Robert Charlebois est en deuil | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Robert Charlebois est en deuil

Image principale de l'article Robert Charlebois est en deuil
Photo : julien faugere / TVA Publications

Elle a eu une santé de fer. Pas plus tard que le 11 avril dernier, elle a trinqué dans son appartement français d’Antibes avec sa fille, Laurence, et son célèbre gendre pour célébrer son 108e anniversaire. «Bientôt, tu pourras rester dans ton salon et voir mon concert en hologramme 3D depuis chez toi», lui avait alors dit le chanteur. La belle-maman de Robert Charlebois, Lucienne Frey, que son entourage appelait affectueusement Mamita, a rendu son dernier souffle la semaine dernière, dans sa France natale.

• À lire aussi:
Robert Charlebois pleure son plus vieil ami, Michel Robidoux

• À lire aussi:
Robert Charlebois débarque sur Instagram

Son petit-fils, l’auteur-compositeur-interprète Jérôme Charlebois, lui a offert une chanson, qu’il a enregistrée dans une vidéo mise en ligne sur son Facebook. «Je tenais à rendre hommage à ma grand-mère. [...] Sur l’air de Mamy Blue, voici Mamita...» 

Le journal Nice Matin parlait d’elle comme d’une femme entourée, dynamique, indépendante et curieuse de découvrir le monde — elle est partie seule en Inde à 88 ans. On y précise qu’elle a conduit sa voiture jusqu’à ses 98 ans. 

Robert Charlebois était très lié à sa belle-maman et à l’endroit où elle vivait depuis des lustres. «Je suis le plus Antibois des Québécois et le plus Azuréen des Canadiens», avait entre autres déclaré le chanteur dans une vidéo, où l’entourage célébrait les 105 ans de la dame. «Ma belle-mère a appris que la doyenne de la planète était japonaise et qu’elle avait 120 ans, alors elle a dit: “Il me reste encore au moins 15 ans.”» 

Échos Vedettes offre ses condoléances à la famille et aux proches de la défunte. 

Lisez toute l'actualité sur vos vedettes favorites dans la plus récente édition du magazine Échos Vedettes actuellement en kiosque, ou en ligne sur jemagazine.ca

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus