Les portes s’ouvrent à l’hôpital Saint-Vincent de Montréal dans Stat | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Les portes s’ouvrent à l’hôpital Saint-Vincent de Montréal dans Stat

LUNDI AU JEUDI 19 H, RADIO-CANADA

Emmanuelle St-Cyr est cheffe de l’urgence à l’hôpital St-Vincent de Montréal. Chacune de ses décisions peut devenir une question de vie ou de mort. Cette femme dont la priorité est de sauver des vies est également en deuil de son conjoint.

• À lire aussi: Voyez la première bande-annonce de la quotidienne Stat

Écrite par Marie-Andrée Labbé, la nouvelle quotidienne STAT nous ouvre les portes de l’hôpital Saint-Vincent de Montréal où travaille l’urgentologue Emmanuelle St-Cyr. «Il y a toujours de l’action à l’urgence, qui est la porte d’entrée de l’hôpital pour bien des patients. D’ailleurs, plusieurs des intrigues de la série y commencent et se poursuivent aux étages après le transfert des patients. À l’urgence, les décisions doivent se prendre rapidement, et Emmanuelle est très efficace à ce chapitre», mentionne Marie-Andrée Labbé.      

Éric Myre


• À lire aussi: Benjamin Gratton obtient un rôle dans une des émissions les plus attendues de la rentrée

En deuil
Chaque jour, Emmanuelle côtoie la mort. Sa priorité est de sauver la vie de ses patients, mais elle sait qu’elle ne peut pas toujours y parvenir. La mort fait partie de la vie; Emmanuelle en est d’autant plus consciente qu’elle compose avec un deuil particulièrement difficile. 

«Elle a perdu son conjoint, François, un an auparavant. Il était psychiatre au même hôpital. Les circonstances de son décès demeurent nébuleuses, et le fait de ne pas savoir ce qui s’est passé rend le deuil impossible à faire», explique l’autrice.      

Emmanuelle n’est pas seule à vivre ce deuil: Philippe, le meilleur ami de François et psychiatre lui aussi, se pose autant de questions qu’elle. Les deux médecins se soutiennent mutuellement dans cette épreuve. Delphine, la conjointe de Philippe, comprend la situation, mais elle est troublée par la grande proximité qui s’est installée entre son amoureux et l’urgentologue. Pascal St-Cyr, le grand patron de l’hôpital Saint-Vincent et frère d’Emmanuelle, épaule lui aussi cette dernière en cas de besoin. Emmanuelle a aussi un fils, Jérémie, qui a coupé les ponts avec elle. La raison de cette rupture sera expliquée plus tard.      

Éric Myre


• À lire aussi: 17 intrigues à surveiller dans vos téléromans cet automne

Quatre amis
Les soupers entre amis donnent du courage à Emmanuelle et l’aident à retrouver le sourire après une dure journée de travail. Bonne cuisinière, elle invite souvent chez elle, outre Philippe, ses amis Isabelle Granger et Éric Perron, qui travaillent eux aussi à l’hôpital Saint-Vincent. Isabelle est chirurgienne, et Éric, le préposé aux bénéficiaires chouchou de plusieurs patients. 

Éric Myre


• À lire aussi: 24 nouveaux personnages à découvrir à la rentrée télé

Le reste du personnel
La série met en scène de nombreux autres personnages, dont Jacob Faubert, un jeune urgentologue qui aura quelques prises de bec avec Emmanuelle. Sophia St-Jean, une jeune infirmière qui accumule les heures supplémentaires sans jamais se plaindre. Elle risque d’apprendre à ses dépens que le repos est essentiel... Dès qu’elle fait la connaissance de Jacob Faubert, elle tombe sous son charme et s’imagine dans ses bras. 

Pilier de l'urgence et précieuse alliée d’Emmanuelle, Audrey Milord est infirmière en chef. Avec elle, pas le temps de bavarder: tout roule au quart de tour, et c’est très bien ainsi. Le fait de demeurer professionnelle en tout temps lui permet d’éviter de parler de sa vie privée. A-t-elle quelque chose à cacher? Marc-Olivier Morin, un chirurgien orthopédique, devra pour sa part procéder à quelques interventions délicates.

À VOIR AUSSI: Top 10 des infirmiers et infirmières de la télévision québécoise selon nos lecteurs

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus