Renée Zellweger complètement métamorphosée dans cette nouvelle série télé | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Renée Zellweger complètement métamorphosée dans cette nouvelle série télé

Lundi 22 h, Moi et Cie | Début

Pam (Renée Zellweger) en a long à dire sur le meurtre de sa «meilleure amie»!
Photo : Moi et Cie

Pam (Renée Zellweger) en a long à dire sur le meurtre de sa «meilleure amie»!

Inspirée d’un authentique fait divers, Pam la diabolique revient sur une affaire sordide dans laquelle un mari a été injustement accusé du meurtre de sa femme. C’est l’occasion de voir une Renée Zellweger métamorphosée dans la peau d’une redoutable manipulatrice!

• À lire aussi: Renée Zellweger prête à retrouver Bridget Jones

Le 27 décembre 2011, une sordide nouvelle sort la petite ville de Troy, dans le Missouri, de sa torpeur hivernale. Alors qu’il rentre chez lui après avoir passé la soirée chez des amis, Russ Faria découvre le corps de sa femme, Betsy, étendu sur le sol du salon avec les bras tailladés et un couteau planté dans le cou. Désemparé, le mari compose aussitôt le 9-1-1, en expliquant entre deux crises de larmes que sa femme s’est suicidée. Pourtant, tout porte à croire que la malheureuse Betsy Faria a été sauvagement assassinée.

La dernière personne à avoir vu la victime en vie n’est autre que sa meilleure amie, Pamela Hupp. Inquiète pour la santé de son amie, tout juste sortie d’une chimiothérapie, Pam a (lourdement) insisté pour venir chercher Betsy chez sa mère, Janet, avant de la raccompagner chez elle en voiture. Pam a également suggéré de passer la fin de la soirée avec elle devant un film. Betsy, un peu fatiguée, lui a alors fait savoir qu’elle préférait se reposer... Mais que s’est-il passé ensuite?

Un suicide improbable

C’est ce que le détective Ryan McCarrick et le capitaine Mike Lang tentent de savoir. Arrivés sur place peu après l’appel de Russ au 9-1-1, les deux policiers suspectent d’emblée le mari d’avoir fait le coup. McCarrick remarque que l’un des bas de la victime pend étrangement au bout de son pied, et Lang constate des traces de lutte. De plus, Betsy semble avoir reçu des dizaines de coups de couteau, ce qui rend la thèse du suicide nettement improbable. McCarrick et Lang décident alors d’emmener Russ Faria au poste de police pour l’interroger, tout en se gardant bien de lui annoncer qu’il est désormais suspecté de meurtre. Les deux flics sont de plus en plus convaincus de sa culpabilité. Ils estiment qu’il en a un peu trop fait quand il a appelé le 9-1-1, comme s’il avait voulu cacher quelque chose.

Après avoir découvert le corps meurtri de sa femme, Russ (Glenn Fleshler) devient le suspect numéro un des policiers.

Photo : Moi et Cie

Après avoir découvert le corps meurtri de sa femme, Russ (Glenn Fleshler) devient le suspect numéro un des policiers.

Une fois Russ assis dans la salle d’interrogatoire, le détective Michael Merkel commence à lui poser des questions sur son couple. Le suspect ne cache pas qu’en 12 ans de mariage, sa relation avec Betsy a connu quelques tourments. Les époux sont même allés jusqu’à se séparer pendant un moment, avant de recoller les morceaux grâce à l’intervention miraculeuse d’un nouveau pasteur. Alors que Merkel cherche à savoir si Betsy pouvait avoir de bonnes raisons de vouloir mettre fin à ses jours, Russ explique qu’elle a récemment fait une rechute de son cancer du sein, qui l’a obligée à subir une double mastectomie. 

Coupable désigné

Russ risque cependant d’avoir bien du mal à convaincre les policiers et la procureure Leah Askey qu’il n’a pas assassiné son épouse. D’autant plus que la meilleure amie de Betsy n’hésite pas, de son côté, à dépeindre Russ comme le coupable idéal. Interrogée à son domicile au lendemain du drame, Pam raconte aux policiers que le couple s’était séparé à plusieurs reprises et que Russ pouvait piquer de violentes crises de nerfs. D’après Pam, il se serait même déjà amusé à faire semblant de tuer Betsy en lui mettant un oreiller sur le visage.

La procureure Leah Askey (Judy Greer) est convaincue de la culpabilité de Russ.

Photo : Moi et Cie

La procureure Leah Askey (Judy Greer) est convaincue de la culpabilité de Russ.

Par contre, Pam est loin d’être la bonne amie qu’elle prétend être. Le témoignage qu’elle livre aux policiers est bourré d’incohérences. On s’aperçoit rapidement qu’elle se perd dans ses mensonges, en affirmant notamment que Russ était déjà rentré à la maison lorsqu’elle a raccompagné Betsy chez elle. Derrière l’image de femme exemplaire qu’elle cherche à renvoyer se cache en réalité une personne diabolique et une grande manipulatrice. Et si c’était elle, finalement, qui avait poignardé la malheureuse Betsy?

Pam n’a aucun mal à faire avaler ses mensonges aux policiers et à son mari, Mark (Sean Bridgers).

Photo : Moi et Cie

Pam n’a aucun mal à faire avaler ses mensonges aux policiers et à son mari, Mark (Sean Bridgers).

À VOIR AUSSI: 7 stars hollywoodiennes qui se sont complètement transformées pour un rôle

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus