Dakota Johnson veut tourner la page de 50 Shades of Grey | 7 Jours
/magazines/starsysteme

Dakota Johnson veut tourner la page de 50 Shades of Grey

Image principale de l'article Elle veut tourner la page de 50 Shades of Grey
Photo Shutterstock

De retour dans Persuasion, Dakota Johnson est prête à oublier la sulfureuse Anastasia Steele. La star de 32 ans, qui a cofondé sa maison de production, TeaTime Pictures, en 2019, aimerait bien tourner la page de 50 Shades of Grey!

• À lire aussi: 6 stars humiliées lors d'auditions embarrassantes

En entrevue pour le Daily Mail, l’ex-interprète d’Anastasia Steele a rappelé qu’elle a toujours voulu être actrice. «Quand mes parents étaient en tournage, je voulais être avec eux sur le plateau», dit-elle à propos de Don Johnson et Melanie Griffith. Son paternel a pourtant tout fait pour la décourager de marcher dans ses pas. «Mon père a essayé de me pousser à faire des études, mais j’ai refusé. Je voulais juste jouer devant les caméras. C’était ça et rien d’autre!» Sur le coup, l’acteur de Miami Vice est même allé jusqu’à lui couper les vivres quand elle lui a annoncé qu’elle ne voulait plus étudier. Pas de quoi pour autant décourager Dakota, qui a décroché, trois semaines plus tard, son premier rôle dans The Social Network! Sa carrière a depuis pris son envol et son désir de devenir productrice s’est aussi réalisé grâce à ses nombreux efforts. Le second film de sa maison de production, Cha Cha Real Smooth (sorti dernièrement), a d’ailleurs récolté maintes nominations, en plus de gagner deux prix, l’un au Palm Springs International Film Festival et l’autre au Sundance Film Festival.

Dans Cha Cha Real Smooth, avec Cooper Raiff.

Photo : Apple tv+

Dans Cha Cha Real Smooth, avec Cooper Raiff.

Un tournage difficile

Même si elle souhaite tourner la page de 50 Shades of Grey, la comédienne ne regrette pas d’avoir interprété Anastasia. Cependant, elle ne garde pas que de bons souvenirs de ce tournage assez chaotique. «J’avais signé pour une version très différente du film que nous avons fini par faire», a révélé Dakota à Vanity Fair. En coulisses, il y a eu en effet beaucoup de tensions avec E.L. James, l’auteure de la saga portée au grand écran. «Elle avait un contrôle total sur le processus de création. Chaque jour, elle exigeait que certaines choses soient faites. C’était une bataille permanente. Il fallait faire les prises voulues par E.L. James, puis celles que nous voulions! Un chaos perpétuel.»

À VOIR AUSSI: 14 stars qui sont sorties avec leur crush

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus