Win Butler d’Arcade Fire accusé d'inconduites sexuelles par quatre personnes | 7 Jours
/magazines/7jours

Win Butler d’Arcade Fire accusé d'inconduites sexuelles par quatre personnes

Win Butler, le chanteur et guitariste du populaire groupe montréalais Arcade Fire, serait la cible d'allégations d'inconduites sexuelles auprès de quatre personnes, selon ce qu'a rapporté Pitchfork samedi.

• À lire aussi: Charlotte Cardin domine le gala des prix Juno et repart avec quatre trophées

• À lire aussi: 16 vedettes québécoises qui sont propriétaires d'un restaurant

En effet, c'est à la suite d’un article publié par Pitchfork et affirmant que trois femmes âgées de 18 et 23 ans lors de leurs interactions avec le populaire chanteur du groupe accuseraient Win Butler, aujourd'hui âgé de 42 ans, d'inconduite sexuelle. 

Selon ce que rapportent ces trois femmes, le comportement du chanteur avec elles aurait été inapproprié en raison de l'écart d'âge qu’il avait avec celles-ci. De plus, ces trois femmes auraient jugé que le musicien utilisait sa dynamique de pouvoir dans le contexte de leurs interactions qui auraient eu lieu entre 2016 et 2020.

Toujours selon Pitchfork, une quatrième personne s'identifiant comme non-binaire aurait révélé que le chanteur l'aurait agressée sexuellement, et ce, à deux reprises, alors qu'iel était âgé de 21 ans. En 2015, Win Butler avait 34 ans.

Le chanteur a immédiatement commenté ces allégations et les dénie fermement. 

Malgré tout, dans une deuxième déclaration obtenue par Pitchfork, il a tenu à s'excuser publiquement, en révélant avoir souffert de dépression et de consommation d'alcool excessive.

«Bien que ces relations aient toutes été consensuelles, je suis vraiment désolé pour tous ceux que j’ai blessés par mon comportement», pouvait-on lire dans un communiqué dirigé par l’experte en relations publiques Risa Heller. «En regardant l’avenir, je continue à apprendre de mes erreurs et à travailler dur pour devenir une meilleure personne, quelqu’un dont mon fils peut être fier. [...] Je suis désolé de ne pas avoir été plus conscient et plus à l’écoute de l’effet que j’ai sur les gens – j’ai merdé, et bien que ce ne soit pas une excuse, je vais continuer à regarder vers l’avant et à guérir ce qui peut l’être, et à apprendre des expériences passées.»

Sa femme, Régine Chassagne, qui fait également partie du groupe Arcade Fire, a démontré son soutien en appuyant le message de son conjoint: «Je sais ce qu’il y a dans son cœur, et je sais qu’il n’a jamais touché et ne touchera jamais une femme sans son consentement, et je suis certaine qu’il ne l’a jamais fait», affirmait-elle.

Plus de détails suivront.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus