Une première semaine remplie de bouleversements pour Indéfendable | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Une première semaine remplie de bouleversements pour Indéfendable

DU LUNDI AU JEUDI 19 H, TVA

Cette semaine, on fait connaissance avec les avocats en droit criminel qui travaillent au cabinet Lapointe-Macdonald. L’un d’eux, Léo Macdonald, apprend que son père sort de prison. De son côté, Marie-Anne Desjardins se demande si elle doit retourner plaider... Les bouleversements sont nombreux au moment où le cabinet accueille Inès, une jeune stagiaire.

Karl Jessy


• À lire aussi: Indéfendable : Voici tout ce que vous devez savoir sur la nouvelle quotidienne de TVA

• À lire aussi:
Sébastien Delorme emballé de jouer encore dans une quotidienne

La nouvelle quotidienne Indéfendable est écrite par Nadine Bismuth. «La série nous fait découvrir la vie quotidienne d’avocats qui se consacrent à la défense criminelle, au sens large. Ils peuvent accompagner des suspects accusés d’homicide, de voies de fait, de vols, d’agressions ou de plusieurs autres crimes. Le cabinet Lapointe-Macdonald appartient à deux associés, André Lapointe et Léo Macdonald. On fait appel à eux pour défendre des membres de groupes criminalisés ou des gens qui ne sont pas des criminels de carrière, mais qui sont accusés pour toutes sortes de raisons. En fait, n’importe qui pourrait un jour avoir besoin des services d’un avocat en droit criminel», explique Izabel Chevrier, la productrice de la série.

André et Léo
Le cabinet Lapointe-Macdonald a été fondé 10 ans auparavant. André Lapointe, un avocat d’expérience, a eu envie de s’associer à Léo Macdonald, en qui il a vu un grand potentiel. Ce dernier est d’ailleurs maintenant reconnu pour son flair, son talent et ses succès à convaincre juge et jury que son client est innocent — ou, du moins, qu’il mérite une sentence légère. La relation entre les deux hommes dépasse le cadre professionnel: Léo, qui a grandi avec un père absent, voit en André une figure paternelle. 

Cette relation père-fils risque d’être secouée par le retour de Ryan, surnommé Ti-Bill, le père de Léo, qui sort de prison. L’avocat aimerait sans doute faire comme si l’homme était mort, mais Ti-Bill n’est pas du genre à passer inaperçu... Une cause exceptionnelle, qu’il ne peut pas refuser, sert de prétexte à Léo pour ne pas accueillir son père à sa sortie de prison. 

Karl Jessy


• À lire aussi: Indéfendable : Voici tout ce que vous devez savoir sur la nouvelle quotidienne de TVA

• À lire aussi:
24 nouveaux personnages à découvrir à la rentrée télé

Les autres avocats
Marie-Anne Desjardins et Frédéric Legrand ont profité de la notoriété du cabinet Lapointe-Macdonald pour y établir leurs bureaux respectifs. «Marie-Anne a vécu une expérience troublante et n’a pas plaidé depuis deux ans. Elle poursuit sa carrière, elle assiste André et Léo dans plusieurs dossiers, mais elle refuse d’aller en cour. Les téléspectateurs apprendront pourquoi assez rapidement et verront si elle sera capable de retourner au palais de justice», indique Izabel Chevrier. 

Léo et André sont persuadés que Marie-Anne est prête à retourner plaider, alors qu’elle-même a de gros doutes. Les associés lui confient une cause qui leur semble assez simple et qui pourrait lui donner assez confiance pour qu’elle enfile à nouveau sa toge. Il s’agit du dossier d’un policier accusé de rage au volant. Toutefois, ce qui semble gagné d’avance pourrait s’avérer beaucoup plus complexe... 

De son côté, Me Legrand partage les bureaux avec le reste du groupe, mais préfère faire cavalier seul. Sa pratique du droit diffère largement de celle des autres, et sa morale est beaucoup plus élastique que la leur.

La stagiaire
Dans le premier épisode, Inès, une jeune avocate qui fait ses débuts dans le métier, arrive au cabinet Lapointe-Macdonald pour y effectuer un stage en droit criminel. Malheureusement pour elle, elle débarque à un bien mauvais moment, mais les membres du personnel font de leur mieux pour l’aider. Alors qu’elle apprend le métier et découvre comment travaillent les avocats en droit criminel, les téléspectateurs pourront du même coup se familiariser avec cet univers. Même si elle veut bien faire, Inès risque de commettre quelques impairs qui donneront du travail supplémentaire à ses collègues... ou qui les mettront dans l’embarras.

À VOIR AUSSI: SÉBASTIEN DELORME EN 10 RÔLES MARQUANTS

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus