Sébastien Delorme emballé de jouer encore dans une quotidienne | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Sébastien Delorme emballé de jouer encore dans une quotidienne

Image principale de l'article Emballé de jouer encore dans une quotidienne
Photo : TVA/Patrick Séguin

Après District 31, le comédien Sébastien Delorme embarque à nouveau dans un défi de taille, celui de jouer encore dans une quotidienne. Il discute avec nous de cette nouvelle aventure télévisuelle et de la façon dont il a ouvert ses horizons.

• À lire aussi:
Voyez la toute nouvelle bande-annonce de la quotidienne judiciaire de TVA, «Indéfendable»

• À lire aussi:
Voici quand commencent les nouveaux téléromans à suivre cet automne

Dans la nouvelle quotidienne Indéfendable, diffusée dès cet automne à TVA, Sébastien Delorme incarne un avocat de la défense. «Léo est brillant, futé et a beaucoup de classe, d’empathie et d’humanité. C’est comme ça que j’ai réussi à m’approprier le fait qu’il est avocat de la défense. Les gens vont le juger, car il défend des criminels, mais il faut être capable de voir au-delà. Par exemple, qu’il est le dernier rempart contre l’État policier ou un sauveur pour les gens qui vivent des drames en minimisant les dégâts ou en les faisant acquitter. Qui va les défendre si ce n’est pas les avocats de la défense?» interroge le comédien, qui se dit ému, comme Léo, par les drames que vivent les autres. «Je me suis vraiment expliqué mon personnage en étant moi-même touché par le drame des gens. Ce n’est pas pour rien que je suis comédien: les gens me touchent. J’ai juste appliqué ce trait et c’est devenu naturel pour moi de jouer Léo.» 

Dès le début de la saison, Léo intervient dans un des plus gros procès de sa carrière. Il en sera affecté, de même que son entourage. «Dans la première cause, il est question de santé mentale. Comment on défend ça en cour? Cette situation sera surprenante. Le côté intéressant de la série est que les avocats se retrouvent à mener leur propre enquête, en montant une défense et en découvrant la vérité en coulisses.»  

S’informer pour bien livrer

Afin de bien camper son personnage à l’écran et de le comprendre, Sébastien Delorme s’est documenté sur le droit par divers moyens. «Izabel Chevrier, productrice, et Me Richard Dubé, idéateur de la série, ont été mes conseillers. J’ai aussi eu le droit de recevoir mes textes très à l’avance, je regardais des séries sur le sujet, j’écoutais le podcast Ma version des faits, d’Isabelle Richer, à Radio-Canada. En consultant l’actualité, je me demandais si la personne était coupable ou non. J’ai eu un problème moral pendant un bout de temps, mais au fur et à mesure, il a fallu que je m’ouvre et que je comprenne comment penser autrement. C’est ce que la série fera.»

Parlant de problèmes moraux, Léo, absorbé par le travail, néglige un peu sa famille. Comment Sébastien, étant père lui-même, voit-il ce trait chez son personnage? «Il y a bien des gens qui sont confrontés à ça, la conciliation travail-famille. C’est une réalité de notre société moderne et capitaliste. Les grands avocats ou les gens qui réussissent accordent leur temps à leur passion, à leur métier. Est-ce équilibré? Non. Est-ce qu’on fait ça toute sa vie? Je ne pense pas. Je crois qu’il y a un temps pour chaque chose.»

• À lire aussi: Anne-Élisabeth Bossé donne des détails sur son rôle dans Indéfendable

• À lire aussi:
Christian Bégin se joint à la distribution d'Indéfendable

Un marathon qui ne lui fait pas peur

Il n’y a pas si longtemps, tout le monde parlait du marathon de District 31. Sébastien Delorme, qui incarnait alors Stéphane Pouliot, se lance à nouveau dans ce défi de taille qu’est le tournage d’une quotidienne. «Je pense que j’avais encore besoin de défis. C’est un maudit beau projet! C’est bien écrit, les textes sont forts. Quand on a une certaine expérience et qu’on lit ça sur papier, on dit oui. Même si ça fait peur. Il y avait cinq ans que je faisais une quotidienne. Je suis entraîné, habitué. Je connais ce rythme, ce qui rend ça moins épeurant.»

Le comédien, qui adore s’entraîner, affirme néanmoins qu’il a moins de temps pour pratiquer le sport... sauf un! «Je vais travailler à vélo. C’est 14 kilomètres par jour; 7 kilomètres pour y aller et 7 kilomètres pour le retour.» 

La nouvelle quotidienne Indéfendable sera à l’antenne de TVA dès le 12 septembre.

À VOIR AUSSI: Sébastien Delorme en 10 rôles marquants

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus