soin d’Arnaud, a coupé les ponts avec Roxanne et ne l’a jamais revue.nÀ présent, Anna, qui a besoin de reprendre sa vie en main, désire renouer avec la jeune designer et tente d’entrer en contact avec elle. 

Yan Turcotte


• À lire aussi: 24 nouveaux personnages à découvrir à la rentrée télé

Une chance à l’amour
Par ailleurs, Anna vit quelque chose de beau, qu’elle n’avait pas prévu et qui lui donne envie de sourire, ce qu’elle n’a pas fait depuis longtemps: Philippe, un homme charmant, vient d’entrer dans sa vie. Elle est séparée depuis des années de Jacques, le père d’Arnaud, et depuis, elle n’a jamais eu de relation importante avec un homme. Anna a toutefois le sentiment que sa relation avec Philippe pourrait devenir sérieuse. Elle a envie de faire confiance au nouveau venu et de donner une chance à l’amour. Philippe et Roxanne l’aideront-ils à croire que la vie peut encore être belle?

À VOIR AUSSI: 22 mères mémorables de la télé québécoise

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus